Emétophobie
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-30%
Le deal à ne pas rater :
Nike Air Max Command
90.97 € 129.99 €
Voir le deal

Conseils

Aller en bas

Conseils  Empty Conseils

Message  Ksiop41 Mer 11 Aoû 2021 - 15:18

Bonjour,
Ceci est ma 1ère participation à ce forum. Je ne suis pas un grand habitué mais la situation que nous vivons en ce moment m'inquiète au plus haut point car cela touche toutes les sphères de ma famille. Je m'explique :
J'ai 48 ans et je suis divorcé. J'ai 2 filles de 18 et 15 ans en garde alternée. Ma grande fille est émétophobe depuis plus de 2 ans et végétalienne. Ce trouble la conduite à une grosse perte de poids (33 kg) et par chance, elle a pu éviter l'hospitalisation. Elle contrôle tout ce qu'elle mange. Étant végétalienne, ses repas sont loin d'être variés et elle a perdu la notion de "plaisir", il s'agit purement de se nourrir pour vivre.... cette angoisse de vomir a egalement provoqué l'apparition de TOC, l'obligeant à re-nettoyer toute la vaisselle, a inspecter chaque recoin d'une fourchette, lavant à grande eau pendant 5mn une casserole avant de faire cuire des pates. Elle ne mange que ce qu'elle prépare et refuse systématiquement la nourriture préparée par d'autres personnes qu'elle. Nous en arrivons à un point où elle ouvre une bouteille d'eau ou de lait et se sert une unique fois (le reliquat est donc perdu pour elle). Elle s'impose un délai de 2 h après chaque repas ce qui lui impose de petit déjeuner à 6h du matin pour un rendez vous à 8h par exemple. Toute l'organisation tourne autour de l'emetophobie et c'est très difficile à vivre. Tout d'abord pour elle, car elle est consciente que ce qu'elle s'inflige est absurde mais elle ne peut pas s'en empêcher. C'est egalement difficile à vivre pour son entourage qui doit constamment s'adapter à elle. C'est éprouvant! La vie sociale en prend un coup et les personnes extérieures ne comprennent pas ou en ont tout simplement marre. Nous avons tenté de nombreuses prises en charge (psy, TCC, l'hypnothérapie,...) et franchement je ne vois pas de réels progrès.
Nous sommes donc dans l'impasse avec un moral en berne . Je ne pense pas qu'il y ait de solutions miracles mais je suis preneur de tout conseil que ce soit sur l'emetophobie, sur la façon de la surmonter ou sur la façon dont l'entourage peut la vivre.
Merci d'avance.

Ksiop41
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Masculin
Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 11/08/2021

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum