Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Mar 24 Mai 2011 - 12:46

Bonjour tout le monde !!!

Aujourd'hui je viens écrire en mode grosse déprime... Pour la première fois... Je remercie d'avance ceux qui auront le courage de me lire, et je m'excuse si je répète des choses que j'ai déjà dit dans d'autres sujets...

Voilà, j'ai commencé le psy en octobre, et j'ai réalisée toute seule, alors qu'il me disait qu'on ne chercherait pas à trouver l'origine de ma phobie, car ça pouvait être trop difficile à trouver, et qu'il ne fallait pas que je me focalise là-dessus, mais sur le comment surmonter mes peurs, que je savais au plus profond de moi-même, d'où venait cette phobie.

Elle vient du comportement de ma mère. Et depuis que je le sais, c'est pire. Je lui en veux affreusement.

J'avais lancé un sujet sur l'intérêt de régler la cause de la phobie pour la surmonter (si toute fois on la connait) mais je me rends compte que moi, je ne pourrais jamais la régler.

Ma mère est venue en France pour ses études. Elle n'a pas eu la vie facile et a été élevée plutôt strictement, tout comme mon père, mais elle a toujours été adorée par ses parents.
Elle a mis un an avant de tomber enceinte de moi. Elle me voulait beaucoup.
Jusqu'à la naissance de ma petite soeur, quand j'ai eu 2ans 1/2, j'ai été un bébé "facile" et plutôt calme. Vers mes 4 ans, j'ai commencé à faire des cauchemards toutes les nuits. J'ai toujours cru que cette période avait duré longtemps, mais en fait j'ai appris qu'elle avait duré 6 mois. Bon c'est pas mal je suis d'accord, mais dans ma tête j'avais fait chier mes parents pendant plusieurs années avec mes cauchemars ! Je me réveillais la nuit et j'appelais mes parents. Mais dès qu'ils venaient me voir, je ne disais plus rien. Apparemment ils ne savaient même pas pourquoi je les appelais. Ils me demandaient ce que j'avais, si j'avais mal quelque part, si j'avais peur mais je ne répondais pas. Je leur ai dit plus grande que je faisais simplement des cauchemars...
Un jour ma mère a craqué complètement. Je ne m'en souviens pas du tout. C'est elle qui me l'a dit ya pas longtemps. Elle m'a secouée pour que je parle. Et quand elle m'en a parlé elle m'a dit que c'était la pire chose qu'elle ait faite, et qu'elle s'en veut. Moi je m'en souviens pas. Et ya pire dont je me souviens.

Elle s'énerve facilement, est très susceptible, et a fait plusieurs petites dépressions.
Depuis que je suis petite, depuis aussi loin que je m'en souvienne, elle a toujours pleuré facilement. Si je lui disais un mot de travers, du haut de mes 6 ans, elle me regardait comme si je l'avais déçue et que je la dégoutais, puis elle m'ignorait. Elle me faisait la gueule. Je n'existais plus.
Ca me rendait tellement furieuse qu'à chaque fois je ne lachais pas le morceau. Je lui expliquais pourquoi je m'étais énervée... Mais ya un pbm avec elle : son cas est toujours pire que celui des autres. Si je lui disais (et encore aujourd"hui !) que j'étais triste, j'avais pour toute réponse "et tu crois que moi ça va ?!!!" toujours avec cet air indigné qui m'a toujours affreusement fait souffrir.

Elle pleurait après chaque dispute, partait s'enfermer dans sa chambre jusqu'au retour de mon père, auquel elle disait que j'avais été méchante. Elle a un don pour l'exagération et aussi pour déformer la moindre de mes paroles, les sortant de leur contexte pour les rendre encore plus blessantes. Peut-être est-ce comme ça qu'elle les percevait... Parfois je me dis qu'on ne peut pas attendre d'une gamine qu'elle se comporte comme si elle avait 10 ans de plus...

Bref, mon père me demandait toujours d'aller m'excuser et lui dire que je l'aime. Pour qu'elle se calme surement, vu qu'elle pleurait à en hurler et à en jeter des coussins (dans le meilleur des cas) ou des verres (dans le pire des cas...). Je le faisais. Parce que je pensais vraiment que tout était toujours de ma faute.

En grandissant j'ai continué à aller m'excuser, mais plus en me culpabilisant... en haissant ma mère de l'interieur.

Et pourtant je l'aime...

Je l'aime et j'ai toujours fait tout ce que j'ai pu pour lui plaire, pour qu'elle n'ait plus rien à me reprocher. Je n'ai pas fait une seule bêtise, je ne sortais pas (je n'en avais pas le droit de toute façon, elle avait trop "peur" qu'il "m'arrive" quelque chose ), je ne fume pas, je ne bois pas (émétophobie oblige :p) et j'ai tjrs été bonne élève dans l'ensemble...

Bonne élève parce que j'avais des facilités étant plus petite, mais aussi parce que je me souviendrais toute ma vie du fameux jour où j'ai osé ramener un 14 en maths en 6ème... Je le lui ai annoncé dès qu'elle est rentrée, et j'ai eu pour toute réponse un regard de travers et un "qu'est-ce que tu veux que je te dise, t'as pas envie de travailler bah travaille pas !" puis plus une seule parole jusqu'au lendemain soir, où j'ai eu le droit à un bonjour obligé quand elle est rentrée à la maison, accompagné du bisou froid du bout des lèvres, pendant que ma soeur avait droit à un gros calin et à un "alors comment s'est passée ta journée ?".

J'ai toujours déçu ma mère, je n'ai jamais été à la hauteur, et je me suis détestée pour ça.


Vomir = rejeter.
Peur de vomir pour peur d'être rejetée par ma propre mère.


Elle s'est calmée, sûrement moi aussi, en grandissant. Mais malgré ça, je ne me sens pas capable de lui pardonner tant qu'elle n'arrêtera pas.

Ce qui m'a ruiner ? Me rendre compte que ce n'est pas parce que je fais quelque chose de vraiment méchant qu'elle me rejète, mais uniquement parce que quelque chose ne lui plait pas. J'ai tenté un concours pour un Master l'année prochaine, 40 pris sur 100, je l'ai réussi, elle était contente. J'ai fait l'entretien qui suivait. 1/2 de pris, je l'ai raté. Elle me fait la gueule.

Je quitte la maison à la rentrée. Et en attendant, je pleure et je me tais, moi qui suis plutôt une grande gueule qui ne se laisse jamais démonter trop longtemps par quoi que ce soit. Par rien en dehors de ma mère.




mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  pampa le Mar 24 Mai 2011 - 12:56

Coucou la miss,

Ton histoire est très touchante, et il se peut que ce poids émotionnel que tu portes ait facilité l'installation de ta phobie. Même si je ne suis pas psychologue, je partage ton analyse sur la peur d'être rejetée.

Si j'ai bien compris, tu quitte le domicile de tes parents en Septembre. Cela va te faire du bien car tu auras le contrôle sur ta vie et tu pourras mener tes projets plus sereinement, sans te demander si cela va décevoir ou pas ta mère.

Peut-être que lorsque tu quitteras le domicile, ta mère prendra conscience de certaines choses, tout comme toi, et qu'un dialogue plus pacifique pourra s'installer entre vous deux. Il est parfois plus difficile pour les parents de couper le cordon que leurs propres enfants.
Ton histoire ressemble à celle que j'ai vécu avec mon père...et le jour où je me suis envolée de mes propres ailes, nous sommes devenus complices et nous n'avons plus jamais braillé l'un sur l'autre. Cela fait 6 ans Wink

Quoiqu'il en soit, focalise toi sur tes projets, sur ce que tu veux pour TA vie, et pense à cette vie que tu souhaites lorsque les derniers moments à la maison familiale seront difficiles.

Je suis de tout coeur avec toi, n'hésite pas à évacuer l'angoisse sur ce forum Wink

Courage !

Pampa

_________________
Le cactus du forum
pampa
pampa
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 34
Localisation : dans le désert
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Mar 24 Mai 2011 - 13:02

Salut Pampa !

Merci de m'avoir lu, je pensais que c'était trop long et que personne ne le ferait...

Je suis forte, je peux me battre pour plein de choses, mais pas contre ma mère, ça fait trop mal... J'espère que tu as raison et que l'année prochaine ça ira mieux... Même si j'avais l'impression que ça allait mieux ces trois dernières années, c'était sans compter la découverte ou plutôt la prise de conscience énorme par rapport à ma phobie.

Et du coup, par rapport à ta phobie, ça va mieux aussi ?
mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Stream' le Mar 24 Mai 2011 - 15:01

Coucou mlle.

Je peux te comprendre car dans un sens y'a un chouilla de ressemblance avec ton histoire dans ce que j'ai vécue.
Moi ma mère attendait beaucoup de moi, mon père aussi. Comme toi, j'ai été très désiré par ma mère (jetais pourtant sa 3eme fille) et j’étais couvé par elle. (ce qui ne m'a pas aidé à grandir et m'épanouir) à l'inverse de toi je ne me sentais pas coupable des états d’âmes de ma mère ou de mon père. Ils étaient tout les deux avec un coeur de pierre. Ils recherchaient la perfection en nous (ma soeur et moi) sauf que j’étais loin d’être bonne à l'école (dans les moyens et moyens faible pour la plupart des domaines) que je n'ai JAMAIS eux le droit d’exprimer mes opinions (du moins pas si elle diverger des leurs). J'ai eux une periode ou je me suis pris un crachat sur le visage, mis la tête sous l'eau, attrapé par les cheveux, eu un oeil au beurre noir , eu un flingue sur la tempe, (tout ça à une seule reprise mais ca m'a marqué) et le reste du temps pris de grosses claques quand j'ouvrer ma bouche pour essayer de m'expliquer, des insultes, mes menaces de mort etc etc. Pour les satisfaire il en fallait beaucoup, et j'allais pas me casser le c** pour des personnes aussi horribles avec moi... ma grande soeur elle l'a fait... bref... j'en est parlé à plusieures reprises mais... j'avais besoin de vider mon sac je crois.
Stream'
Stream'
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 4066
Age : 32
Localisation : 13
Date d'inscription : 21/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  ptites fleurs le Mar 24 Mai 2011 - 19:37

Moi aussi j'ai tout lu Very Happy

Effectivement ton histoire est touchante et c'est vrai ton quotidien n'est pas facile.
Je comprend aussi ton analyse par rapport à la phobie...Que te dire? Peut être que vos relations vont s'améliorer une fois que tu sera partis?

Je connais une relation similaire avec mon père.
Depuis toute petite j'ai l'impression de ne pas être à la hauteur pour lui. J'ai une soeur jumelle et j'ai toujours eu l'impression qu'il aimait ma soeur mais pas moi, et encore aujourd'hui.
Il a toujours étais très distant avec moi, jamais je n'est pu lui raconter mes journées à l'école, jamais il ne me fesait de bisous ou de calins.
A l'adolescence sa a étais pire, j'étais doué à l'école mais souvent je fesais des petites conneries comme beaucoup de jeunes et il m'en voulait beaucoup!
Il a choisi pour moi ce que j'allais faire après le collège. L'hotellerie, je voulais pas mais mon père avait décider...J'ai tenu que un an en bep, c'étais pas mon truc du tout. Il a m'as fait la gueule très longtemp d'avoir arrêter. Plus bonjour, ni aurevoir, rien du tout! Nada! Comme si je n'avais plus de père.
Au repas de famille du côté de mon père, on ne me parlait pas et toujours maintenant. C'étais juste ma soeur qui elle est rester en hottelerie.
A croire que je ne suis pas interresante pour eux!
Ensuite il y a eu des violences physique mais surtout verbale. Un jour il m'a balançait contre la table et m'a étrangler. Pas longtemp. Mais suffisament pour qu'on soit choquée lui et moi. Evidemment j'ai refuser pendant plusieurs mois de lui adresser la parole mais il n'as pas chercher lui non plus à renouer.
Et puis un jour j'avais laisser la porte du garage ouverte, il en a profiter pour m'insultais, comme on insulte son pire ennemi. Et il m'as agripper les bras et à failli me mettre un coup de tête. Forte heureusement ma mère est arriver à ce moment là.

Et aujourd'hui encore, bien que je sois partis, il y a un froid entre nous. Quand ma soeur a eu son permis, on l'a feter et mon père lui a même donner de l'argent. Quand je l'es eu plus tard, il ne m'as rien dit. On a rien fêter, j'ai même pas eu droit a un félicitation et c'étais en septembre dernier!
Mais on se rapproche doucement...Très doucement.

Jespère que pour toi sa s'arrangera, moi je me fais pas de bile, je sais que je n'aurai jamais une super relation avec lui.

Et Audrey... Neutral Ce que tu as dit m'as fait froid dans le dos. Je ne sais même pas quoi te dire...Juste que c'est triste, vraiment. Et horrible.
ptites fleurs
ptites fleurs
Modo
Modo

Féminin
Nombre de messages : 5963
Age : 29
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Stream' le Mar 24 Mai 2011 - 19:59

OUI... ba d'ailleurs je me pose encore des questions sur la relation que je dois avoir avec eux.
Ma mere je l'ai eux par sms aujourd'hui et comme je ne lui parle plus et que je lui ai dis que je ne voulais pas la voir, elle l'a encore mal pris.
Mon pere je le vois rarement, il est venu dimanche avec sa compagne par ce que c'est ma soeur qui l'a un peu traîner et qu'il déménage jeudi vers Narbonne. Etant donné qu'on se voit une fois par ci par la alors qui est à 35 kms, j'imagine qu'a 3H de train... (avec hébergement etc) je vais pas aller le voir d'ici quelques années !
En plus de 5 ans que j'habite à Salon-de-provence (par ce que mes deux parents habitaient Aix-en-provence depuis) il n'était jamais venu me voir. C'est toujours moi qui est fait le premier pas pour lui dire quand j'etais sur aix si il faisait quelques choses...
Il a seulement vu ou j'habitais avec mon ex à Marseille en 2009 car il traîne souvent la bas donc il avait pas trop d’excuse. Bref, nos relations sont bizarre, il c'est calmé mais ça reste pas une partie de plaisir quand je le vois. Je sais pas pourquoi... ça reste une personne qui m’énerve... me stress avec ces discourt et ses opinions... du coup même si j'ai terriblement besoin d'un pere, après l'avoir vu je me sens pas dans mon assiette, ça même si il fait des efforts... Ma soeur il l’appelle "mon bébé" ca me fait drôle quand il dit ça... il a commencé a se rapprocher d'elle il y a environs 5 ans lors du divorce de mes parents et que ma soeur a pris son partie, c'est devenu sa fille cherie... encore un point commun avec toi Camille, ma soeur travail dans un collège en tant que surveillante, mon pere a fait toute sa carrière dans les collèges (mais pour un autres job) ceci dit ma soeur s'en sort, mon pere et sa compagne l'aide (elle lui a même payé son permis) moi... je la vouvoie encore et elle ne m'a jamais demander de lui dire "tu"...
Je suis pas comme il veut... j'ai des problèmes dans ma tête et lui il dit que ce sont des conneries et part dans des discourt violent. Je ne travail pas et lui ne supporte pas les feignant, les sans abris et autres (et la ça part encre dans des discourt violent). Il a 63 piges et il se calme pas c'est terrible ça...
(désolé pour les fautes, la flemme ce soir..)
Stream'
Stream'
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 4066
Age : 32
Localisation : 13
Date d'inscription : 21/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  pampa le Mar 24 Mai 2011 - 22:46

mlleenveut a écrit:Salut Pampa !

Merci de m'avoir lu, je pensais que c'était trop long et que personne ne le ferait...

Je suis forte, je peux me battre pour plein de choses, mais pas contre ma mère, ça fait trop mal... J'espère que tu as raison et que l'année prochaine ça ira mieux... Même si j'avais l'impression que ça allait mieux ces trois dernières années, c'était sans compter la découverte ou plutôt la prise de conscience énorme par rapport à ma phobie.

Et du coup, par rapport à ta phobie, ça va mieux aussi ?

Oui, j'ai eu besoin d'aide, mais mon indépendance et beaucoup de volonté ont changé ma vie ^^

_________________
Le cactus du forum
pampa
pampa
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 2800
Age : 34
Localisation : dans le désert
Date d'inscription : 19/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  izarralena le Mer 25 Mai 2011 - 9:07

mlleenveut a écrit:
J'ai toujours déçu ma mère, je n'ai jamais été à la hauteur, et je me suis détestée pour ça.
sort toi ça de la tête
ta mère a un probleme, elle ne s'est pas faite soignée et tu en as subi les conséquences, c'est tout.
surtout sort toi ça du crane..et explique tout ça à ton psy qu'il t'aide à le surmonter.
izarralena
izarralena
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 2127
Age : 41
Localisation : nantes
Date d'inscription : 03/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  cléodamour le Mer 25 Mai 2011 - 10:37

Comme je suis triste de te lire en même temps je vois que tu n'en veux pas à ta mère est c'est un bon début pour ta reconstruction. I love you si si!crois en mon expérience!

Pour faire vite et ne pas entrer dans les détails:
J'avais une maman qui ne savait pas faire face à son rôle de mère, mon frère me précède de 21 mois.
Un papa toujours absent de par son métier et ses activités qu'il faisait passer avant sa famille.
Lorsqu'il y avait un problème(dispute entre frère et soeur,mauvaises notes ect...) ma mère pétait les plombs et nous tapait mon frère et moi.
Mon père s'en fichait ou nous insultait il n'a jamais su se poser pour nous expliquer ou nous cadrer.
Ma mère buvait et lorsqu'elle se disputait avec mon père(tous les jours)elle remettait systématiquement la faute sur nous.
Même quand elle simulait des TS Evil or Very Mad elle disait au medecin que c'était à cause de mon frère et moi(imagine le poids de culpabilité)
Tu ne peux même pas imaginer ce que je pouvais haïr ma mère.
Mon frère était un enfant trés dissipé et faisait tous les soir des crises d'angoisses.
Il n'a jamais été suivi!

Aujourd'hui je suis une femme et j'ai réussi à faire la paix avec mon enfance,ma maman est trés précieuse à mes yeux.
Avec le temps et la maturité,j'ai compris que ma mère avait une histoire elle aussi qu'elle souffrait à cause de mon père et que l'on ne devient pas des parents défaillants comme ça sans raison.
Nous sommes des êtres humains avec nos faiblesses,notre histoire,ma mère a pris conscience avec l'âge de l'impacte que son comportement a eu,surtout sur mon frère qui est alcoolique depuis l'âge de 16 ans!
Aujourd'hui on sait qu'elle nous aime plus que tout et qu'elle aimerait se racheter(trop tard!!!)
Elle nous gâte comme elle peut dérrière le dos de notre père qui nous montre toujours autant d'intérêts Rolling Eyes
Le fait qu'elle nous achete beaucoup de chose ne répare rien,mais je ne lui dis pas car les reproches elle en a eu de toutes les couleurs.
Elle a 63 ans et je pense qu'à cet âge elle doir savoir que je lui ai pardonne ses écarts et le fait qu'elle n'était pas une maman "parfaite"bien qu'une maman parfaite n'existe pas!
on fait ce que l'on peu avec ce que l'on a et surtout son histoire. pale

Connais tu le passé de ta maman?ça pourrait t'aider à comprendre son comportement avec toi lorsque tu étais petites?

Ta maman t'aime et ça,rien ne peut l'abîmer!
et plus tard cet amour qu'elle te porte sera une arme lorsque tu auras envie de lui en vouloir.
Des fois ça m'arrive.

Aujourd'hui il faut que tu acceptes ta maman avec ses défauts et ce qu'elle t'a fait,c'est simple,soit tu acceptes cette situation ou tu en crèves à petit feu,tu te détruis psychologiquement!j'ai choisi la vie,MA vie.
gros bisous compatissants Wink

flower


Dernière édition par cléodamour le Mer 25 Mai 2011 - 11:01, édité 3 fois
cléodamour
cléodamour
Eméto de Cristal
Eméto de Cristal

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 48
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  cléodamour le Mer 25 Mai 2011 - 10:49

OUPS!j'ai quand même fait long Shocked
cléodamour
cléodamour
Eméto de Cristal
Eméto de Cristal

Féminin
Nombre de messages : 70
Age : 48
Localisation : PAS DE CALAIS
Date d'inscription : 17/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Mer 25 Mai 2011 - 18:09

cléodamour a écrit:OUPS!j'ai quand même fait long Shocked

J'ai quand même tout lu... Attendez vous avez tous fait l'effort de me lire je peux bien lire vos réponses !!!

Je suis pas mal choquée par vos témoignages et par toute la violence que certains d'entre vous on subit... Je ne me suis jamais dit qu'être parent était facile et plus je grandis plus je me rends compte que faire les bons choix est tout simplement impossible vu que le choix n'est bon qu'en fonction de la perseption qu'on a des choses et que tout le monde n'a pas la même...

Ceci étant dit il y a quand même une différence avec vous tous c'est que ma mère m'aime et me le montre tous les jours (enfin sauf ceux où elle me fait la gueule ^^). Elle ne s'est jamais plus occupée de ma soeur que de moi, elle n'a jamais montré de préférence, elle ne m'a jamais rabaissée, ne m'a jamais frappée (hormis la fois où elle m'a secouée mais comme je l'ai dit, j'en ai aucun souvenir... et le pétage de plombs je peux encore le comprendre...). Sauf que du coup ça rend les choses encore plus incompréhensibles pour moi...

J'ai un caractère de cochon à ce point ? Alors pourquoi est-ce qu'elle dit à tout le monde (jamais devant moi mais on me l'a répété) que je suis la plus facile à vivre à la maison ? Est-ce que je suis la bonne poire, celle dont on peut profiter ?

En Janvier pendant une dispute encore sans raison (ce n'est pas parti de moi mais je me suis retrouvée dedans comme d'hab, soit j'ouvre ma gueule soit elle me cherche jusqu'à ce que je craque) je lui ai balancé tout ça, en lui demandant pourquoi ? Pourquoi tjrs moi ? Qu'est-ce que je fais de mal à chaque fois ? Elle m'a répondu comme d'hab que ce n'était pas à cause de moi, que c'était juste qu'elle craquait. Mais alors pourquoi est-ce qu'elle se retourne tjrs contre moi ? C'est resté sans réponse bien sûr.

En lui demandant des expliquations et en lui disant que ce qu'elle a fait m'a blessé je lui ai moi-même fait mal. Mais parfois j'ai l'impression d'en arriver au "c'est elle ou moi" et finalement c'est tjrs elle, vu que ce que je ressents c'est jamais aussi important que ce qu'elle ressent elle.

La seule que je ne lui ai jamais balancé à la gueule c'était que ma phobie c'est de sa faute. Ca la ferait culpabiliser, sûrement qu'elle me ferait la gueule mais ça lui ferait tellement de mal que encore une fois, je préfère en souffrir moi. Parce que contrairement à elle je ne pense pas que ce qui m'arrive est forcément pire que ce qui lui arrive à elle.

Surement qu'elle a du traverser des moments difficiles plus jeune, mais pas de violence comme ça. Elle m'a bcp parlé de son enfance et je suis très proche de mes grand-parents. Je sais que mon grand-père lui a dit des trucs qui l'ont marqué et lui ont fait mal mais ça après tout c'est inévitable ! Voulu ou pas certaines choses resteront gravées et d'autres parfois plus graves non ! Je pense qu'elle a souffert d'un sentiment d'infériorité par rapport à son grand frère. Il est son ainé de 7 ans et il a tjrs eu plus de facilités qu'elle, il est grande gueule, il a peur de rien, et elle toute timide, sur son nuage, à ramer pour ramener des bonnes notes, elle devait surement se sentir plus bête. Mais alors c'est peut-être un peu tiré par les cheveux de dire que l'ainée de SES filles doit être punie pour la souffrance qu'elle a peut-être eu plus petite étant la cadette ?!!! Non ? Surtout si on considère qu'entre ma petite soeur et moi, c'est moi qui ai tjrs eu du mal pour ramener des bonnes notes, alors que ma soeur ça rentre dans sa tête comme si on lui versait les leçons avec un entonnoir.


mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Mer 25 Mai 2011 - 18:30

Parmi vous toutes, (sauf Maman de Cléo) y en a-t-il qui pensent tjrs ne pas savoir d'où vient cette phobie ? Parce que du coup, ça m'étonnerait pas qu'elle ait la même cause...
mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  ptites fleurs le Mer 25 Mai 2011 - 18:50

Moi je ne sais pas...Comment savoir. On ne saura jamais vraiment le pourquoi et pour tout dire moi je ne cherche même pas à savoir pourquoi, j'ai l'impression que sa sert à rien du tout.
J'apprend à vivre avec la phobie, à l'oublier. Et je pense qu'on ne sera jamais des personnes normales, on aura toujours une appréhension au moment de vomir.
J'en viens à me demander si on est pas tous né avec cette phobie et que donc elle ne partira jamais, je sais pas la partie du cerveau qui gère les peurs doit être modifier chez nous, c'est biologique quoi et irréversible...Je sais pas!
Mêmes les spécialistes savent pas...

Peut être que c'est acause de ma relation avec mon père mais même si j'en suis consciente, sa ne changera rien pour moi.
Nos relations resteront toujours compliqué j'en suis convaincue donc...

ptites fleurs
ptites fleurs
Modo
Modo

Féminin
Nombre de messages : 5963
Age : 29
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/11/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Liily le Mer 25 Mai 2011 - 18:57

Piouf, je me voie très bien la dedans aussi !
J'ai réussi a mettre le doigts sur ce qui causait chez moi cette phobie, j'en ai déjà parlé sur le fofo et a mes parents et depuis tout va mieux !
Il y a maintenant hummm 10 ans ma soeur a fait une crise d'anorexie très très très très longue, c'est a dire 7 ans, avec multiples tentatives de suicides, crises d'hystéries, enfin des choses pas très gaies auxquelles j'ai été exposée des l'âge de 8 ans. (Je me souviens très bien de ce jour ou après une énième disputes avec ma mère, ma soeur a convulsé par terre, c'était surement de la comédie, mais avec des yeux d'enfants c'est différent)
Bref, durant toute cette période, je ne voulais pas pleurer devant ma maman de peur de la décevoir, lui faire de la peine etc ...
Je pleurais soit pas du tout, soit en cachette, j'attendais la nuit pour ne pas dormir, juste pleurer, être fatiguée bref un train de vie pas sain pour une enfants et en plus secret .
Maintenant j'ai ravalée tellement de rancoeur que j'ai peur que tout ressorte un jour, je commence doucement a reparlé de cette période, mais j'ai toujours du mal a me confier, a pardonnée à ma soeur .. Je lui en veut terriblement je l'avoue.
Et maintenant a chaque moment de crise familiale (par exemple la perte de ma grand -mère en janvier dernier) j'ai l'impression que ce sera LE truc gardé de trop , celui qui va me faire vomir, vomir ma haine, ma colère, ma tristesse ...
Et comme je n'ai jamais aimé ça,ça s'amplifie de plus en plus !
Bref chaque causes peut être différente, depuis que j'ai appris a parler quand ca n'allait pas, je me sens mieux, je fais moins d'angoisses, de meilleures nuits, et avec ca je suis en bonne condition pour ce qu'on appel le BAC !

Je suis comme toi Mlleenveut, je pars dans plus ou moins 1 ans de chez moi, j'ai hâte très très hâte, de vivre seule, loin de tout ce qui pourrai me nuire, enfin bref, être indépendante !

Grosses bises
Liily
Liily
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1772
Age : 26
Localisation : Rennes-France
Date d'inscription : 28/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Mariine4 le Mer 25 Mai 2011 - 19:01


Coucou,
après avoir lu ton histoire je me suis un peu reconnue, et je pense ne pas etre la seule dans se cas d'ailleurs.
Petite je passais et fesais passer des nuit horrible à mes parents, d'ailleurs pas uniquement dans la nuit, cela pouvais arriver a n'importe quel moment, dans la rue etc... tout cela est du a l'angoisse ( mais tu dois le savoir) certaines personnes ont un besoin constant de tout comprendre, qu'on leur explique tout ce qu'il leur arrive. Enfant ces angoisses ont persever probablement cas tes parents n'ont pas su repondre à ces questions, a toutes ces questions d'angoisses (pourquoi, comment, bref...)
Pour ma part cela c'est atteuer heureusement ca ferait bizarre de crier dans la rue encore a 20 ans ^^ mais mon papa lui ne m'a jamais compris dans ma phobie, j'ai beau lui expliquer en long en large et en travers rien y fait, je vais voir une psychiatre, pour lui c'est presque une honte, sa petite fille (etant fille unique) n'a pas le droit d'avoir cela, comme s'il avait louper quelque chose à la conception :/ Cela me fais beaucoup de peine qu'on ne puisse pas parler tout les deux de ma phobie, surtout que je pense qu'il y a contribuer, car lui aussi plus jeune avait peur d'être malade, et m'interdisait par exemple de boire à la bouteille des autres ( ce qui est pour les gens "normaux" tout à fait banal) ... mais je ne lui en veux pas, s'il y avait un manuel pour éduquer ses enfants sans fautes tout le monde l'acheterai... Malgré ces prises de becs sur l'émétophobie, et cette tristesse de non comprehension, je suis déterminer à "guerrir" je continue ma thérapie, je cherche des conseils un peu partout. Et à mon avis, tu devrais beaucoup plus te focaliser sur une probable guérisson, que sur le passé, et la soi disant cause qu'est ta maman. Elle a peut etre simplement peur de ce qu'il t'arrive, ne comprend pas, et c'est sa manière à elle de réagir. Tout le monde est different face au problème et surtout face aux problèmes que peuvent avoir ses enfants!
Alors je te souhaite bon courage, en esperant avoir apporter un peu de réconfort (qui sais ^^).

Mariine4
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 16/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Saphir le Mer 25 Mai 2011 - 21:42

Je pense qu'au départ, nous sommes tous nés anxieux. Déjà, ça part pas super bien. Ensuite, ça a fait de nous des enfants parfois difficiles, étranges, compliqués à comprendre. Nos parents ont eu des misères et ont parfois fait des erreurs en espérant que ça se replace.

Chez moi, c'est pareil. J'étais une enfant anxieuse, accro à ma mère. Elle en était excédée puisqu'on était 3 enfants à la maison et qu'elle avait évidemment autre chose à faire que de me rassurer. Du coup, elle n'a pas toujours fait ce qu'elle aurait dû faire. Je me suis fait engueulée, frapper, etc. Oui oui, c'est arrivé. Je ne sais plus si c'est arrivé seulement à quelques reprises ou plus souvent, mais ces évènements m'ont bien marqués.

Et j'ai appris récemment un truc assez dingue qui pourrait expliquer ma phobie. Un soir que je ne voulais pas manger, ma mère m'a obligée a rester devant mon assiette jusqu'à ce que j'ingurgite une certaine quantité de nourriture. On m'a obligée à rester plantée là pendant des heures, il paraît. Et puis, j'ai fini par vomir. En fait, je n'avais pas faim parce que j'étais malade!! Mais je n'avais pas les mots pour dire ce que je ressentais. Après, ma mère s'est sentie terriblement coupable et ne m'a plus jamais obligé a finir un repas. Le pire, j'ai encore quelques souvenirs de cette soirée. C'est dire! En fait, je me souviens très précisément de TOUTES les fois où j'ai vomi. Même la première fois de ma vie, oui!!!

J'étais une enfant qui restait facilement marquée par les évènements et les situations. Longtemps j'ai refusé de mettre ma tête dans l'eau parce que j'avais peur que ça bousille mes oreilles. :/ Tout ça parce qu'une fois, j'avais eu de l'eau coincée dedans et que ça m'avait apeurée. Tsss!
Saphir
Saphir
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 32
Localisation : Bruxelles, Belgique
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Cafeine le Mer 25 Mai 2011 - 22:44

Je souligne certains passage et je te mets 2 commentaires en gras et italique :
mlleenveut a écrit:
En Janvier pendant une dispute encore sans raison (ce n'est pas parti de moi mais je me suis retrouvée dedans comme d'hab, soit j'ouvre ma gueule soit elle me cherche jusqu'à ce que je craque) je lui ai balancé tout ça, en lui demandant pourquoi ? Pourquoi tjrs moi? Qu'est-ce que je fais de mal à chaque fois ? Elle m'a répondu comme d'hab que ce n'était pas à cause de moi, que c'était juste qu'elle craquait. Mais alors pourquoi est-ce qu'elle se retourne tjrs contre moi? C'est resté sans réponse bien sûr.
Tu n'aimeras pas cette remarque mais attention de ne pas te victimiser et faire comme elle...

La seule que je ne lui ai jamais balancé à la gueule c'était que ma phobie c'est de sa faute.
Même si tu ne le lui dis pas tu le penses et agis ainsi...
Je ne suis pas en train de dire que ce qu'a fait ta mère est correct. La mienne aussi a été exigeante, intransigeante, victime, persécutrice, violente... Pour te donner une idée, mon grand frère est décédé alors qu'il n'avait que 4 ans... Elle m'a déjà dit que c'est moi qui aurait dû mourir à sa place. Bref, tout ça pour dire qu'avec les années, je me suis affranchie de ma relation avec mes parents, mais plus précisément de celle avec ma mère. J'ai déjà entendu quelque part que la maturité, c'était d'accepter que nos parents aient pu faire des erreurs. Bien sûr que jamais je n'oublierai le mal qu'elle m'a fait, mais j'ai appris à vivre avec et à en retirer certaines forces. Et c'est ce que je te souhaite. Côté phobie, ça m'a énormément aidé. Alors continue de travailler sur toi et pour toi, sans trop t'attarder à qui la faute. Ton passé, tu ne le changeras jamais. Tu n'as de pouvoir que sur le moment présent et CELA a de l'impact sur l'avenir.
Bon courage à toi...
Cafeine
Cafeine
Modo
Modo

Féminin
Nombre de messages : 650
Age : 37
Localisation : Québec, QC
Date d'inscription : 29/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Ven 27 Mai 2011 - 8:59

En effet tout ce que vous me dites ne me fait pas plaisir mais on n'est pas là pour se donner raison non plus... Le problème c'est surtout le manque de recul par rapport à ce qu'il nous arrive...

J'ai décidé de pardonner à ma mère, plus d'une fois. Mais à chaque fois qu'elle recommence, j'ai besoin de plus en plus de temps pour digérer, accepter, puis pardonner. Je me place en position de victime en parlant de ça mais pour dire la vérité, chez moi ou même dans la vie courante, ce n'est pas du tout mon genre. J'ai tout le temps le sourire, je râle toujours en rigolant et sans le vouloir je tourne toutes les difficultés à la dérision ou comme une étape à surmonter pour devenir plus forte. Toutes sauf celle-là.
Ma mère je l'aime et je déteste la voir souffrir. Mais je suis arrivée à un point où je suis obligée de me dire que c'est elle ou moi. Je ne veux pas foutre en l'air ma vie pour ses coups de gueule. Si je suis d'assez bonne humeur j'arrive à gérer le truc et ça lui passe rapidement, mais quand je suis en période de stress (comme là, exam de fin de licence et en plus je me suis faite larguée hier après 2 ans 1/2 de relation...) c'est la goutte d'eau. J'en attends peut-être trop de ma famille, mais quand tout va mal, la pire chose à faire c'est bien de me faire la gueule. Alors oui je craque.
Peut-être qu'il est trop tôt pour que je lui pardonne VRAIMENT. Peut-être qu'il faut que je parte de chez moi, que je digère tout ça SANS avoir à subir la même chose inlassablement. Je ne désespère pas, ce n'est pas mon genre, mais je tant que je reste persuadée que si elle ne s'excuse pas, je ne pourrais pas lui pardonner, je ne sais pas si je m'en sortirai.
mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Ven 27 Mai 2011 - 9:05

Saphir a écrit:Un soir que je ne voulais pas manger, ma mère m'a obligée a rester devant mon assiette jusqu'à ce que j'ingurgite une certaine quantité de nourriture. On m'a obligée à rester plantée là pendant des heures, il paraît. Et puis, j'ai fini par vomir. En fait, je n'avais pas faim parce que j'étais malade!! Mais je n'avais pas les mots pour dire ce que je ressentais. Après, ma mère s'est sentie terriblement coupable et ne m'a plus jamais obligé a finir un repas. Le pire, j'ai encore quelques souvenirs de cette soirée. C'est dire! En fait, je me souviens très précisément de TOUTES les fois où j'ai vomi. Même la première fois de ma vie, oui!!!

Ma mère m'a dit la même chose. Elle m'a forcée une fois, j'ai vomi, puis plus jamais. Et je me souviens aussi de toutes les fois où j'ai vomi. Mais il faut dire qu'il n'y en a pas bcp ^^


Finalement on n'est pas vraiment différents tous. L'éméto vient d'un enchainement de chocs ou d'une longue période choquante, d'après mon psy.

Je suis d'accord avec ceux qui disent que finalement, on s'en fout de la cause, parce que ce qui compte aujourd'hui, c'est d'apprendre à aller mieux et à accepter sa phobie (même si ça me parait dur de l'accepter... Au moins la rendre minuscule...). Et en même temps je ne suis pas d'accord car quand on sait d'où elle vient, la seule manière de l'accepter et de la surmonter, c'est de comprendre cette cause, de pardonner à ceux qui (en tout cas d'après nous) en sont en partie responsables, et ça, c'est très très dur.
mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Stream' le Ven 27 Mai 2011 - 9:18

Moi aussi mes parents me forcé à manger. J'ai eux une période ou je ne mangé plus grand chose (9/10 ans)
C'est la ou mon pere m'a mis le flingue sur la tempe et que ma mère m'a fait une marque sur le visage (ou mon pere, je ne sais plus bien)
Ma mere voulait me faire manger avec un entonnoir (elle ne l'a finalement pas sortie) et me menaçais d'aller ch*** dans une assiette comme ca je ferait la comparaison avec ce qui a dans mon assiette et que la peut-être je mangerais. Je restai des heures le soir dans la cuisine à pleurer devant mon assiette.
C'était horrible...
Stream'
Stream'
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 4066
Age : 32
Localisation : 13
Date d'inscription : 21/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Ven 27 Mai 2011 - 16:20

Audrey je sais même pas comment tu fais pour continuer à leur parler... Sad
C'est incensé pour moi de faire subir ça à tes gosses. Putain mais les parents ils ont rien dans la tête ou quoi ?!!!
Ok personne n'est parfait, ok tout le monde peut faire des erreurs, ok parfois quand on est parent on est à bout et ok on fait des choses pour lesquelles on s'en voudra après coup, mais de là à menacer et frapper, quand même pas !!!

Moi ça me met hors de moi. J'essaye de ne pas juger, et je ne suis pas mère pour en parler objectivement, mais si on ne se fixe aucune limite, faut pas s'attendre à avoir des enfants heureux. Aimer ses parents juste parce que ce sont ces parents ce n'est pas de l'amour.

J'espère me souvenir toute ma vie de ces histoires et ne pas reproduire ça sur mes propres enfants.

Le pire dans tout ça finalement c'est ceux qui ne réalisent pas le mal qu'ils font...
mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Stream' le Ven 27 Mai 2011 - 16:31

Et bien ça fait 8 ans que j'ai quitté mes parents. J'ai fait ma vie avec d'autres problèmes mais sans eux ... Je suis allé en foyer et j'ai mis du temps à reprendre contacte avec eux. Les éducateurs voulaient que je les revois petits a petits et je refusai jusqu'a ce que je décide par moi même. Par la suite, même sous des toits différents j'ai eux des embrouilles car ma mere est une fouteuse de merde dans son genre, mais au moins j'etais en sécurité physiquement car ma mere a aussi voulu me tuer en voiture avec elle puis m’étouffer avec un oreiller etc etc. Le pire c'est que du coup je suis plutôt nerveuse (voir plus) et j'ai du mal à me contrôler... Je suis presque sur que ca vient de ce que j'ai vécu et je peux rien y faire...
Ma mere plus j'y pense et plus je n'ai plus du tout envie de la revoir un jour car je sais qu'elle ne changera pas. Mon pere j'en reste à du petit contact et comme je disais je ne suis pas proche de lui et je sais qu'il ne veut pas foutre la merde dans ma vie, au mieux il s'en moque c'est tout mais ma mère est pas tranquille dans sa tête et encore aujourdhui on peut pas savoir ce qu'elle nous reserve.
Stream'
Stream'
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 4066
Age : 32
Localisation : 13
Date d'inscription : 21/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  mlleenveut le Ven 27 Mai 2011 - 16:34

Mariine4 a écrit:
je vais voir une psychiatre, pour lui c'est presque une honte.

Ma mère a vu une psychologue et comme ça ne l'a pas aidé (elle est tombé sur quelqu'un qui ne lui convenait pas pour moi c'est tout) elle a longtemps refusé que je consulte me disant que ça coutait cher pour rien. Mais un jour mon généraliste a dit que je pouvais consulter un psychiatre vu que c'est remboursé...). Il m'a fait une lettre, j'en ai parlé à ma mère, elle m'a répété encore une fois que ça servirait à rien. Je lui ai répondu que si, comme elle disait, elle ferait tout pour que j'aille mieux, la seule chose qu'elle avait à faire c'était me laisser aller chez ce psy. La première fois que j'y suis allée, je ne l'ai dit qu'à mon père. Il ne comprend rien à ma phobie, il ne me soutient pas, mais il ne m'enfonce pas non plus. Quand je suis rentrée, elle m'a demandé de lui raconter... J'ai vite fait expliqué le truc, sans rentrer dans les détails, comme quoi c'était lié à mon enfance. T'as raison de continuer.

Mariine4 a écrit:
Et à mon avis, tu devrais beaucoup plus te focaliser sur une probable guérisson, que sur le passé, et la soi disant cause qu'est ta maman. Elle a peut etre simplement peur de ce qu'il t'arrive, ne comprend pas, et c'est sa manière à elle de réagir.

Je cherche à aller mieux, mais pour moi ça passe par le pardon et je ne peux pas pardonner en un claquement de doigts, avec ma mère qui me fait la gueule à tout va. Tu sais j'ai eu mon anniv ya pas longtemps. C'était un jour où elle me faisait la gueule. Elle est arrivée le matin, elle m'a claqué un bisou du bout des lèvres sur la joue, m'a dit "tiens tes cadeaux" et elle est partie, me laissant seule avec mes cadeaux. Ca m'a fait comme un coup de poing dans le coeur. Sans réellement me focaliser sur le passé, je me focalise sur le présent... Il n'est pas très différent.
mlleenveut
mlleenveut
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 241
Age : 29
Localisation : Ile-de-France
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie... Empty Re: Déprime depuis que j'ai réalisé d'où venait ma phobie...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum