Anxiété, travail et phobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Ven 24 Mar 2017 - 12:12

Je ne sais pas vraiment comment commencer ce message parce que je suis assez confuse, alors je vais directement vous expliquez.

Je viens de signer un contrat de 35h pour les mois à venir et ensuite en septembre je commence mon bts en alternance, tout en restant dans la même entreprise. C'est l'entreprise dans laquelle je voulais absolument travailler et je suis la plus heureuse d'avoir des contrats pareils. Mais comme à chaque fois que je sais que je vais devoir manger tous les jours à l'extérieur de chez moi, avec des personnes étrangères (que ce soit à l'école ou au travail), ça me donne mal au ventre. Je pourrai manger ma propre nourriture mais j'ai tellement peur d'être malade devant les gens, d'être malade tout court et d'échouer dans mes études me donne mal au ventre alors que j'ai même pas commencé.

Je m'engage pour minimum 2 ans et même s'ils sont géniaux, intérieurement, je panique et je ne sais pas comment je vais faire pour gérer tout ça, surtout que l'école est loin de chez moi donc je vais vivre dans une résidence étudiante et je voudrais pouvoir commencer sans être totalement paniquée.

Je vais beaucoup mieux contrairement à l'année dernière parce que j'ai recommencé à manger, mais ces derniers jours je sens que mon corps ne supporte plus les assiettes que j'avais pris l'habitude de manger et je me sens nauséeuse et pourtant je ne peux pas recommencer à sauter des repas ni rien parce que le rythme va être très soutenu.

Est ce que vous auriez des petits conseils à me donner si certains d'entre vous sont déjà dans la vie active? Et concernant le bts aussi? J'ai peur de devoir faire connaissance avec de nouvelles personnes, surtout à ce moment de ma vie où je ne suis pas très copine avec la nourriture et que mes comportements recommencent à changer à la vue des aliments et des repas. J'ai vraiment envie de réussir, tous les jours je me bats pour ne pas foutre en l'air tout les efforts que j'ai fais ces derniers mois, mais ça devient difficile.

Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Roumperle le Ven 24 Mar 2017 - 18:59

Je comprends ce que tu vis. Je suis aussi dans les études mais par correspondance. Et heureusement ! Car je n'arrive pas à manger en présence des autres... Enfin si, si c'est un repas que je me suis moi-même préparé. Mais impossible pour moi en ce moment de manger de la nourriture que quelqu'un d'autre a préparé... C'est vraiment handicapant mais jpense que même si tes premiers jours ne seront pas faciles, après quelques jours tu vas t'habituer à ce nouveau rythme et tu pourras te trouver des "trucs" pour te rassurer et donc "canaliser" la phobie.
En tout cas c'est super que tu ais le contrat que tu veux Smile Essais de te focaliser sur le positif (pas toujours facile) et peut-être pourras-tu en parler avec tes collègues pour te sentir plus à l'aise?
avatar
Roumperle
Eméto de Vermeil
Eméto de Vermeil

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 24
Date d'inscription : 20/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Ven 24 Mar 2017 - 19:23

Je te comprends tellement ! Je suis incapable de manger si c'est quelqu'un d'autre qui cuisine que moi (ou ma mère et ma mamie), c'est terrible. Dimanche j'ai un repas de famille et j'ai demandé à ma mère de me préparer à manger à la maison parce que ça m'angoisse, surtout que les gens ne font même pas attention et ils touchent tout avec n'importe quoi, ça me donne envie de pleurer rien que d'en parler !

Je ne pense pas que je puisse en parler avec mes futurs collègues, ça reste le travail tu sais... Le pire c'est que dans ces moments comme ça, consciemment (et parfois inconsciemment) je refuse de manger mon assiette entière parce que je ne supporte pas le regard des autres ou être entourée des autres et de voir ce qu'ils mangent. Du coup j'ai des comportements un peu bizarre, du genre je vais manger deux fourchettes, boire deux verres d'eau plein et être incapable d'avaler quoique ce soit d'autre. Ma psy m'a dit que c'est de l'anorexie comportementale due à tout ce stresse, donc ce n'est vraiment pas une partie de plaisir, et ça ne l'a jamais été depuis que je suis scolarisée pale

En tout cas j'espère que ça ira et oui, je vais essayer de canaliser tout ça le plus possible, je n'ai pas d'autres choix ahah

Merci de ta réponse, ça soulage de voir que je ne suis pas seule encore une fois.

Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Roumperle le Ven 24 Mar 2017 - 20:02

Ah c'est fou, j'ai l'impression de m'entendre !
En ce moment dès que j'ai un repas de famille ou avec des amis, j'angoisse une semaine à l'avance... L'autre jour j'ai du demander à des amis si ça les dérangeaient pas que je me prépare mon repas...
Et pareil, j'ai l'impression d'être observée, que les gens voient que je mange pas. Je mange des minis fourchettes, pendant 3 heures lol et j'ai plus faim très vite alors que j'ai pas mangé grand chose...
A la cantine, plus jeune je mangeais pas beaucoup (je détestais la nourriture de la cantine) et du coup je cachait les aliments sous les feuilles de salade pour pas que les dames de cantine me demandent de retourner manger et qu'elles me "force". ça m'a traumatisé je crois, de devoir rester devant mon assiette sans avoir le droit de sortir tant que j'avais pas tout finis (ce que je ne pouvais pas d'ailleurs..).
Et pour une dernière anecdote, l'autre jour j'avais un repas de famille au restaurant, je me suis cuit des pâtes avant d'y aller (car je veux pas perdre de poids alors je préfère manger avant plutot que rien manger) et j'ai juste pris une entrée pour faire bonne figure, mais je l'ai passé à mon copain... J'ai l'impression de passer pour une extra terrestre mais c'est plus fort que moi...
Pourtant chez moi, je mange normalement Suspect
avatar
Roumperle
Eméto de Vermeil
Eméto de Vermeil

Féminin
Nombre de messages : 333
Age : 24
Date d'inscription : 20/09/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Ven 24 Mar 2017 - 20:25

J'ai aussi l'impression de m'entendre ! Tout ce que tu viens de dire, c'est exactement la même chose pour moi, je suis incapable de manger autre part que chez moi et parfois quand je mange avec mes parents je trouve ça difficile aussi...

C'est un vrai casse tête parce qu'il faut toujours tout prévoir et se préparer psychologiquement, c'est fatiguant. Je ne veux pas perdre de poids non plus parce que j'ai réussi à retrouver une "forme" de corps qui me convient mais quand je sais que je dois sortir, en général je mange moins de peur que ça me pèse et je bois des quantités d'eau immense en me disant que ça va tout faire passer et que de boire de l'eau c'est mieux que de grignoter une fois à l'extérieur.

Aussi, je me déteste tellement quand je vais dormir chez mes plus proches amies et qu'au moment de manger je fais des crises d'angoisse, je bloque complètement et je suis incapable de manger alors qu'elles me font ce que je veux manger, quand j'en ai envie et que même si elles savent, elles ne font aucune remarque et me félicitent quand j'avale deux fourchettes.

Le plus compliqué pour moi, c'est le fait d'avoir toujours critiqué les médecins qui me disaient que je souffre d'anorexie comportementale alors qu'ils ont raison. J'ai mis des mois pour accepter d'entendre ce mot et encore plus de temps pour me rendre vraiment compte de mes comportements. Ces derniers jours c'est revenu en force et je sens que je recommence à aller plutôt mal de ce côté là, j'aimerais pouvoir y faire quelque chose mais je me sens trop renfermée dans ce mal être, que du coup je n'en parle pas, pas même à ma plus proche copine alors que d'habitude je lui dis tout, parce que tant qu'on le vit pas, personne ne peut comprendre pleinement ce par quoi on passe.

Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Voneinsamkeit le Sam 25 Mar 2017 - 21:24

J'ai aussi l'impression de m'entendre (bon.. je pense qu'on sera beaucoup dans ce cas de toute façon ^^)

C'est hyper difficile à vivre tout ça, je te comprends totalement et sache que tu n'es effectivement pas seule, qu'une espèce d'alien virtuelle t'a lue et éprouve beaucoup d'empathie face à ta situation et à ton tourment. L'alien en question, moi, s'est tapée le même topo y'a quelques mois de ça...

En Septembre j'ai commencé une formation de 9 mois (bon du coup c'est moins affligeant que deux ans, c'est clair! ) et c'est à 40-45km de chez moi, alors déjà j'ai eu ma voiture pour la formation, donc j'avais peur de faire n'importe quoi sur la route (l'éternel manque de confiance en soi en toute situation, of course), en plus il fallait prévoir sa nourriture pour manger sur place, dans une salle pouvant contenir 35 personnes. Soit des individus totalement inconnus pouvant te regarder et que tu peux voir manger. Mon dieu, s'en suivit l'idée de devoir partager les mêmes toilettes qu'eux, le même air à respirer durant les cours etc etc...
Eh bien j'ai totalement pété les plombs la première semaine, crises d'angoisse à gogo et compagnie, puis finalement une fois que mon cerveau a arrêté de faire son enfant entêté, qu'il a compris qu'il n'y avait pas de caprices à faire et que c'était un rythme auquel s'habituer, prendre des repères et faire avec, eh bien .. Ça s'est plus ou moins réalisé.. Je fais désormais avec, parfois je peine tout de même et finis même par aller manger dans ma voiture, ou bien j'opte pour aller m'acheter une viennoiserie toute sèche et une bouteille d'eau. Mais tout ça pour dire qu'effectivement, il faut se dire que c'est une histoire de repères ! Et surtout, ne pas se sentir bloqué dans une situation. Si tu sens que tu ne peux pas manger, eh bien vas t'aérer l'esprit et ne te force pas, ce serait se brusquer et faire se faire violence est une bonne chose, soit, mais pas lorsque tu subis une crise d'angoisse, là tu as toutes les chances de favoriser son bon développement plutôt que de réussir à en sortir..

Dans les phobies, quand on se sent "perdus", on a tendance à être encore plus anxieux, mais une fois que les choses se font rituellement, on s'en sort pas si mal.. Faut vraiment garder à l'esprit plein de choses positives. Et je ne sais pas pour vous mais perso, quand je me plonge dans ma bulle ça passe un peu mieux, musique, livre ou pensées, juste ne pas s'entendre continuellement, ça peut aider pour manger, on se concentre sur autre chose que notre machinal et infernal "je vais être mal après, trop lourde, je vais peut etre pas bien digérer, je vais peut être être malade devant les gens....."

Pour ce qui est de peiner à manger autre chose que ce que l'on se prépare soi-même je compatis totalement aussi, mais ne manges-tu jamais de pâtisseries ? (ce n'est qu'un exemple!)
avatar
Voneinsamkeit
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 08/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Dim 26 Mar 2017 - 8:18

C'est horrible, en effet. Encore que tu as réussi à dépasser ce cap et prendre des repères! En vrai, ce qui m'angoisse le plus entre le travail, l'école et mon studio, c'est le fait de devoir rencontrer de nouvelles personnes au bts. Je suis quelqu'un de très réservée de base alors devoir parler de moi, rien qu'un peu, ça me fait peur et ça me prend toute mon énergie. Au travail, en revanche, ce sont presque tous des personnes plus âgées que moi, qui ont de l'expérience et des enfants, ce qui fait que si quelque chose ne va pas ils n'en feront pas forcément la remarque ou alors ils essaieront de m'aider. Mais l'école me fait vraiment peur, en plus j'ai un style un peu à moi et je ne suis pas du tout le genre de fille avec les cheveux super longs, beaucoup de maquillage, ni rien de tout ça. Je me sens bien comme je suis mais quand il s'agit de nouvelles personnes que je vais devoir côtoyer pendant deux ans, c'est une toute autre histoire. Et ça va de paire pour la nourriture !

Après tu as raison, il faut garder que des choses positives en tête et c'est ce que je me force à faire, mais parfois je suis juste fatiguée d'être comme ça et de devoir vivre de cette manière et je perds toute ma bonne volonté. C'est quelque chose sur quoi je dois travailler énormément.

Et pour répondre à ta question, je ne mange pas de pâtisserie parce que je suis allergique au lactose et qu'en plus de ça je suis vegan ! Mais mon truc à moi, c'est le sucre lol quand je me sens vraiment mal et que je ne peux rien avaler ni boire, je laisse le sucre fondre dans ma bouche en attendant que ça passe Rolling Eyes


Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Voneinsamkeit le Dim 26 Mar 2017 - 9:16

C'est compréhensible mais pour le coup y'a possibilité aussi que tout se passe bien, on se fait tellement d'a priori sur le comment les gens vont nous percevoir et se comporter ensuite avec nous, ce ne sera peut-être pas l'osmose avec tout le monde, mais y'aura forcément des affinités avec une ou plusieurs personnes, sans que ça ne devienne non plus le/la meilleur/e ami/e mais bon, parfois on se sent à l'aise avec quelqu'un et c'est le principal..

Mais le fait de stresser à l'idée de devoir se présenter/parler de soi, je comprends parfaitement, je n'exagère pas quand je dis qu'en début de formation j'étais à la limite du malaise à chaque fois que ça a été mon tour. Hyperventilation, palpitation, sensation de lourdeur des jambes et compagnie.. Pourtant les gens ne t'écoutent qu'à moitié au final, et ne retiendront de toi que ce qu'ils veulent retenir.. Du coup c'est se faire beaucoup de mal pour très peu.. :/

Bon cela dit on ne contrôle pas tout, et on est ce que l'on est avant tout ! Pour ce qui est de ton style bien à toi, je ne vois pas où se situe le problème ? Les femmes n'ont pas toutes des cheveux longs (et tant mieux), et malgré que les choses et les mentalités n'avancent pas à vitesse grand V, je pense qu'on a la chance d'être dans une génération qui prône déjà vachement plus "la diversité est enrichissante" qu'avant !

Puis du coup pour le fait d'être vegan effectivement ça t'épargne de beaucoup de merdes produites par autrui.. ^^ et ne manger que ce que tu prépares pour cette raison + celle de la phobie, je comprends encore davantage, à moins de vivre dans une grande ville, les restau rien que végé' y'en n'a pas des masses... En début de formation je me demandais si j'allais pas finir par demander un sandwich au pain tellement je ne trouvais rien nulle part haha
avatar
Voneinsamkeit
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 08/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Dim 26 Mar 2017 - 17:32

Tu as raison, je vais sûrement rencontrer quelqu'un avec qui ça passera plutôt bien, mais intérieurement c'est toujours très difficile.

Je te comprends tellement ! C'est vraiment horrible d'être obligée de parler quand c'est quelque chose qu'on déteste, mais bon je me dis que c'est un mal pour un bien parce que du coup, une fois que c'est terminé, on ne peut qu'être fière de nous, n'est ce pas? Smile

Je dis ça pour mon 'style' parce que le jour où je suis allée passer l'entretien à l'école, c'était la première fois que j'y allais, et de ce que j'ai pu voir les filles se ressemblaient toutes, la plupart semblait sûres d'elles, enfin tu vois ce genre là. Je ne critique personne parce que je ne les connais pas, mais pour une première impression ça refroidit, surtout en sachant que moi j'ai rien de tout ça lol mais ce n'est pas pour autant que je vais changer, quitte à rester seule ! En revanche, pour ce qui est de la "diversité est enrichissante", je suis d'accord avec toi à 100% mais ce n'est pas le cas pour la majorité et du coup, ceux qui sortent un peu de l'ordinaire et des 'règles' établies par l'ensemble des personne sont rejetées, tu vois?

Oh que oui ! De toute façon, depuis que je suis réellement dans le processus d'être vegan, ma peau, mon ventre, ma santé, tout va mieux. Je savais que mon ancienne alimentation ne me convenait pas et que c'était l'un des principaux facteurs de pourquoi j'avais si mal au ventre et que la phobie était incontrôlable, mais mes parents ne me laissaient pas vraiment faire, jusqu'à ce que mon état se soit empiré au point de ne plus rien manger. C'est vraiment difficile de manger à l'extérieur quand on a des contraintes et encore plus pour nous, avec la phobie ! Devoir manger dans un restaurant, c'est toujours impossible pour moi. J'ai confiance en personne et ça fait pas toujours plaisir, je passe pour la chiante, mais c'est plus fort que moi. Tu vois, j'ai eu un repas de famille aujourd'hui, mais je me suis préparée quelque chose avant d'y aller sinon je sais que j'aurai rien pu avaler, ou alors je me serai rendue malade. C'est psychologique, mais je n'arrive pas à faire autrement

Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Voneinsamkeit le Dim 26 Mar 2017 - 20:04

Alors en ce qui me concerne je n'arrive pas à être fière de moi parce que sans doute que je suis encore dans une optique ultra autoritaire => je m'en demande toujours plus que ce que je peux donner.. Mais dans l'absolu, lorsque l'on éprouve des difficultés à exercer une chose, et que l'on fini par y parvenir, en effet, on peut (et devrait* même) éprouver de la fierté.

Aïe je vois .. Ca m'avait fait la même impression au lycée à l'époque. Et ça me fait te rejoindre entièrement sur le fait de ne pas s'abaisser au changement pour convenir au moule dans lequel on tombe. Rester soi même, en dépit du reste, me semble bien plus sage et respectable d'ailleurs.
Du coup c'est pas pour te jeter des fleurs mais à travers tes mots, tu parais clairement intéressante, je ne me fais que peu de soucis pour ta bonne intégration au sein du groupe dans lequel tu vas atterrir ! Smile

Alors je suis assez d'accord, mais pas intégralement, parce que cette année je suis tombée dans un groupe de 15 personnes (c'est peu, mais sur une quinzaine, tu te fais déjà à l'idée que la plupart seront des copier coller de ce que la modernité veut nous faire être/devenir...), toutes totalement "banales", aux vies bien construites, avec des petits tracas du quotidiens mais de beaux moyens d'épanouissement, tous ayant opté pour le style vestimentaire le plus approprié, la dernière tendance, tout ce qui vient de sortir, les Iphone à gogo, les jolies gueules bien structurées et propices aux compliments, des caractères joviales, extravertis.. Bref, tout du Mr et Mme Parfaitement Standardisé. ^^
Et moi étant assez divergente, d'une part à travers mes comportements (réservée, introvertie, assez timide, froide et plutôt morose), d'autre part au niveau de mes idéaux, puis même au travers de mes goûts en règle générale... Finalement, il s'avère que je n'ai été rejetée d'aucun/e, tous se sont montrés très ouverts d'esprit et accueillants. En définitive, lorsque tu as à faire à des adultes, (ou au moins des gens qui ont la vingtaine) les jugements de valeur sont moins présents que dans la tranche d'âge précédente.. (Peut-être existent-ils, sûrement même, mais tant qu'on n'en fait pas les frais, perso je n'y vois pas d'inconvénients. Le tout étant de faire preuve de savoir vivre/savoir être, et ne pas être imbuvable avec autrui, ni irrespectueux..)

Tout ça pour dire que j'espère le plus sincèrement possible que tu auras, toi aussi, la chance d'être avec des gens suffisamment matures pour ne pas te rejeter selon de simples choix individuels qui ne les concernent pas.

Que diantre.. je me souviens encore de l'état dans lequel j'étais à l'époque, quand on me parlait de manger à l'extérieur .. C'était un calvaire, les crises d'angoisse qui te rongent avant même que le jour j ne soit arrivé, l'anticipation de tous les scénarios possibles, se rendre malade et devenir la "chiante" de service, comme tu dis, auprès de l'entourage.. Ca ne doit pas forcément être évident pour eux de comprendre, mais perso je ne comprends pas que certains ne puissent pas simplement concevoir notre problème face à différentes situations...
En ce qui me concerne j'ai appris à me faire violence sur ce point, et je peux désormais manger au restaurant, (avec crises d'angoisse en entrée, plat et dessert, mais j'y parviens quand même, même si je peine souvent à finir ce que je commande..) c'est un long travail de lâcher prise au final.

Tu as toujours souffert de l'émétophobie ou ça s'est déclenché plus tardivement ? Et as-tu toujours peiné à t'alimenter, toi aussi ?

Et du coup ton repas de famille, comment s'est-il passé ?!


Dernière édition par Voneinsamkeit le Dim 26 Mar 2017 - 20:12, édité 2 fois
avatar
Voneinsamkeit
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 08/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Voneinsamkeit le Dim 26 Mar 2017 - 20:05

(PS: je suis désolée pour les pavés, j'ai du mal à condenser mes pensées je crois.. >< )
avatar
Voneinsamkeit
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 08/10/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Dim 26 Mar 2017 - 20:45

Oui, je vois où tu veux en venir. C'est toujours un point sensible pour moi également et je ne me sens pas fière à tout les coups mais il y a du mieux, et j'espère que tu y arriveras aussi.

C'est super gentil, merci beaucoup pour le compliment Embarassed de toute façon, ça va être difficile (ça l'est toujours, il faut constamment supporter le regard des autres sur nous) mais je ne changerai pas pour des personnes qui ne sont, de toute façon, que de passage dans ma vie. Puis une chose que mon psychiatre m'a un jour dit, c'est que les gens ont des regards plus ou moins positifs sur nous, mais ça n'a rien avoir avec nous. Ils réagissent bien ou mal en nous croisant parce qu'on leur rappelle une personne de leur entourage qu'ils connaissent/qu'ils ont connu et avec qui les choses se sont bien ou mal passées. Du coup, en nous jugeant, ce n'est pas nous qu'ils voient, mais bien le souvenir de quelque chose de vécu. J'ai tendance à oublier ces mots trop souvent, et pourtant ça aide tellement !

Je suis heureuse de voir que les choses se sont bien passées pour toi, tu sembles très intéressante comme personne aussi, donc ça ne m'étonne pas qu'ils t'aient si bien accueillis. Après le fait que la majorité des gens se ressemblent tous, je trouve ça dommage, mais ce n'est pas maintenant qu'on changera le monde, n'est ce pas !


Pour ma part, ce n'est pas que les gens n'arrivent pas à comprendre, mais c'est surtout qu'ils ne veulent PAS comprendre parce qu'ils ont jamais rien vu de pareil et du coup ils ne savent pas comment réagir, et ça se passe mal. Mais j'ai appris à ne plus répondre et me concentrer sur moi même, parce que c'est ce dont j'ai le plus besoin. Comme on dit, notre corps nous parle, alors il vaut mieux l'écouter plutôt que des personnes extérieures qui n'ont pas la moindres idée de ce qu'il se passe.

Eh bien! tu es courageuse d'aller quand même au restaurant malgré la difficulté et les crises d'angoisses. Tu vois, c'est une chose dont tu peux être fière. Même si on me payait la note, je refuserai d'y aller lol

Et pour répondre à tes questions, d'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours souffert de l'émétophobie, mais petite je n'avais pas de mots pour expliquer ce que je ressentais et j'ai mis très longtemps avant d'accepter cette phobie. et oui, j'ai toujours eu énormément de problèmes avec la nourriture, parfois c'était par période, puis il y a un an et demi j'ai littéralement explosé et ça a été terminé. Un vrai cauchemar et je commence à peine à bien me réalimenter, même si je suis loin d'avoir gagné la bataille.

Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  rems01 le Mar 28 Mar 2017 - 4:05

Voneinsamkeit a écrit:(PS: je suis désolée pour les pavés, j'ai du mal à condenser mes pensées je crois.. >< )
Ah ça... Laughing
mais olympia te fais concurence! Vous vous êtes bien trouvée toute les deux ^^

rems01
Eméto de Vermeil
Eméto de Vermeil

Masculin
Nombre de messages : 251
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 25/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Fraisou le Mar 28 Mar 2017 - 9:53



Yo pig

Déjà félicitation pour le contrat, trop top!
Ce que je lis dans ton message, c'est que: 1) tu es super contente pour ton contrat 2) tu es super contente de rentrer dans ton BTS 3) les gens sont super gentils...
Que du positif, non? Le changement professionnelle/scolaire, c'est assez compliqué à gérer quand on est qlq de stresser. Crois-moi, tu vas vite t'y habituer.
Si manger devant les gens te stressent le plus (et je suis pareille, c'était la chose que j'anticipais le plus), je te conseille déjà de manger à "l'écart" les premiers jours, enfin avec un petit groupe quoi. Puis en plus tu vas pouvoir te préparer des plats super bon, donc aucun stresse à a voir?
Si tu as peur des regards des autres vis-à-vis de la nourriture, franchement, tu t'en FOU! tu manges ce que tu veux et la quantité que tu veux, et si tu te sens à l'aise avec ces gens là (et qui ne sont pas dans le jugement) parles-en. Beaucoup de monde ont des problèmes avec la nourriture, bcp plus que tu ne le penses.
Personnellement, je n'ai jamais travaillée concrètement. J'ai fait des stages, et je sais que les premiers jours sont angoissants, mais n'anticipe pas des choses négatives!
avatar
Fraisou
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1938
Date d'inscription : 29/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Mar 28 Mar 2017 - 10:42

Merci pour ton message plein de positivité Fraisou, ça fait plaisir Smile

C'est vrai que vu sous cet angle c'est moi qui angoisse pour un rien, mais je suis très introvertie et rien que de savoir que les gens me regardent ça me donne mal au ventre, parce que j'ai la sensation de ne pas être assez bien et pour la nourriture c'est très difficile. Déjà parce que je refuse toujours ce qu'on me propose (manque de confiance, je ne mange pas de viande et je suis allergique au lactose) et le nombre de questions qu'on peut me poser me fatigue. Devoir parler de moi me draine mon énergie, littéralement, et je voudrais juste être tranquille, chose pas toujours possible au travail ou à l'école.

Je vais essayer de manger un peu reculée des autres comme tu le proposes, mais je vais surtout essayer de rentrer manger à mon appartement le midi quand je serai à l'école. Déjà parce que voir les autres manger me donne la nausée, j'ai peur qu'ils soient malade à tout moment, mais aussi parce que je pourrai être tranquille sans qu'on me demande pourquoi je n'essaie pas ce genre de nourriture, etc.

Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  rems01 le Mar 28 Mar 2017 - 11:00

Olympia a écrit:Merci pour ton message plein de positivité Fraisou, ça fait plaisir Smile

C'est vrai que vu sous cet angle c'est moi qui angoisse pour un rien, mais je suis très introvertie et rien que de savoir que les gens me regardent ça me donne mal au ventre, parce que j'ai la sensation de ne pas être assez bien et pour la nourriture c'est très difficile. Déjà parce que je refuse toujours ce qu'on me propose (manque de confiance, je ne mange pas de viande et je suis allergique au lactose) et le nombre de questions qu'on peut me poser me fatigue. Devoir parler de moi me draine mon énergie, littéralement, et je voudrais juste être tranquille, chose pas toujours possible au travail ou à l'école.

Je vais essayer de manger un peu reculée des autres comme tu le proposes, mais je vais surtout essayer de rentrer manger à mon appartement le midi quand je serai à l'école. Déjà parce que voir les autres manger me donne la nausée, j'ai peur qu'ils soient malade à tout moment, mais aussi parce que je pourrai être tranquille sans qu'on me demande pourquoi je n'essaie pas ce genre de nourriture, etc.

C'est ouuf. Tu viens de "résumer" ce que je ressent a l'instant et la plupart du temps finalement

rems01
Eméto de Vermeil
Eméto de Vermeil

Masculin
Nombre de messages : 251
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 25/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Olympia le Mar 28 Mar 2017 - 17:03

Je pense qu'on se sent tous un peu comme ça ici, genre constamment

Olympia
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 36
Date d'inscription : 17/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Miriam245 le Jeu 27 Avr 2017 - 13:46

salut, j'ai souffert également de l'angoisse et phobie, j'ai réussi gérer mes peurs et les crises d'angoisse à l'aide du lorazepam une anxiolytique bien efficace, j'en suis contente car je me sens beaucoup mieux, je suis moins angoissée et plus calme et optimiste. J'ai acheté lorazepam sur une pharmacie sans ordonnance, c'est le site reductil-shop.com, c'est un site fiable car j'ai reçu le colis dans le délai prévu.

Miriam245
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 5
Date d'inscription : 15/02/2017

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Fraisou le Jeu 27 Avr 2017 - 14:24

Miriam245 a écrit:salut, j'ai souffert également de  l'angoisse et phobie, j'ai réussi gérer mes peurs et les crises d'angoisse à l'aide du lorazepam une anxiolytique bien efficace, j'en suis contente car je me sens beaucoup mieux, je suis moins angoissée et plus calme et optimiste. J'ai acheté lorazepam sur une pharmacie sans ordonnance, c'est le site reductil-shop.com, c'est un site fiable car j'ai reçu le colis dans le délai prévu.

Mais elle est si triste que ça ta vie pour que tu viennes faire ta pub de façon ILLEGALE? Putain mais, on ne peut pas prendre de médicaments du genre sans avoir l'avis de son médecin !!!

SVP les modos c pas la première fois qu'elle fait ça, bannissez là!
avatar
Fraisou
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1938
Date d'inscription : 29/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Anxiété, travail et phobie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum