Un peu d'espoir

Aller en bas

Un peu d'espoir Empty Un peu d'espoir

Message  Invité le Jeu 8 Mai 2008 - 4:57

Bonjour,

Excusez mon impolitesse de ne pas être venu me présenter dans le topic adéquat avant de poster. Mais je ne fréquenterais pas ce forum. Je viens ici juste pour témoigner, pour redonner courage à toutes les personnes qui souffrent d’emetophobie. Ca faisait un moment que je pensais venir pour en parler et je me suis enfin décidée.

Je suis une ancienne de ce forum, je l’ai beaucoup fréquenté pendant un temps sous le pseudo de Lunlun ou Cleo (je ne sais plus) si certains se souviennent de moi. Et quand le forum a été hacké je ne me suis pas réinscrite.

Cela faisait 3 ans que je souffrais d’emetophobie sociale. Ca m’est tombé dessus d’un coup sans que je m’y attende et ma vie a été un enfer. Je suis devenue quasi anorexique. Et malgré les crises permanentes j’ai quand même essayé de continuer une année scolaire mais la phobie empirait : nausées insupportables, grosses crises de panique, chutes de tensions, vertiges, palpitations, etc… Vous connaissez tous ces symptômes. J’ai fini par vivre recluse chez moi pendant près de deux ans, à ne sortir que pour allez voir mon psy qui ne m’aidait pas mais qui au contraire m’enfonçait… J’étais plus capable de rien… Dès que je mettais un pied dehors c’était la crise de panique parce que j’avais peur de v****. Et même en restant chez moi j’avais toujours peur donc je ne m’alimentais pas beaucoup. J’ai perdu presque tout mes amis. Alors pour échapper à tout ça, je me suis encore enfoncée d’avantage en me trouvant une addiction : les jeux vidéo en ligne. Grâce à ça je vivais à travers un avatar qui lui n’étais jamais malade et qui était en plus très fort. Tout ça pour ne plus penser que je n’avais plus d’avenir car j’étais trop malade pour faire la moindre chose.
Et un jour mon psy a voulu me faire enfermer dans un centre. Ce n’était absolument pas la chose qu’il me fallait pour aller mieux. Et heureusement pour moi, j’ai pu en réchapper. J’ai décidé de ne plus le revoir et de changer de psychiatre. Par chance, je suis tombé sur un médecin qui me convenait enfin, quelqu’un qui dédramatisait ma situation au lieu de me dire que mon cas était gravissime comme me le répétait si souvent mon ancien psy. Mais ça n’allait toujours pas assez mieux pour que je puisse reprendre une vie normale. Et quelques temps après j’ai eu des soucis dans mon jeu et j’ai du arrêter d’y jouer. Et là je me suis enfin retrouvée de nouveau face à ma triste réalité : celle de quelqu’un qui est incapable d’avoir une vie active et sociale, tout ça a cause d’une phobie débile que j’avais beau essayé de combattre, rien n’y faisait… Je me sentais totalement impuissante. Alors je me suis retrouvée en dépression, avec des grosses envies de suicide. Puis du jour au lendemain, je me suis trouvée des passions qui m’ont donné un but dans la vie. Une envie d’avancer, d’aller vraiment mieux. Et grâce à l’aide de mon psy, j’ai enfin pu me remettre sur pied. Au fil des jours, j’ai réussi à ressortir de chez moi, à reprendre la plongée sous marine (et oui c’est un sport très angoissant), à sortir sans mes anti vomitif (dès fois je les oubliais, et je ne paniquais plus). Tout s’est fait presque naturellement sans que j’ai à faire le moindre effort. Mes crises de nausées se faisaient de moins en moins fréquentes et je réussissais même à m’alimenter hors de chez moi, dans la rue et même dans les transports en communs bondés de monde. Pour m’aider d’avantage on a fini par me trouver un médicament qui m’a fait beaucoup de bien et que je prends toujours à l’heure actuelle. Cette année j’ai décidé de retourner à la fac, qui est, avec le restaurant, le lieu qui m’angoisse le plus. Sachant que la salle de classe à été la première fois où j’ai commencé à faire des crises d’emetophobie. Donc un lieu très très angoissant pour moi. Les deux premières semaines de cours se sont passés sans le moindre encombre mais après je me suis remise à avoir des crises et j’ai de nouveau abandonné pendant un mois, puis comme la matière que j’étudiais a la fac me plaisait beaucoup je me suis accrochée et j’ai quand même réussis à continuer mais en ne suivant les cours que dans les amphis car dans un amphi je ne me sens pas enfermée, je peux sortir comme je veux si jamais je me sens mal, sans que personne ne le remarque car je me met toujours au fond. Certes c’est difficile de réussir ses études en ne suivant que la moitié des cours, mais je m’accroche. Et maintenant je vais mieux. Je ne souffre que très rarement de nausées. Mes crises d’angoisses et de panique ont pratiquement disparu et j’ai l’impression de revivre. Je fais pleins de choses, j’arrive même à m’alimenter quand je suis au restaurant, à sortir dehors quand il y a une épidémie de gastro, etc… Certes je suis pas tout a fait débarrassée de mon emeotophobie mais ça va franchement mieux.

Voila tout ça pour vous dire, que les gens qui vivent la chose que moi j’ai vécu ne doivent pas perdre espoir. Ca finit par passer si on reprend confiance en soi. Il faut faire preuve de patience, cela ne se sert a rien de forcer les choses mais juste prendre la vie telle qu’elle vient, spontanément, sans se dire « si je mange ça, je risque ça… » ou « si je fais ça, je risque peut être de v**** ». Cesser de dramatiser et prenez les choses à la légère comme si la vie était un jeu. Ca finira forcément par aller mieux un jour. Arrêtez de vous dire que vous êtes emeto, sortez vous ça de la tête, vous êtes pas anormaux. Efforcez vous de vous changer les idées, de changer vos habitudes de vie. Je le répète encore mais moi c’était la spontanéité qui me manquait. J’ai mis 3 ans à comprendre que ça servait à rien d’avoir peur et de tout anticiper, tout calculer à l’avance. Du coup je vais mieux et j’ai l’impression de revivre. Voir mon entourage soulagé de voir que je vais enfin mieux c’est une force supplémentaire et un grand bonheur autant pour moi que pour eux. Maintenant je profite de la vie sans penser que je vais v**** à la moindre chose. Ayez confiance en vous et profitez parce que vous aussi vous avez le droit d’être heureux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Un peu d'espoir Empty Re: Un peu d'espoir

Message  Stream' le Jeu 8 Mai 2008 - 7:50

Très beau témoignage Smile
Stream'
Stream'
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 4066
Age : 32
Localisation : 13
Date d'inscription : 21/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un peu d'espoir Empty Re: Un peu d'espoir

Message  vinie le Jeu 8 Mai 2008 - 9:24

Oui très beau témoignage, j'espère arriver à en faire autant.
Merci de nous en avoir fait part.
vinie
vinie
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1524
Age : 37
Localisation : Var
Date d'inscription : 13/03/2008

Revenir en haut Aller en bas

Un peu d'espoir Empty Re: Un peu d'espoir

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum