syndrôme de stockholm

Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty syndrôme de stockholm

Message  lulutortue le Jeu 6 Déc 2012 - 22:56

Bonjour à toutes et à tous!
Je préviens je m’apprête à écrire un roman...sur une idée que j'ai en tête depuis longtemps et que je n'ai jamais dite parce que je me trouve naze...et masochiste!!!
Je ne crois pas avoir lu de témoignage de ce genre ici...Mais peut être que je ne suis pas la seule... (à une époque je pensais être la seule à avoir peur de vomir Wink )

Voila je pense sérieusement à m'engager dans une psychothérapie...même si je doute du résultat et que j'ai pas encore trouver LE ou LA psy qui me plait.
Mon problème?? Je me retrouve à penser au jour où je serais guérie...si on peut dire ça comme ça...

Ma phobie régie ma vie depuis tellement longtemps, elle me hante, elle dicte mes choix mes envies, il y à toujours dans mon esprit le vomi tout les jours à chaque seconde et chaque jours de ma vie depuis des années. Même si ce n'est pas tout les jours invivable...même les jours où ça va la peur est là, l’appréhension est là.
Ma phobie est une partie de moi c'est souvent elle qui m'a fait faire certaines choses c'est elle qui choisi à ma place des fois... je ne sais pas comment serait ma vie aujourd'hui si je n'avais pas été émétophobe... finalement ma phobie (entre autre) a fait de moi la personne que je suis aujourd'hui!

Puis il y a les autres aussi les amis qui font attention en soirée qui n'auront plus a le faire. C'est horrible ce que je vais dire (et je pense que certain(e)s réagirons) mais à certains moments la phobie m'as mise au centre de l’intérêt des gens et je ne suis pas sure de pouvoir remplir ce "vide" avec autre chose pour être au moins aussi intéressante...

Enfin il y a que pour moi je suis "Lucie ... Emetophobe" et si je ne le suis plus....je serait juste Lucie...et c'est bizarre.....

Ma phobie m'a fait et me fera encore énormément souffrir il y a des jours ou je préférerais mourir plutôt que vomir ou je préférerais disparaitre pour ne plus y penser rien que ça me sorte de la tête un instant, où j'ai envie de gifler ceux qui nous parlent de leurs maux de ventre ou de leurs enfants malades sans penser aux jours et aux nuits d'angoisses que ça nous coûte....
Je dis tout ça pour qu'on comprenne bien que je ne m'invente pas ma phobie elle est réelle et je veux m'en débarrasser mais ça ne m'empêche pas de penser tout ce que j'ai écrit plus haut.

Là c'est le moment où vous vous dites : "en effet elle à besoin d'en trouver un psy...Et un bon" Suspect ^^
Fallait que ça sorte....

Merci d'avoir lu jusqu'ici...j'attends vos réactions...

P.S: je viens de regarder un épisode de grey's anatomy... Meredith à vomi au moins 15 fois....ça m'as, j'avoue, un peu pousser à sauter le pas pour écrire ce qui me trottais dans la tête depuis un moment!! Rolling Eyes
lulutortue
lulutortue
Eméto de Cristal
Eméto de Cristal

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Invité le Jeu 6 Déc 2012 - 23:04

salut

j'pense que t'a pas tord dans le sens ou lorsque qu'on est habituer a quelque chose depuis toujours ou presque qu'il deviens difficile de s'imaginer vivre sans, ça fais partie de nous meme si c'est la pire des choses que nous avons

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  ana33 le Ven 7 Déc 2012 - 1:15

Je ne doute pas de tes propos. Tu as vécu avec toute ta vie et c'est normal que ce soit inconcevable de vivre sans. J'ai un handicap visuel, j'ai tout le temps vécu avec. Je ne vois pas ma vie sans.

La phobie est la même chose pour toi. Sauf qu'elle cause beaucoup plus de désagrément qu'un handicap de naissance tant sur le plan social que sur le plan des habitudes.

Puis pour l'épisode de Grey's anatomy, je l'ai vu et j'adore quand Meredith est malade (Bizarre non?).
ana33
ana33
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1806
Age : 30
Localisation : Québec/Canada
Date d'inscription : 24/02/2009

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Peach le Ven 7 Déc 2012 - 9:49

Oui je pense la même chose, effectivement la phobie nous a accompagner lorsqu'on a commencé à ce construire et nous as suivit jusqu'ici ! Je pense tout comme toi que sans elle je me serait construise autrement, j'aurais bien aime voir comment je serait. Mais d'un sens elle nous protège peut être un peu je pense. Pour ma part je n'est jamais bu et jamais fumé de substance illicite a cause, entre autre, de la phobie. Peut être que dans une autre vie je serais morte à cause de l'alcool ou des drogues. Tu vois je préfère le dire ça comme ça plutôt que De penser que j'ai loupé des choses. Ça me manque pas de pas boireet je sais très bien m'amuser sans mais même si je suis guérit j'y pense quand même. Des que je fait quelque chose je mentirais si je disait que ça le traverse plus l'esprit mais seulement j'ai réussi a vivre avec et a être plus forte que ça.

PS : pour grey's anatomie si c'est la saison 8 ou elle est malade à cause de Zola moi je me suis juste dit que j'aurais pas aime être malade quand t'avais tout le monde a l'hôtel et que pendant un examen ça aurait été une trouille monumentale d'avoir comme elle. Par contre arrête pas de regarder parce que sincèrement cette saison c'est la MEILLEURE ! En plus on ne voit pas du tout son vomis donc ça va !
Peach
Peach
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 747
Age : 28
Localisation : Cherbourg
Date d'inscription : 22/01/2010

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Invité le Ven 7 Déc 2012 - 12:57

Je comprends ce que tu veux dire. C'est sûr on aurait tous une vie bien différente, moins de stress, moins d'appréhension, plus de laisser-aller. Pour ma part le principal changement concernerait l'alimentation, je me laisserais moins berner par des stéréotypes me faisant par exemple bannir la bouffe asiatique de ma vie. Laughing

Mais je trouve triste que tu te colles cette étiquette "Lucie.. Emetophobe". Quand tu dis qu'a certains moments "la phobie m'a mise au centre de l’intérêt des gens et je ne suis pas sure de pouvoir remplir ce 'vide' avec autre chose pour être au moins aussi intéressante" j'entends par là que ton entourage s'intéresse à toi uniquement pour ta phobie ! C'est absurde ! A la limite je pourrais comprendre que ça fasse rigoler 2-3 des tes amis taquins, comme moi je rigolerais gentiment d'une fille poussant des cris devant une araignée.. Mais de la à dire que c'est tout ce que tu as à leur 'vendre' .. Je suis sûr à 100% que tu as bien plus de valeur que tu ne le crois aux yeux de ton entourage Smile

Sinon je ne vois pas trop le lien avec le Syndrome de Stockholm, a moins que ce soit une métaphore mais dans ce cas là je ne comprends pas en quoi tu peux éprouver quelconque confiance ou sympathie envers ta phobie ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Ligeia le Ven 7 Déc 2012 - 14:21

Quand j'ai démarré ma psychothérapie, j'ai prévenu la thérapeute que je venais pour mieux comprendre mon mal, mais que je me voyais très mal vivre sans... Au delà de la phobie, il s'agissait de remettre en cause ma personnalité, tout mon être, mon regard sur le monde et mon regard sur moi... Et je ne pouvais juste pas l'envisager... Surtout je ne m'envisagais pas sans la phobie!
Aujourd'hui la phobie recule nettement mais je cherche inconsciemment d'autres moyens d'exprimer ce qui me hante... Donc je mène encore ce combat contre moi-même, c'est trèèèès long et douloureux. Dr jekyll et Mister Hyde comme je le dis souvent...
Ligeia
Ligeia
Modo
Modo

Féminin
Nombre de messages : 1243
Age : 34
Localisation : Suisse
Date d'inscription : 18/09/2010

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Invité le Ven 7 Déc 2012 - 14:52

Bonjour Lulu Wink


Tu n'es pas ta phobie, tu es toi.
La phobie n'est pas une maladie ni un trait d'identité en elle même, à la rigueur une aversion extrème que tu ressens face au vomi. Je ne parlerai même pas de kryptonite Razz
Tu peux vivre et t'epanouir sans elle.

Je pense que tu devrais t'affirmer en tant que personne. Tu n'oses pas t'affirmer car un mal te ronge et tu ne l'as pas identifié encore, la phobie est un prétexte pour te cacher ce que tu n'es peut être pas encore prête à accepter de découvrir (pardon j'espere etre lisible). Et même si tu découvrais cette "grangrene", ta phobie se fera sûrement plus silencieuse, mais c'est un trait dont on ne peut se débarasser. Si vomir est une chose angoissante / désagréable pour tous, tu auras toujours cette pointe d'angoisse le moment venu, désolée, et cela plus que les autres.

A la rigueur, tu es anxieuse, tu te sens responsable de pas mal de choses et tu aimes avoir le contrôle, mais tu n'es pas ta phobie. Ce sont des traits de carractères que nous partageons en majorité ici, qui justifierait l'essence même de la phobie mais l'émétophobie ne te justifiera jamais.

La phobie te "dispense" de penser au mal, je pense que ce n'est même pas une manifestation inconsciente du mal (ce n'est pas une maladie physiologique ni psychosomatique) et elle n'est juste qu'un prétexte. Je comprends ta métaphore avec Stockholm, mais je la trouve "éronnée" personnellement. Ce n'est sûrement pas la phobie qui t'empêche de vivre : elle ne t'oblige pas a adopter une vie que tu ne veux pas, c'est en réalité toi qui t'en empêche.

Je suis émétophobe ou j'ai la peur du vomi ( a vrai dire avec le recul je n'en suis pas certaine ?) depuis toute petite, jusqu'alors je m'en fichais comme de l'an 40. Dernièrement, inconsciemment, mes chimères sont revenues et j'ai developpé des soucis digestifs/nausées. J'ai mis cela sur le compte de la phobie la faute d'avoir "intellectualisé" cette particularité/singularité.
Comme la phobie n'est pas une maladie selon moi, je trouve cela faux de parler/imaginer "guerison".

Pardon du parler assez affirmatif, du pavé, libre à toi de consentir ou pas.
Si je suis à côté de la plaque, s'il te plait, zape mon post Wink

Bon courage Wink.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  lulutortue le Ven 7 Déc 2012 - 15:13

D'après ce que vous dites...(si j'ai bien compris) j'ai l'impression que en fait...ma peur de vomir cache un truc plus profond et en me relisant je me rend compte que je considère que sans ça je ne suis pas sure d'avoir de quoi remplir "le vide" que la phobie laisserais...

Soyons clair..je sait que je suis quelqu'un d’intéressant (relativement hein!! on est toujours le con de quelqu'un!!) je sait que j'ai des atouts... des choses à raconter etc..Mais je suis incapable de m'ouvrir aux autres pour montrer ce qui est "cool" en moi!! alors que la phobie c'est facile...c'est hors du commun, c'est insolite ça soulève des questions..ça me permet de parler de moi ça engage une conversation même si j'ai pas souvent envie d'en parler..elle sert au moins à ça!

Et je trouve syndrôme de Stockholm approprié,ce syndrôme est de s'attacher à son agresseur ou son bourreau
Ma phobie me pourrie la vie la plupart du temps mais vivre sans elle me parait impossible je me sentirais paradoxalement trop libre...
Si je n'avais plus cette phobie une partie de moi serait heureuse d'être débarrassée mais une autre partie de moi serait triste...j'aurais perdu un bout de ma personnalité il y aurait un vide un manque... un genre de flottement: comment réagir sans elle...

Après c'est peut être une question qui ne se pose QUE quand la phobie est là puisque si elle n'est plus là les questions bêtes qu'elle impose ne sont plus là... manger sans se poser de questions etc... donc du coup ça ne nous traverserais tout simplement plus l'esprit!

De toute façon parler à un psy me fera surement du bien histoire de mettre tout ça au clair dans ma tête...

P.S: pour Grey's anatomy oui c'est bien cet épisode là!! ça ne m'empechera pas de regarder (jamais!!^^) mais bon je ferme les yeux et les oreilles quoi!! Wink
lulutortue
lulutortue
Eméto de Cristal
Eméto de Cristal

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Invité le Ven 7 Déc 2012 - 15:50

lulutortue a écrit:
Et je trouve syndrôme de Stockholm approprié,ce syndrôme est de s'attacher à son agresseur ou son bourreau
Ma phobie me pourrie la vie la plupart du temps mais vivre sans elle me parait impossible je me sentirais paradoxalement trop libre...
Si je n'avais plus cette phobie une partie de moi serait heureuse d'être débarrassée mais une autre partie de moi serait triste...j'aurais perdu un bout de ma personnalité il y aurait un vide un manque... un genre de flottement: comment réagir sans elle...

Ah ouai d'accord.. Personnellement je m'en contrebalanceraislescouilles^1000 de perdre une partie de ma personnalité en me débarrassant de cette phobie mais bon.. Sinon tu penses-pas que tu bâtirais simplement un autre bout de personnalité (aux dépens du 'vide crée par la perte de cette phobie') en ayant logiquement d'autres préoccupations ?

J'aime pas jouer le pseudo psychologue mais selon mon point de vue tu redouterais peut-etre un manque d'attention de la part de ton entourage si jamais tu venais au bout de ta phobie. En gros tu serais triste de perdre le côté " Tout le monde ayant en connaissance ma phobie fait tout pour que je sois à l'aise ". Dans ce cas là ce serait plutôt une forme d'hystérie (très mineure dans ton cas) qu'un syndrome de Stockholm.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  lulutortue le Ven 7 Déc 2012 - 15:56

C'est en partie ça je pense...

Moi aussi je serait heureuse de m'en débarrassé...mais j'ai un doute sur le fait que je "m'en contre balancerais à 300%" ...

mais pourquoi...c'est ça la question... Wink
lulutortue
lulutortue
Eméto de Cristal
Eméto de Cristal

Féminin
Nombre de messages : 83
Age : 30
Localisation : Montpellier
Date d'inscription : 09/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Lulla le Ven 7 Déc 2012 - 18:08

Ligeia a écrit:Quand j'ai démarré ma psychothérapie, j'ai prévenu la thérapeute que je venais pour mieux comprendre mon mal, mais que je me voyais très mal vivre sans... Au delà de la phobie, il s'agissait de remettre en cause ma personnalité, tout mon être, mon regard sur le monde et mon regard sur moi... Et je ne pouvais juste pas l'envisager... Surtout je ne m'envisagais pas sans la phobie!

J'ai dis la même chose, et mon psy m'a dit qu'à partir du moment où on voyait la phobie d'un œil extérieur, comme une "chose" et non plus comme une partie de nous, c'est que c'était le premier pas vers la guérison.
Que tant qu'on pensait, comme tu le dit lulu qu'on ne se voyait pas vivre sans la phobie, c'est qu'on est pas prêt...
Se dire que ça fait partie de nous, c'est lui donner "raison", dire "oui j'ai raison d'avoir peur du vomi" alors que non, pas du tout.

Je suis assez d'accord avec ça, et avec ce qui a été dit plus haut, ce qui me frappe dans ton message c'est le "ça m'apporte l'attention de mes proches".

C'est vrai cependant, que je pense malgré tout que cette peur fera toujours partie de moi, même si ce n'est plus obsessionnel, je ne pense pas que le jour où j'aurais une gastro je serais super zen, et malgré tout, j'ai vécu tellement d'années avec cette phobie que ça reste en moi.
Je suis à 100% d'accord avec Peach, j'ai aussi le sentiment que ça m'a protégé des excès que l'on peut faire pendant la jeunesse.

Voilà voilà, sinon je vais essayer de le trouver mais je me souviens qu'il y avait un post où on parlait tous de ce sentiment bizarre qui nous envahi quand on est sur la voie de la "guérison".

Lulla
Lulla
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1270
Age : 29
Date d'inscription : 30/12/2011

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  kelly* le Ven 7 Déc 2012 - 19:53

Moi je donnerais tout pour me débarrasser de cette phobie... C'est mon rêve absolu... Que ça serait le pied !!! Mon Dieu je n'aurais pas le moindre regret, ça pourrit tellement la vie !!!! A part le regret de ne pas l'avoir faite partir plus tôt !
Si un psy arrive à me faire partir cette phobie je lui en serai reconnaissante à vie...

Peut-être en effet que tu n'es pas encore prête à "guérir" comme le dit Lulla et qu'il te faudra un peu de temps. J'ai 30 ans, peut-être que moi aussi il m'a fallu tout ce temps pour arriver à être prête à 100%. Mais moi si je n'ai pas osé avant c'est par peur de l'échec, peur de parler de cette phobie qui me fait tellement honte, si je n'ai pas la certitude que ce sera efficace et d'être guérie ensuite...
Peut-être que j'attends trop de cette thérapie.

C'est vrai par contre que ça protège des abus de la jeunesse car les fois où j'ai tenté de boire un petit cocktail, j'ai tellement été malade que ça m'en a dégoûtée !!! Pareil pour la cigarette, tête qui tourne et nausées = panique qui arrive, donc ce n'est pas pour moi Laughing
kelly*
kelly*
Eméto de Vermeil
Eméto de Vermeil

Féminin
Nombre de messages : 307
Age : 37
Localisation : 31
Date d'inscription : 04/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

syndrôme de stockholm Empty Re: syndrôme de stockholm

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum