Peut-on s'en sortir ?

Aller en bas

Peut-on s'en sortir ?

Message  arkeuns le Mar 9 Jan 2018 - 18:54

Bonsoir à tous,
Je m'appelle Clémence, j'ai 24 ans, et je ne suis pas venue sur ce forum depuis presque 8 ans!
Je suis emetophobe depuis mes 7/8 ans. Toute ma scolarité primaire à été marquée par cette peur obsessionnelle et de nombreux tocs... Que j'ai toujours extrêmement bien cachés, par honte, au monde entier. Au collège même si ma peur restait, elle n'était pas envahissante. Plus obsessionnelle comme avant. Malgré tout ça j'ai fait une dépression à 13 ans, qui, avec l'aide d'un psychiatre s'est rapidement apaisée.
Puis, à l'âge de 15 ans et mon entrée au lycée, ma peur est redevenue plus forte que jamais. J'ai développé une phobie scolaire et une phobie sociale, ainsi qu'une anxiété généralisée. Je ne sortais plus, par peur de vomir mais aussi par peur d'avoir peur. Je suis tombée dans une dépression grave et j'ai été hospitalisée de 2010 à 2012. J'ai mis de longues années à remonter la pente... La phobie m'a laissée vivre et j'ai fait d'énormes progrès. J'ai fait quelques crises d'angoisses durant ces années mais ce n'était plus obsessionnel. Les gens malades ne me dérangent plus et voir du vomi ne me dérange plus. Je m'éloigne, j'ai peur d'être malade également mais cela ne me gène plus. Cependant l'année passée, en février 2017, j'ai eu une gastro. Je pensais en premier lieu à une crise d'angoisse (nausée etc...) et j'ai vomi, alors que je n'avais pas vomi depuis 16 ans (depuis le début de mon emetophobie) je me suis sentie soulagée et je me suis dit c'est bon, tu es guérie, j'ai été HEUREUSE de vomir, j'ai trouvé ça pas super agréable certes mais pour moi c'était une délivrance de me dire "ha mais c'est que ça ? Ça dure 10 secondes et ça soulage!" Et puis quelques mois plus tard, au passage de mon diplôme, les crises d'angoisse sont revenues, la peur d'avoir envie de vomir, la peur d'avoir la nausée, à la moindre sensation je panique, jusqu'à faire plusieurs crises d'angoisse par jour et par semaine. Je n'ai plus peur du vomi, de l'acte de vomir, j'ai peur d'avoir ENVIE de vomir et d'avoir la nausée. Depuis mai 2017 je vis un enfer, je suis suivie par une psychiatre , j'ai un traitement anti dépresseur + anxiolytique, j'ai fait une TCC, j'ai fait une thérapie par l'hypnose. Je ne trouve aucune solution qui m'apaise. Je me sens seule, j'ai l'impression de retomber aussi bas qu'en 2010. J'ai commencé un nouveau travail au mois de novembre et je suis anxieuse, obsédée par cette peur de vomir et d'avoir envie de vomir, chaque journée est un combat acharné et je commence à perdre espoir. Je ne vois plus d'issue, je ne sais plus quoi faire pour aller mieux et j'ai l'impression d'avoir tout essayé. Ce message est plutôt une recherche de témoignages de personnes ayant le même parcours que moi, une recherche d'entraide.
Après ma depression je suis devenue quelqu'un de souriant, de spontané, d'enjoué. J'ai mis tellement de temps à me sortir de tout ça, revivre cet enfer me désespère... Je ne sais plus vers quoi me tourner.
Avez vous des parcours similaires ? Comment vous en êtes vous sortis ?
Merci à ceux qui me liront

arkeuns
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 09/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on s'en sortir ?

Message  Hapitchou le Mer 10 Jan 2018 - 4:40

Bonsoir Clémence,
Tu fais bien de venir chercher un peu de réconfort sur ce forum.
Nous sommes très nombreux à vivre au quotidien avec cette phobie. Si jamais tu veux connaître mon histoire regarde le post intitulé « pensées obsessionnelles » dans forum général. J’ai écrit le post il y a quelques jours lors d’une crise d’angoisse justement.
J’ai 28 ans et je suis prise avec cette phobie depuis l’âge de 4 ou 5 ans. J’ai récemment commencé un antidépresseur et j’ai suivi une thérapie TCC dans le passé. Quand je vis une crise d’aangoisse j’essaie de mr changer les idées. En as-tu parlé à quelqu’un de confiance? Un allié vers qui tu pourrais te retourner quand ta tête te joue des tours ?
Je t’envoie mon soutien du Québec!

Hapitchou
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 05/01/2018

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on s'en sortir ?

Message  Kinder le Lun 17 Sep 2018 - 21:43

Bonsoir Clémence,

Je me permet de te répondre car ton histoire me parle beaucoup. Cela fait maintenant des années que je ne suis pas revenu sur ce forum, bien que mon émétophobie soi toujours présente dans mon quotidien, je pense que dans mon cas, mettre éloignée un peu de tout ça m'a rendu un peu moins obsessionnelle. Mais je ne sais pas, j'ai senti que je devais m'y rendre à nouveau, certainement pour savoir comment chacun évoluait avec cette phobie.

Personnellement, cela fait maintenant 16 ans que je suis émétophobe, où du moins, qu'un évènement a réveillé cette peur en moi. J'insiste sur ce terme, car même avant, le simple fait de vomir me provoquait des crises de larmes mais une fois l'évènement passé, ce n'était qu'un lointain souvenir et ma vie reprenait son cours normalement.

J'avais honte comme toi, je me pensais même folle tellement je trouvais cette peur irraisonnée (j'avais cette pensée à 10 ans). Mais c'était plus fort que moi. Bien qu'à l'école primaire, j'ai eu un épisode difficile avec une institutrice qui m'a terrifié au point d'avoir la boule au ventre rien que sur le chemin de l'école, d'avoir des crises de larmes juste après avoir franchis la porte de ma classe, je n'ai pas eu de grosses difficultés comme j'ai pu en avoir au lycée. Je me rend compte qu'avant le lycée, ma phobie n'était pas envahissante dans ma scolarité. Par contre, je me souviens avoir passé de nombreuses nuits blanches, de peur de me réveillé et de vomir (coucou la gastro). Il m'arrivait même de refuser de manger au repas du soir, de peur de me réveiller et de rendre durant la nuit.

Je ne sais pas exactement ce qu'il s'est passé au lycée, mais mon émétophobie avait décidé de prendre plus de place dans ma vie. Au point où je ne supportais plus mes angoisses constantes, ça devenait trop difficile pour moi. Pour te dire, je n'en avais jamais parlé à personne car j''étais terrorisée à l'idée qu'on se moque de moi, qu'on me mette à l'écart. Et un jour, j'ai réussis à mettre des mots sur cette phobie et j'avais pris mon courage à deux mains pour en parler à ma mère. C'était déjà difficile pour moi d'en parler, mais que fut ma surprise de constater la réaction violente de ma mère. Elle ne l'a pas accepté, pensant que je me trouvais des excuses pour ne plus aller en cours. Elle n'a pas mâché ses mots, m'a traité de folle. Je n'en ai plus jamais reparlé après ce jour, mais sous l'incompréhension de la personne dont j'avais le plus besoin et qui m'avait fermement refusé son aide, j'ai fini par tombée en dépression. J'ai rencontré des psychologues, des pyschiatres... mais aucun ne prenait vraiment en considération mon émétophobie. Il m'est même arrivée de tombée sur des "professionnels" qui ne se sont pas gênés de pouffer de rire quand je leur disais que j'avais la phobie de vomir. Je ne souhaite à personne de croiser ces personnages-là, qui n'ont aucunes empathie et sont bien loin de s'intéresser réellement à nos problèmes. J'ai rencontré d'autres professionnels aux cours de ses dernières années, qui m'ont apportés du soutien et m'ont aidés temporairement à mieux vivre avec mon émétophobie.

Je ne vais pas te mentir, j'ai énormément travaillé sur moi pour sortir de mes TOCS les plus absurdes (par contre je me lave toujours autant les mains haha) qui me coûtaient du temps et de l'énergie. Je n'ai plus de réaction de fuite quand quelqu'un vomi en soirée (alcool, alimentaire...) mais j'évite toujours les personnes qui ont la gastro.

Il m'arrive encore d'avoir des crises d'angoisses, je fais toujours attention à mon alimentation bien que je me force à manger à chaque repas. J'ai également repris le sport. Et j'ai recommencé une thérapie qui, je l'espère, m'aidera à mieux vivre avec mon émétophobie ou même de réussir à m'en sortir une bonne fois pour toute

En attendant, je te souhaite pleins de courage et t'envoie tout mon soutien !
avatar
Kinder
Eméto de Cristal
Eméto de Cristal

Féminin
Nombre de messages : 74
Date d'inscription : 02/06/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peut-on s'en sortir ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum