Phobie ou l'impossible séparation..

Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Voneinsamkeit le Mer 15 Oct 2014 - 12:59

Bonjour,

Je lance ce topique car ça fait plusieurs fois que je lis des messages contenant le même indice temporel et ça éveille quelque peu ma curiosité.
(Ça s'adresse évidemment plutôt à ceux qui ont connaissance de la cause à leur phobie, et donc à quel moment, d'après-eux, ça ce serait déclenché, mais toutes autres personnes peut toujours se joindre à nous pour expliquer son point de vu quant à ce sujet.)

Donc voilà, j'aimerais savoir à quel âge ça tout à commencer pour vous ? J'ai lu une dizaine de messages contenant l'âge de 6 ans, et ce serait intéressant de savoir si il s'agirait plus du fait qu'à 6 ans nos mémoires sont plus aptes à retenir ce genre d’événements traumatisants qu'à 4 ans et que donc c'est ce chiffre qui ressort la majeur partie du temps, ou si c'est dû à tout autre chose dont on ignore la raison.

En espérant lire plusieurs 'témoignages', bonne journée à vous !
Voneinsamkeit
Voneinsamkeit
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 08/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Destiny le Mer 15 Oct 2014 - 13:35

Bonjour!

Ma phobie provient de ma naissance. Lorsque je suis née, ma mère n'a pas pu me garder avec elle ou me prendre dans ses bras pendant plusieurs jours parce que je vomissais tellement (régurgitations) que les docteurs avaient peur que je m'éttouffe et ont préférés me garder à la pouponnière. Vers l'âge de 2 ans, j'ai commencé à verbaliser ma phobie en disant sans cesse à ma mère que j'allais vomir ou avoir la gastro.

Voilà.

Destiny
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 910
Age : 32
Localisation : Canada
Date d'inscription : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Voneinsamkeit le Mer 15 Oct 2014 - 13:45

Destiny, ton témoignage est important pour moi .. En effet ma phobie a été relatée à un événement similaire au tiens et c'est survenu lorsque j'avais huit mois mais jusqu'alors, je me suis toujours demandée s'il était réellement possible d'en garder un tel traumatisme à un tel âge, ou si ça s'était développé plutôt par la suite...

Je suis désolée de devoir lire que tu en souffres depuis ta naissance au final, mais je te suis très reconnaissante de m'avoir répondu, ça me prouve au moins que je ne suis pas complètement folle quand je pense en être atteinte depuis toute petite..!

Enfin sinon je me doute que tous les éméto n'ont pas été phobiques à l'âge de 6 ans, mais ça revient quand même souvent alors ... à  voir dans d'autres éventuels témoignages


Dernière édition par Voneinsamkeit le Mer 15 Oct 2014 - 14:33, édité 1 fois
Voneinsamkeit
Voneinsamkeit
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 08/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Destiny le Mer 15 Oct 2014 - 14:05

Voneinsamkeit, je doutais aussi qu'un événement ayant eu lieu si tôt dans ma vie puisse expliquer ma phobie, mais tous les professionnels à qui j'en ai parlés me disent que c'est très certainement l'une, sinon LA cause de mes peurs. S'en suit des mois de régurgitement étant bébé, ma mère qui hausse un peu le ton car elle en a marre de devoir me changer, des gastro tous les ans de mes 5 à 12 ans, etc. Rien pour aider.

Malheureusement, je crois qu'il est plus difficile de s'en sortir quand la peur vient d'aussi loin. Nous n'étions pas consciente, il est donc difficile de savoir comment l'on se sentait à ce moment précis. Quand ça arrive vers 6-8 ans, tu as une idée de ce que tu as vécu, mais pas à 3 jours. Laughing

Destiny
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 910
Age : 32
Localisation : Canada
Date d'inscription : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  notidea0603 le Mer 15 Oct 2014 - 16:53

et bien, pour moi, ça date de mes 6 ans effectivement.
mon petit frère est né, ma mère n'était pas là à mon retour de l'école, je ne comprenais pas pourquoi.
elle a été absente pendant 10 jours. il y avait mon père pour s'occuper de ma soeur et moi, mais je me rappelle me sentir extrêmement seule, hyper triste.
et surtout, la nuit de la naissance de mon frère, mon père a vomi toute la nuit (le stress d'être papa...... malade pour ses 3 enfants), et je l'ai entendu.
et ma phobie est née.

à ma naissance, il y a aussi séparation d'avec ma mère. il ne se sont pas occupée de moi tout de suite et ma température est descendue donc ils m'ont mise en couveuse pour me réchauffer et m'ont surveillé un moment...... peut être qu'il y a un lien aussi. en tout cas, la séparation d'avec la mère revient fréquemment aussi dans cette phobie.

notidea0603
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 199
Age : 43
Localisation : maisons alfort
Date d'inscription : 04/01/2014

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Koeki le Jeu 16 Oct 2014 - 13:24

Pour moi aussi ma phobie est née a l'âge de 6 ans.
J'avais bu trop dd champomy ( pas de mauvaises blagues Wink ) et j'ai fais la folle apres.
Durant la nuit, j'étais chez ma cousine, je me suis réveillée et j'ai vomi, une seule et unique fois. Mais ne sachant pas comment faire, jai tout ravalé. Ce fut traumatisant d'autant plus que j'étais seule et pas chez moi.
Koeki
Koeki
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 227
Date d'inscription : 22/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  ana33 le Jeu 16 Oct 2014 - 13:51

Ma phobie est née à 7 ans mais l'origine est selon moi beaucoup plus loin. D'abord, j'ai été adoptée et donc la coupure avec la mère s'est faite à 3 jours de vie. Par la suite, j'ai eu une grosse gastro à 3-4 ans alors que j'étais chez ma tante parce que ma mère était à l'hôpital. Alors c'est mon père qui m'a donné le bain et il m'a plongé au complet dans l'eau. J'ai eu très peur et je me sentais seule. Je voulais sans doute ma mère.

Alors quand j'ai eu 7 ans, j'ai vomi après avoir mangé une pizza et comble du malheur, ma maman ne se sentais pas bien non plus le lendemain. Bref, on avais fait une intoxication alimentaire.
ana33
ana33
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1806
Age : 30
Localisation : Québec/Canada
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Destiny le Jeu 16 Oct 2014 - 14:36

Je réalise que pour la plupart d'entre-nous, cette phobie semble lier à la maternité. L'angoisse de la séparation de la mère, la peur d'être laissée à soi-même.

Pensons-y!

Destiny
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 910
Age : 32
Localisation : Canada
Date d'inscription : 06/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Saphir le Sam 18 Oct 2014 - 9:54

Personnellement, ma phobie est très clairement lié à ma mère. Je n'ai pas reçu beaucoup d'affection de sa part et je me sentais souvent très seule et incomprise. Je pourrais en parler très très très longtemps. Cette piste est donc souvent la bonne...
Saphir
Saphir
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 32
Localisation : Bruxelles, Belgique
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Voneinsamkeit le Sam 18 Oct 2014 - 15:19

Le rapport à la mère dans notre phobie ne concerne justement pas la notre uniquement, je pense justement que la mère est souvent l'un des facteurs, sinon la raison même, de toutes phobies. Non pas provoquée par la personne elle-même, plutôt parce que la mère est ce qui nous rattache à la vie, nous sommes nés par elle, nous vivons grâce à elle. (Elle nous féconde, nous nourrit, nous forme en elle, il est normal qu'elle soit le centre de notre monde) De ce fait, en étant finalement notre vie, est-ce qu'il ne serait pas normal que tout ce qui nous semble effrayant sur un moment, nous le reportons aussi à elle, car la vie contient des éléments d'effroi. Ainsi nous voudrions qu'elle nous vienne en secours à chaque fois où nous avons peur, où nous avons besoin de réconfort, d'être rassuré, mais le fait est qu'être mère ça s'apprend, ce n'est pas inné de savoir que la psychologie d'un être vivant se fait dès lors que son corps sort de celle qui l'a longtemps attendu et porté.
Effectivement, face aux premières crises de pleurs, crises de douleurs, ou bien encore aux crises d'angoisse, la mère panique également et ne sait pas forcément ce qu'elle doit faire pour apaisé son enfant dans les plus brefs délais et surtout sans qu'il n'y ait aucune répercussions. Et après tout, comment savoir d'ailleurs ce qui, ou non, pourrait atteindre l'enfant, puisque chacun de nous sommes des êtres à part entière et ne réagissons aucunement de la même manière face à une parole ou un acte.
En ce sens, je pense qu'effectivement le rapport à la mère dans les phobies est fondamental, nous vivons grâce à cette personne, et si nous la sentons paniquée, inquiète, angoissée ou triste, ça se répercute tout autant sur nous. Pareillement, si cette dernière est absente, nous associons la vie à une peur que nous devons surmonter tout seul, dans l'oubli et l'abandon de celle qui nous à mis au monde.. Sous cette forme, je pense qu'il est normal que notre inconscient devienne excessivement inquiet et que nous finissions par manquer de confiance en tout ce qui nous entoure, et donc que nous soyons de plus en plus méfiants, craintifs, effrayés.

J'ai d'ailleurs lu un livre qui parlait des phobies en générale qui disait justement que les phobies pouvaient provenir de n'importe quoi ;
Admettons qu'un enfant mange une glace au parc, avec ses parents et qu'il y ait plusieurs personnes marchant tout autour. D'un seul coup le couple se met à hausser le ton, ils sont en désaccord et leur discussions vire à la dispute, l'enfant va ressentir la tension entre eux deux et alors il va commencer à craindre l'extérieur. Associant par la suite la ballade dans le parc à une forme de négativité. Soit en retournant dehors avec ses parents, dans un endroit où il y a foule, il appréhenderait mais tout se déroulerait bien et jetterais donc ses craintes au placard, ce que l'on nomme donc une phobie passagère chez l'enfant. Soit il verrait quelque chose de choquant (un oiseau mort, une personne ayant du mal à respirer parce qu'elle a trop couru sans prendre soin de bien respirer...) et associerait définitivement les sorties à des dangers multiples, ce qui contracterait l'agoraphobie, par exemple. Ou bien même devenir emetophobe, ayant été en train de manger quelque chose pendant que la tension négative régnait autour de lui, il pourrait craindre de vomir par la suite. (Il y a un malaise dans son environnement et il l'associe à la sortie + au fait de manger, ainsi son inconscient peut former la crainte de vomir parce que lui même se sent mal dans cette situation)
Vraiment, ça peut venir de "rien" .. tout n'est qu'une question de perspective, et de relativisation, mais que voulez-vous relativiser à un âge où l'on sait à peine compter jusqu'à cent..

Evidemment je ne fais que parler hypothétiquement, mais je pense que même si nous pensons que la phobie vient de notre mère, nous devrions plutôt essayer d'analyser ce qui nous a tant traumatisé à cette période, (son absence, ses "cris" de panique etc) et nous en remettre à nos propres sentiments ressentis à ce moment précis, pour ensuite nous rendre compte qu'il s'agit d'une mauvaise interprétation des faits, et qu'elle ne nous avait jamais abandonné ou crié dessus parce qu'elle ne nous aimait pas, qu'elle nous oubliait ou qu'elle avait mieux à faire, mais plutôt parce qu'elle-même, était paniquée, et faisait face à une lourde épreuve : donner la vie à quelqu'un et devoir s'en charger sans droit à l'erreur, c'est tout de même une tâche des plus difficiles à assumer, je pense.

(Enfin je ne dis pas le contraire, il y a certainement des mères qui ont abandonnés leurs enfants par désintérêt de ces derniers, et alors je trouve ça absolument cruel, mais bon .. de manière générale, je pense qu'étant enfant, notre analyse de la situation vécue n'est pas bien raisonnée)
Voneinsamkeit
Voneinsamkeit
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 108
Date d'inscription : 08/10/2014

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Saphir le Lun 20 Oct 2014 - 19:37

Alors il y a un épisode qui peut certainement expliquer ma peur, mais j'ai aussi toute cette angoisse de vivre qui reste à priori inexplicable, mais qui s'explique quand je pense à la façon dont ma mère agissait en général. Voici donc l'épisode qui aurait un lien avec l'éméto.

J'étais enfant, peut-être 6, 7 ans ? Heure du repas du soir, nous sommes toute la famille à table. Nous sommes des enfants difficiles, nous ne mangeons pas de tout, et pouvons sauter plusieurs repas et nous affamer simplement parce qu'on aime pas ce qu'on nous sert.

Donc je suis devant mon assiette, devant un plat qui me plaît en temps normal, mais là je refuse de manger, je chipote, je veux sortir de table. Ma mère, qui voit bien qu'il s'agit d'un plat que j'aime ordinairement, m'oblige à rester assise, à terminer. Je reste là, tout les autres sortent de table. Je me retrouve seule devant mon assiette, le reste de la table déjà débarrassée.

Soudainement, je vomis, et depuis tout ce temps, la gastro se préparait, mais je n'ai pas su m'exprimer. Ma mère me sort donc de table, on me lave, etc. Je suis finalement sur le canapé, devant la télé, avec un sceau près de moi. Je demande un verre d'eau, on me l'apporte. Je prends une gorgée, mais cela me fait vomir. Je fais attention à bien le faire dans le sceau.

Ma mère me regarde et me dit : "Bon, au moins cette fois, tu as fais dans le sceau, c'est bien". Et moi qui lui jette un regard noir, et qui me dit intérieurement : "Mais comment aurais-je pu vomir ailleurs que par terre, alors qu'on M'OBLIGEAIT à rester assise à table". Je me sentais humiliée, seule, pas prise au sérieux, dévalorisée.
Saphir
Saphir
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 32
Localisation : Bruxelles, Belgique
Date d'inscription : 09/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Phobie ou l'impossible séparation.. Empty Re: Phobie ou l'impossible séparation..

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum