Ma loooooongue histoire!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma loooooongue histoire!

Message  Océane le Jeu 5 Nov 2015 - 12:31

Bonjour à tout le monde! Smile

Je m'appelle Océane, j'ai tout juste 19 ans, j'ai eu mon bac cette année et je poursuis mes études à Nîmes.

Tout a commencé une nuit où je dormais chez ma grand-mère, je devais avoir 11 ans (à l'époque j'avais été diagnostiquée comme étant en surpoids -> 63kg pour 1m50 environ) et j'ai passé la journée à manger, manger et encore manger, j'ai tellement manger que mon estomac me l'a fait comprendre à 1h du matin, je me suis réveillée nauséeuse et j'ai vomi tout ce que j'avais ingurgité durant la journée, je vais pas raconter le reste en détail, je vous laisse imaginer...

Avant cette nuit, j'ai des souvenirs de gastro-entérites ou d'indigestions ou encore de crises de foie, je vomissais souvent comme tout gosse fréquentant les crèches et la maternelle et pourtant je n'avais pas peur, je m'en amusais presque (peut-être l'innocence que nous avons tous connus étant enfant Rolling Eyes). Puis en primaire j'ai commencé à avoir peur, non pas de vomir, mais de voir des gens vomir à côté de moi, alors quand j'entendais un élève dire qu'il ne se sentait pas bien je fermais les yeux puis je me bouchais les oreilles et le nez, mais à ce moment-là la peur n'était pas omniprésente, elle venait que quand quelqu'un vomissait puis après j'y pensais plus.

Au collège j'avais oublié cette phobie, je me sentais bien. Puis un soir, j'ai vomi pour je ne sais quelles raisons, je sentais que j'allais vomir et j'en ai pleuré puis une fois tout sorti je me suis sentie beaucoup mieux mais la peur n'était pas partie, cette fois-ci elle était restée pour de bon. En 5ème, j'ai été diagnostiquée anorexique avec 42kg pour 1m55 (oui oui j'ai perdu plus de 20kg), j'ai perdu tout mon poids en 2 mois, je ne mangeais plus le soir, le midi je mangeais la moitié de mon assiette et le matin j'ai jamais beaucoup mangé, je mangeais plus du tout de gras et je faisais 12h de sport par semaine (tennis,athlé,judo). Mon généraliste m'a fait prendre conscience que je perdais trop de poids et trop vite.

Au lycée, il arrivait des années où je n'y pensais plus et d'autres ou c'était un supplice. J’avais peur tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes et toutes les secondes, peur de tomber sur du vomi dans les couloirs, d'entendre un élève de ma classe dire qu'il ne se sentait pas bien, peur de me sentir nauséeuse. C'est là que les crises d'angoisses et de paniques sont apparues: sueurs froides, tremblements, pleurs, cris, transpirations, palpitations, nausées,...Cette phobie me rendait folle et angoissée à longueur de journée. Au lycée je n'ai jamais séché les cours pour ces raisons-là, je me forçais et je me disais "tu vois, t'as pas vomi aujourd'hui et y'a aucune raison pour que tu vomisses demain" afin de battre cette phobie, ça a marché mais à court terme, alors j'ai pris conscience de ce qui n'allait pas puis relativisée et j'ai compris que la seule responsable, c'était moi, je me rendais moi-même malade, je pensais tellement au vomi que j'en avais des nausées et ces dernières s'accentuaient avec ma peur d'où mes crises de panique. Alors ma phobie s'est rendormie et j'ai repris du poids (50kg pour 1m60 environ).

L'année 2014-2015, ma dernière année au lycée fut la plus terrible; j'ai rencontré un garçon, Romain dont je suis tombée amoureuse (Embarassed), après des mois de relation j'ai décidé de reprendre la pilule, celle que je prenais depuis mes 15 ans mais mon généraliste a refusé car trop dangereuse et a préféré me prescrire une autre pilule (soi-disant la même alors que pas du tout) et là PATATRAS! Je ne la supportais pas du tout, nausées à répétitions et qui parfois me réveillait la nuit, j'avais des spasmes à l'estomac et j'en passe... Ma phobie s'est alors réveillée pour ne plus jamais s'éteindre, ma peur accentuait tous les effets secondaires de cette pilule, j'allais jusqu'à faire des cauchemars la nuit dans lesquels je baignais dans mon vomi, je me réveillée la nuit par des palpitations avec des sueurs froides me glaçant jusqu'aux pieds. J’avais constamment peur de vomir et ce à n'importe quel moment. Je commençais à être essoufflée, à ne plus vivre, à ne plus vouloir vire, je ne respirais plus, j'étouffais et je devais faire quelque chose! Alors j'ai arrêté de prendre la pilule et je me suis forcée à tout faire, d'abord pour moi mais aussi pour mon chéri car je ne voulais absolument pas l'empêcher de vivre à cause de ma phobie. Alors on est allés à Paris où j'ai survécu à la foule du métro, à la queue des monuments historiques, puis à Disneyland où j'ai survécu à la Tour de le Terreur, puis au traiteur asiatique du coin où j'ai survécu à l'indigestion,... Je me suis beaucoup forcée, jusqu'à me dire "tu t'en fou, du vomi c'est du vomi, si tu dois vomir en public et ben tu vomiras en public!".
Sans sans rendre compte, mon chéri m'a beaucoup aidé en m'emmenant partout en France faire un peu de tout, que ce soit les attractions à sensations, les endroits où la foule est omniprésente, du shopping dans d’immenses centres commerciaux ou encore en m'emmenant manger dans tous pleins de restaurants...Quelque part ça m'a aidé, ça m'a calmé mais la phobie n'est pas partie pour autant.

Aujourd'hui, elle est toujours présente, j'ai maintenant des obsessions comme celle de me laver la main au gel hydroalcoolique toujours après être sortie du bus et avant de manger, je me balade toujours avec un sac en plastique sur moi, j'ai peur quand je suis enfermée dans un ascenseur, dans un train, dans un bus, au cinéma,...TripAdvis*r est mon ami: avant d'aller dans un restaurant je guette sans cesse les avis. Quand je suis en ville, j'observe tout le monde à la recherche du moindre signe de vomissements. Je suis devenue maniaque, je ne mange pas les produits périmés depuis 1 jour, je ne touche jamais rien quand je sors en ville, j'évite le plus possible les toilettes publics et tire la chasse avec mes pieds au lieu des mains. Je ne mange jamais de fruits de mer et de lait déjà ouvert depuis une semaine, j'inspecte mon assiette ou le sandwich que j'ai acheté quand je suis en ville. J'évite de passer devant des manèges à sensation de peur de tomber sur une personne malade. J'ai horreur des hôpitaux, d'ailleurs j'y suis allée que 3 fois dans ma vie. Je suis devenue hypocondriaque un peu aussi, dès que j'ai des symptômes bizarres Doctiss*mo est mon ami.

Malgré tout ça, je continue à sortir, à voyager, à manger dans de plus en plus de restaurants, et à boire des cocktails en soirée avec mes copines. J'écris et je lis beaucoup aussi et je fais du footing régulièrement, ça m'aide à me vider l'esprit et à me détendre. Mais la peur est toujours là et refait surface très vite. J'envisage d'aller voir un psychologue, je me dis que ce serait bien d'essayer et de voir si ça peut réellement m'aider.Wink  

Voilà c'est mon histoire, un peu longue mais c'est la première fois que j'en parle vraiment et que je me vide de tout ce que j'ai dans la tête devant d'autres personnes. J'ai trouvé ce forum par hasard et ayant aucune confiance moi, j'ai pourtant décidé de m'inscrire dessus. Merci merci à ceux qui ont prêté attention à ma loooongue présentation, ceux qui ont lu jusqu'au bout mon histoire et ceux qui y répondront!
avatar
Océane
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 21
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 03/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma loooooongue histoire!

Message  minette13 le Jeu 5 Nov 2015 - 14:26

Bienvenue *mahleureusement* parmi nous!

Je me reconnais en plusieurs points dans ton histoire! Je me promène moi aussi toujours avec mon sac de plastique... Si j'entend quelqu'un dire qu'il ne se sent pas bien ou qu'il a chaud, je panique. L'été dernier j'ai refusé d'aller dans les manèges dans ma ville à cause de ma phobie. Je m'en suis voulu par la suite Sad

J'étudie chacun de mes symptomes car je suis hypocondriaque sauf que j'utilise S*mptoChe*k au lieu de Doctiss*mo...

Ça fait du bien de savoir qu'on est pas seul dans sa situation...
avatar
minette13
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 989
Age : 25
Localisation : Québec, Canada
Date d'inscription : 05/08/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Bonjour Océane

Message  HowIfeel le Sam 5 Déc 2015 - 11:39

J'ai lu attentivement ton post' parce que je m'apprêtais justement à faire la même chose.
Je viens tout juste de m'inscrire sur ce forum, que je suis malgré tout depuis quelques temps sans m'y être inscrite.
J'ai 22 ans et je me reconnais pas mal dans ton profil, même si l'histoire n'est pas la même. Enfait je me reconnais dans pas mal de témoignages et pour la première fois j'ai envie d'agir et réagir. Ton post m'a confirmé cette envie !

J'ai besoin d'exprimer ce que je ressens aujourd'hui.
Je ne sais pas excatement comment cela a commencé exactement, mais je sais que vers l'âge de 11 ans j'ai subitement eu très peur de vomir. Donc, dans ma tête je me disais que si je n'avais rien dans le ventre cela n'arriverait pas. Re-donc : j'ai quasiment arrêté de m'alimenter. J'étais maigre - je suis un petit gabarit, donc ce n'était pas vraiment hyperchoquant - mais c'est surtout pour mon entourage que cela était difficile. J'étais très "chiante" pour parler vulgairement. Pendant un temps je les ai empêchés d'aller au restaurant de peur de vomir en public. J'avais un attitude très énervante mais en même temps impossible de me controler. Comme je mangeais peu/pas à ma faim je me réveillais la nuit avec la faim au ventre, sésation que je prenais pour une envie de vomir. Je réveillais ma mère, qui grâce à Dieu a toujours été à l'écoute, qui restait avec moi dans les toilettes à 2h du matin.

Evidemment je n'ai jamais vomi dans ces moments-là. D'ailleurs je n?ai que très rarement vomi dans ma vie, peut-être 3 fois. La dernière fois était il y a 10 ans, à cause d'une petite gastro. Je me souviens m'être dit que je n'avais plus peur, après avoir vomi. Je me sentais même mieux. Ma phobie est un peu passé durant quelques années. Je ne peux pas être précise parce que la peur était présente (j'évitais les lieux à risques donc, les personnes aussi - virales ou malades à cause de l'alcool-...-). Un exemple, si je comprends que quelqu'un va être malade je me mure dans le silence et essaie de me concentrer pour ignorer ce qu'il va se passer ... Très fort !!! Et alors si "ça" arrive vraiment .... C'est terrible : tremblement, frissons, tête qui tourne. Seul remède : avoir un casque avec de la musique à portée, que je balance à fond dans mes oreilles.

Je pense qu'en fait, au fur et à mesure j'ai réussi à me créer des petits gri-gris pour me rassurer et m'aider à contrôler la situation. Le number one reste quand même le Vogalib, que je consomme en prévention/ dès un petit mal de ventre/ si quelqu'un a vomi dans mon entourage. Après, évidemment le gel hydroalcoolique toujours présent. Récemment j'ai découvert les huiles essentielles ( dans ce cas Lavande, menthe, estragon et mandarine verte), toujours un flacon à humer dans mon sac en cas de souci.

Le problème étant que depuis quelques mois cela revient alors que je vivais tranquillement sans arrières pensées. Je suis partie faire mes études à Toulouse, et je crois que je n'ai que très rarement eu des pensées " d'émetophobe". Je sortais, buvais de l'alcool ( alors que j'en avais très peur pour des raisons évidentes), mangeais dans des restaurants, allais à des fêtes, fréquentais les lieux publics. Bref je pensais m'en être sortie, regardant en arrière mes années de galère d'éméto.

Mais de nouveau, j'ai redéveloppé des troubles alimentaires, en même temps que des crises de paniques sont apparues. Je n'avais pas vraiment connues de crises comme ça avant, donc ça a redéclenché tout un processus qui maintenant dégénère en hypocondrie ( ma barre de recherches contient une fois sur deux une recherche de symptomes). Ça m'énerve énormément, j'ai l'impression d'avoir régressé. Parallèlement, j'ai fini mes études et je suis rentrée chez mes parents. Je travaille depuis chez moi, je suis dans la création, un métier qui me passionne et me permet de communiquer, m'exprimer.

J'essaie d'analyser ma situation pour mieux comprendre ce qui m'arrive. J'ai ainsi compris que j'étais hypersensible, je me suis informée sur ce trait de caractère et je comprends mieux ce qui m'arrive même si ça ne me soigne pas. J'analyse aussi ma vie, et la vie de ceux qui m'entoure. Je repasse les évènements dans ma tête, avec un oeil plus adulte. Mais je sais que j'ai un regard biaisé parce que mon esprit n'est pas tranquille et complètement sain. C'est un combat de tous les jours, et chaque nuit quand je me couche je me dis que j'ai réussi à tenir "encore aujourd'hui" sans vomir et en mangeant normalement. C'est terrible de penser comme ça !!!

Voilà, ma réponse est longue et merci à ceux qui la lieront entièrement. Je sais maintenant que ce forum existe et les témoignages m'aident beaucoup. J'ai toujours de l'espoir et je souhaite à tous ceux qui pourront lire ce message de s'en sortir. Bonne journée !

HowIfeel
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 05/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma loooooongue histoire!

Message  PlugPur le Dim 6 Déc 2015 - 6:04

Salut et bienvenue à toi j'espère que tu trouvera un peu de réconfort ici (et j'en suis sur même) Wink
avatar
PlugPur
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Masculin
Nombre de messages : 1372
Age : 27
Localisation : Canada (mais pas au QC)
Date d'inscription : 23/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma loooooongue histoire!

Message  Océane le Dim 6 Déc 2015 - 13:42

Merci Minette et PlugPur Wink
Tu as eu raison de t'exprimer HowIfeel, et bienvenue à toi du coup! N'hésite pas à en parler... Very Happy
avatar
Océane
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 2
Age : 21
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 03/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma loooooongue histoire!

Message  Mathilde le Dim 20 Déc 2015 - 8:39

Coucou, je me reconnais dans ton histoire vraiment !! Courage cette phobie on va la vaincre !! ❤😊 a bientôt j'espère
Mathilde

Mathilde
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 31
Date d'inscription : 20/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma loooooongue histoire!

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum