Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P )

Aller en bas

Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P ) Empty Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P )

Message  Millou le Sam 28 Sep 2013 - 20:23

Bonsoiiiir les zémétoooos!
ça fait un moment que j'étais pas repassée "pour de vrai" (enfin si, un peu y a un mois, mais je me suis encore barrée après x) )
Comme je l'ai écrit il y a un an et demi, je suis totalement sortie de la phase obsessionnelle de la phobie. Je viens partager mon expérience avec vous parce que ça peut être important d'y réfléchir. Sachez que ce n'est pas parce que l'on sort de la phobie qu'on sort de tout, en tout cas pas pour ma part... Disons que c'est une grande porte qui s'ouvre, et qui annonce une existence autrement plus vivable Wink
Bon comme je sens que je vais encore faire un roman je vais essayer de faire des parties plus ou moins ^^


- Encore quelques traces de la phobie. Quelques-unes, oui: quand je suis stressée, ou que quelque chose ne va pas dans ma vie, ça se répercute automatiquement sur mon bidon, c'est une petite faiblesse qu'il me sera difficile de gommer je pense... Mais ce n'est pas trop handicapant non plus. J'ai un peu de mal à manger à la cantine le midi, mais j'y vais toujours, pas question de sauter un repas! Pour les cours c'est pareil, hors de question d'en rater, d'autant que je ne suis jamais malade pour de vrai. ça m'arrive beaucoup moins mais il y a encore qques mois je faisais souvent des crises de gourmandises, à sauter sur n'importe quel aliment sucré et m'en gaver (en regrettant après bien sûr!).

- Améliorations visibles sur le long terme. C'est étrange à dire, mais mon rapport au vomi a réellement changé. Quand je passe à côté d'une flaque, j'ai plus de dégoût qu'autre chose, et je n'ai plus du tout de hantise pendant des jours après. Souvenez-vous que ce sont les autres qui vomissent... Pas vous! C'est très symbolique, l'objet reste par terre, mais nous il faut qu'on continue à avancer, qu'on passe devant sans se fixer dessus (un peu gore comme métaphore mais bon Razz). J'ai aussi eu une confrontation pendant une soirée au mois de juin, que j'ai plutôt bien gérée quand même.
Certes, c'est dégueu, ça pue, mais c'est humain, tout simplement... Ne vous laissez pas pourrir la vie pour le contenu d'un estomac...

- Beaucoup plus loin que la phobie. Eh oui, parce que quitte à faire un travail sur soi-même, autant le faire en entier et sans se voiler la face! A mon avis, les personnes phobiques sont déjà A LA BASE des personnes qui manquent de confiance en elles, qui n'osent pas s'affirmer, etc. Ce n'est pas parce que la phobie est enterrée que ces traits-là disparaissent... Et travailler dessus pour les corriger va vous aider à changer de vie, et à éventuellement éviter les rechutes (je pense!). Eh oui, parce que quand on va mieux dans la phobie, on se rend compte qu'il y a des choses tellement plus importantes à penser... On affronte de vrais problèmes, et justement c'est ce qui est hyper important! Avoir enfin cette impression de lutter pour une bonne cause. Il faut rester battant, toujours chercher à se surpasser.
"Il faut savoir vivre dangereusement", voilà une phrase qui m'a beaucoup fait réfléchir. Justement, nous autres émétophobes apprécions beaucoup le prévu, le carré, le cadré. Quoi de mieux que de vivre (bon pas tout le temps ok) dans l'improvisation, dans l'imprévu? Chasser la phobie c'est aussi accepter l'imprévu, avec joie, et ne jamais être pris au dépourvu.

- Début d'une nouvelle vie. Pour moi oui en tout cas, car j'ai eu mon bac depuis le temps, et je suis rentrée en prépa littéraire!!! Trop contente :p Vous me direz, quel rapport avec la phobie? Il n'est pas direct. Bon ok, je déjeune midi et soir au lycée, mais je suis tellement heureuse de manger avec tous les coupains que je m'en fous de ce qu'il y a dans mon assiette ^^ C'est quand même une filière où il faut avoir vachement confiance en soi, et que rien ne te détourne de tes études... Faut savoir faire certains sacrifices, les rythmes de travail sont intenses et on n'a pas le temps de douter de soi.
On n'a pas trop le temps de penser en fait paradoxalement, quand on a plein de trucs à faire pour le lendemain ben on le fait, sans se poser de questions. Quand t'as un 5/20, si tu t'effondres, t'es foutu... C'est la notation concours là-bas, tu peux presque diviser ta note en deux par rapport au lycée ^^Il faut être sûr de soi, de ses capacités, et ne pas laisser paraître ses faiblesses. Surtout pendant les colles à l'oral... Il faut respirer la confiance en soi on va dire!
D'autant plus que la prépa c'est aussi l'esprit concours (je ne parle pas d'au sein même de la prépa, au contraire on est plutôt dans l'optique de veiller les uns sur les autres), donc se comparer avec les autres... J'en arrive donc au point principal: S'AFFIRMER AU QUOTIDIEN.
Pas que dans les études, ce doit être une attitude générale. Mon objectif serait d'aller toujours de l'avant, d'être là où l'on ne m'attend pas, d'avoir une longueur d'avance quoi ^^






BREF, c'est déjà long tout ça, alors l'idée principale, c'est... Jetez-vous à l'eau! Vous pourrez toujours être fiers d'avoir tenté, d'avoir eu du culot même peut-être, de vous être dépassés. Ne réfléchissez pas trop... La phobie aime la procrastination! (enfin pour choisir vos études, réfléchissez un peu quand même hein ^^)
Gardez espoir et n'ayez pas peur de tomber... C'est vraiment en faisant des erreurs qu'on apprend, cette phrase paraît vraiment banale mais essayer, vous verrez Wink
Millou
Millou
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 662
Age : 24
Date d'inscription : 06/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P ) Empty Re: Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P )

Message  ana33 le Lun 30 Sep 2013 - 13:29

Bravo à toi Milou!

Je suis de ton avis lorsque tu dis que nous n'avons pas une grande confiance en soi. Je travaille également là-dessus mais dans mon cas, je sais également qu'un jour, je devrai me faire aider sur la peur de l'abandon, du rejet et d'un sens, cela n'aide pas beaucoup au niveau social parce que comme j'ai tout le temps peur d'être abandonnée ou rejetée, alors je ne vais jamais vers les autres. Cela s'adresse surtout aux personnes de mon âge.

Avec mon copain au début, j'avais du mal. Bon au tout début j'étais sur mon nuage puisque c'était mon premier copain mais dès les premières relations sexuelles, la phobie est revenue et je me suis rendue compte que c'était parce que j'avais peur qu'il me laisse. De fil en aiguille, j'ai appris à lui faire confiance et en janvier dernier, il m'a fait sa plus belle révélation en me demandant en mariage. J'ai été en psychothérapie en EMDR de septembre à mai l'an dernier et depuis, je suis comme toi, plus forte que je ne l'ai jamais été.

J'en ai eu la plus belle preuve en juillet. Mon copain a eu une gastro. Oui j'ai eu peur de l'attraper MAIS j'avais surtout peur d'être malade au travail ou en dehors de chez moi. Puis j'ai même nettoyé les toilettes et son vomi... Ça je n'ai pas trop apprécié mais le pauvre, il était malade et pas très en forme. Je me suis donc prise en main. Je ne me suis pas enfuie et je suis restée dormir dans notre appartement et même dans le même lit la nuit suivante sa gastro (la nuit même qu'il a été malad, j'ai été dormir sur le sofa, fallait pas trop en demander quand même!)

Puis. après seulement 4 jours de crises, j'ai recommencé à me prendre en main. A noter que mes crises n'ont pas duré la totalité des 4 jours mais surtout le soir ou le matin au travail. Puis une semaine et demi après l'événement, j'ai recommencé à bien manger et la semaine suivante, c'était dans les oubliettes!

Alors je me dis que lorsqu'on aime (humain ou activité, études, loisirs), la phobie peut être grandement diminuée parce qu'on se sent plus forts dans des choses dans lesquels ont se sent bien et qu'on a du talent!
ana33
ana33
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1806
Age : 30
Localisation : Québec/Canada
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P ) Empty Re: Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P )

Message  Alika le Mar 1 Oct 2013 - 20:01

Tout comme toi Millou je viens plus sur forum, ceci dit je suis passée là ce soir, et ça fait tellement plaisir de voir que tout va bien pour toi !!
Bonne continuation & merci pour ton long message qui donne vraiment beaucoup d'espoir !!
Alika
Alika
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 805
Age : 27
Date d'inscription : 01/11/2009

Revenir en haut Aller en bas

Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P ) Empty Re: Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P )

Message  Millou le Mer 2 Oct 2013 - 20:47

Coucou, merci de vos réponses et de votre courage pour avoir tout lu ^^
Oui Ana33, c'est intéressant ce que tu dis sur la reprise en main, pendant les mauvaises périodes je pense qu'on a tendance à se laisser traîner par la vie sans rien faire, mais il faut arrêter de tout subir!
Super contente de constater vos progrès Wink
Millou
Millou
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 662
Age : 24
Date d'inscription : 06/04/2010

Revenir en haut Aller en bas

Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P ) Empty Re: Un retour! (si vous n'aimez pas lire... ne cliquez pas! :P )

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum