L'émétophobie chez un homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'émétophobie chez un homme

Message  rapha45 le Sam 9 Avr 2016 - 12:37

Bonjour à tous.

Je m'appelle Raphaël, j'ai 21 ans et je suis étudiant en informatique. J'ai une bonne vie sociale, je sors tous les week-ends voir mes amis pour passer une soirée dans le calme. Je n'aime pas les grosses fêtes ni les boîtes de nuit. Je ne suis ni timide, ni extravertie, mais je suis quelqu'un d'un peu agité. Dans mon entourage, je suis un des seuls à ne pas boire d'alcool (ou très peu) ni fumer de gros joints. L'alcool ne m'attire pas et le joint me fait peur. En fait, je suis très différent de mes amis. Ils sont plutôt fêtards à écouter du rap en fumant des gros pétards. Mais ce sont des amis d'enfance et je suis bien avec eux.
J'ai une vie plutôt normale, en somme.

Mais, il y a des problèmes, et c'est pour ça que je suis ici. Tout ce que je vais raconter ici, ne sont jamais sortis de ma bouche.
Je suis hypocondriaque depuis tout petit. J'ai toujours eu peur de choper une maladie, un cancer ; j'écoute mon corps sans cesse. À la moindre gène ou chose inhabituelle, je fonce sur interne. Si un proche est malade, je lui demande ce qu'il a et je prends les mesures necessaires pour ne pas attraper sa maladie. Je suis très minutieux pour pas que mes parents ou mes amis se doutent que j'ai un problème avec la santé en générale.

Mon plus gros problème, vous l'avez deviné : l'émétophobie.
Je ne sais même pas depuis quand j'ai ça, depuis la primaire je crois. J'étais avec un ami pendant la récréation et j'ai eu une nausée brutale. J'ai demandé à cet amis comment ne pas vomir, je paniquais. J'ai lâché une bonne grosse galette sur le terrain de basket. C'est un de mes premiers souvenirs du vomi.
J'ai eu d'autres épisodes comme ça, mais la dernière fois que j'ai vomi, c'était le 2 février 2011 (notez la précision). J'étais en première au lycée, c'était un mardi, je n'avais pas cours l'après-midi. Je m'étais levé avec une nausée et un mal de ventre. J'ai eu la diarrhée pendant les cours, je suais, une nausée terrible. Je suis rentré chez moi le midi et je me suis allongé. 20 minutes plus tard, je suis descendu en trombe pour vomir derrière la maison (je fuis quand j'ai peur de vomir). J'étais heureux juste après, l'impression d'avoir vaincu quelque chose.

Alors, où j'en suis maintenant ?
Ma phobie s'est aggravée au fil du temps, ça fait maintenant plus de 10 ans que je vis avec. J'ai la nausée tous les jours, avec une crise une fois ou deux par semaine. Je me demande si je n'ai pas un problème de santé, que toutes ces nausées ne sont pas liées au stress. Je ne vais pas consulter un médecin, j'ai peur de quelque chose.
Je sais quand une crise arrive mais je n'arrive pas à savoir si je suis malade ou si c'est le stress. Je vais chercher les symptômes de la gastro sur interner alors que je les connait par cœur. C'est souvent la nuit, j'essaye de me calmer, acuponcture sur le poignet, tisane. Si ma crise ne se calme pas, je descends me coucher sur le canapé puis je marche dans la cuisine en faisant attention de ne pas réveiller mes parents. Dans les cas extrêmes, j'enfile mon peignoir et je vais dans le jardin (été comme hiver). Ma crise finit par passer en 3 ou 4 heures. Ce "rituel", je l'ai fait plus de 300 fois dans ma vie, sans jamais avoir vomi.
Évidemment, je fais très attention à ce que je mange, je vérifie les dates systématiquement. Je ne suis pas rassuré quand ce n'est pas moi qui cuisine. Quand je suis en dehors de chez moi, j'analyse l'endroit où je suis pour chercher les toilettes les plus proches, au cas où.

Alors non, je ne veux pas consulter de psychiatre. J'irais peut-être consulter un gastro-entérologue si j'ai le courage.
Cette phobie n'interfère pas encore avec études, mais ça y vient, petit à petit. J'espère que j'irais mieux avec l'âge, je verrai quand j'entrerai dans la vie professionnelle (dans 3 ans, normalement).
Je sais qu'il y a des tas de gens dans mon cas, je voulais juste écrire ce que j'avais. Il faut bien que je parle de ça à quelqu'un.

Merci de m'avoir lu Very Happy


Dernière édition par rapha45 le Lun 11 Avr 2016 - 11:31, édité 2 fois
avatar
rapha45
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  PlugPur le Sam 9 Avr 2016 - 14:49

Salut et bienvenue à toi! (Malheureusement j'ai envie de dire parce que ci tu es ici comme tu l'a écris c'est à cause de l'émétophobie Sad )
Me souviens avoir vécu un truc exactement comme toi, à un moment à l'école j'étais dehors avec des amis j'aurais du avoir quoi.. 12 ans environs.. et PAF une nausée terrible qui me frappe (psychologique bien sûr mais tellement bizarre!) et en suite au bout d'une vingtaine de minutes elle a passé.. mais je pense que sur le coup j'ai paniqué un peu (dans ma tête) mais que j'ai "oublié" par la suite mais n’empêche que ça commençais à sortir petit à petit.. À vrai dire j'ai commencé à vraiment avoir peur des nausées (parce que j'ai pas réellement peur de vomir c'est surtout le avant pour ma part) en 2013 mais j'ai toujours détesté ça (plus qu'une personne normale il m'arrivais de paniquer étant jeune aussi mais pas autant que maintenant) .
avatar
PlugPur
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Masculin
Nombre de messages : 1372
Age : 27
Localisation : Canada (mais pas au QC)
Date d'inscription : 23/01/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éméthophobie chez un homme

Message  ArGad le Sam 9 Avr 2016 - 17:27

hellow ! bienvenu !
Jte conseil la méditation pour faire baisser le stress, ce te ferai surement du bien Very Happy
avatar
ArGad
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 616
Age : 18
Localisation : Finistrère
Date d'inscription : 25/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  Fraisou le Sam 9 Avr 2016 - 18:48

Salut!

C'est dingue je m'identifie à ton message, à certains moment je me voyais mdr!
En tout cas, en parler ici est une bonne avancée pour toi!!
avatar
Fraisou
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1932
Date d'inscription : 29/04/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  rapha45 le Sam 9 Avr 2016 - 23:14

PlugPur a écrit:(parce que j'ai pas réellement peur de vomir c'est surtout le avant pour ma part)

Oui, c'est aussi mon cas. J'ai la phobie de ce qui précède les vomissements, parce que les nausées me mettent dans un état où je ne me reconnais même plus. J'ai presque oublié la sensation que l'on a au moment de vomir. Je m'imagine souvent la sensation que j'aurai la prochaine fois que je vomirai (le plus tard possible, j'espère).

ArGad a écrit:Jte conseil la méditation pour faire baisser le stress, ce te ferai surement du bien

Pourquoi pas, je regarderai sur internet comment ça se passe. On verra si ça peut marcher, malgré mon esprit trop "agité".

Fraisou a écrit:C'est dingue je m'identifie à ton message, à certains moment je me voyais mdr!
En tout cas, en parler ici est une bonne avancée pour toi!!

Oui, j'ai le même effet quand je lis les messages d'autres personnes.
Merci en tout cas, ça ne me fera pas de mal de venir ici de temps en temps.
avatar
rapha45
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éméthophobie chez un homme

Message  ArGad le Dim 10 Avr 2016 - 10:02

Yay, franchement, ca aide la medtation :3

Pour ce qui est de la sensation au moment de vomir, en fait tu te sens "tout bizarre" (y'a pas de meilleure définition ^^') et tu SAIS que tu va vomir, instinctivement, c'est pour ca que pendant les crises, on crois qu'on va vomir, on se dit "ptet ben qu'oui, ptet que non", mais quand tu vas vomir, tu le sais. En soi c'est pas spécialement désagréable comme sensation, ni agréable, c'est juste étrange, mais pour nous c'est flippant et on panique ^^'
Apres, l'act de vomir, c'est comme faire caca mais par en haut, pis c'est moins digéré aussi (encore heureux !), c'est pas méga désagréable (j'avais trouvé ça plutot fun perso x) ) juste le gout qui peu être pas tip top quoi :/ d'où l'interet de se rincer la bouche après.
J'avais rien senti passer par la gorge, j'avais l'ilpression que ca venait direct de la bouche '-' pis t'as des tits spasme au niveau du diaphragme, perso j'en avait trois a la suite, et blub, quelques secondes (le temps de lacher une phrase), et trois tit spasmes, et blub,.. et ce 4 fois je crois ^^
L'idéal c'est de regarder devant soi, et de penser a aut' chose, ça passe vite, très vite, et apres..woah, qu'est-ce qu'on est bien *-* Tu te sens tout léger, tout purifié, tout bien *-*
Enfin wala ce qui c'était passé pour moi lors d'une intox alimentaire ^^
Et malgré le souvenir plutot positif que j'en garde, la phobie est quand meme restée x) et une sorte de paranoïa qui me fait pensé qu'un "vomi surprise" peu surgir n'importe quand O___o bref, le cerveau et ces idées débiles x)
avatar
ArGad
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 616
Age : 18
Localisation : Finistrère
Date d'inscription : 25/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éméthophobie chez un homme

Message  ArGad le Dim 10 Avr 2016 - 10:22

et pour la méditation :
http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/pratiquer-meditation-pleine-conscience.html

wala wala ! :3
avatar
ArGad
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 616
Age : 18
Localisation : Finistrère
Date d'inscription : 25/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  rems01 le Dim 10 Avr 2016 - 10:50

Salut et bienvenue ici.

Alors moi y'a un truc que je comprend pas.
tu dis être emeto (ca fais aucun doute) tu dis que ta phobie est présente depuis au moins 10 ans, que ca ne va pas en s'arrangeant etcetc mais tu ne veux pas consulter de psy... mais pourquoi? ??
Plus t'attendra et moins ça ira. Y'a aucune raison que ça s'arrange tout seul en prenant de l'âge la preuve t'a grandis en 10 ans et tu le dis toi même c'est plutot de pire en pire.
et le jour ou tu sera dans la vie active ce sera juste encore un peu plus compliqué de t'occuper de toi et tu trouvera encore plus d'excuse pour ne rien faire.
un conseil agit Wink

rems01
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Masculin
Nombre de messages : 231
Localisation : Région lyonnaise
Date d'inscription : 25/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  rapha45 le Dim 10 Avr 2016 - 11:55

ArGad a écrit:Yay, franchement, ca aide la medtation :3

Pour ce qui est de la sensation au moment de vomir, en fait tu te sens "tout bizarre" (y'a pas de meilleure définition ^^') et tu SAIS que tu va vomir, instinctivement, c'est pour ca que pendant les crises, on crois qu'on va vomir, on se dit "ptet ben qu'oui, ptet que non", mais quand tu vas vomir, tu le sais. En soi c'est pas spécialement désagréable comme sensation, ni agréable, c'est juste étrange, mais pour nous c'est flippant et on panique ^^'
Apres, l'act de vomir, c'est comme faire caca mais par en haut, pis c'est moins digéré aussi (encore heureux !), c'est pas méga désagréable (j'avais trouvé ça plutot fun perso x) ) juste le gout qui peu être pas tip top quoi :/ d'où l'interet de se rincer la bouche après.
J'avais rien senti passer par la gorge, j'avais l'ilpression que ca venait direct de la bouche '-' pis t'as des tits spasme au niveau du diaphragme, perso j'en avait trois a la suite, et blub, quelques secondes (le temps de lacher une phrase), et trois tit spasmes, et blub,.. et ce 4 fois je crois ^^
L'idéal c'est de regarder devant soi, et de penser a aut' chose, ça passe vite, très vite, et apres..woah, qu'est-ce qu'on est bien *-* Tu te sens tout léger, tout purifié, tout bien *-*
Enfin wala ce qui c'était passé pour moi lors d'une intox alimentaire ^^
Et malgré le souvenir plutot positif que j'en garde, la phobie est quand meme restée x) et une sorte de paranoïa qui me fait pensé qu'un "vomi surprise" peu surgir n'importe quand O___o bref, le cerveau et ces idées débiles x)

Sympathique tes explications, ça donne envie Laughing

rems01 a écrit:Alors moi y'a un truc que je comprend pas.
tu dis être emeto (ca fais aucun doute) tu dis que ta phobie est présente depuis au moins 10 ans, que ca ne va pas en s'arrangeant etcetc mais tu ne veux pas consulter de psy... mais pourquoi? ??
Plus t'attendra et moins ça ira. Y'a aucune raison que ça s'arrange tout seul en prenant de l'âge la preuve t'a grandis en 10 ans et tu le dis toi même c'est plutot de pire en pire.
et le jour ou tu sera dans la vie active ce sera juste encore un peu plus compliqué de t'occuper de toi et tu trouvera encore plus d'excuse pour ne rien faire.
un conseil agit

Je ne sais pas non plus, j'ai peur d'aller chez le psy, la peur de l'inconnu. Et je crois que je suis persuadé que cette phobie partira d'elle-même. C'est pas évident d'aller chez le psy sans que mes parents s'en rendent compte. Ils sont assez spéciaux, surtout mon père, il serait du genre à me renier parce que j'ai besoin d'un psy, il est très spécial.
avatar
rapha45
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'éméthophobie chez un homme

Message  ArGad le Dim 10 Avr 2016 - 12:03

aha au moins tu peut te faire une idée de ce que ca fait :3 pis franchement, apres on en rigole x)
avatar
ArGad
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 616
Age : 18
Localisation : Finistrère
Date d'inscription : 25/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  rapha45 le Lun 11 Avr 2016 - 20:22

ArGad a écrit:aha au moins tu peut te faire une idée de ce que ca fait :3 pis franchement, apres on en rigole x)

Mais quand on se dit que vomir c'est rien et qu'on en rigole après, c'est qu'on est guéri de l'émétophobie, non ? La dernière fois que j'ai vomi, j'étais heureux juste après. Je me disais "c'est rien du tout, aucun problème". Mais ma phobie a empiré quand même.


Dernière édition par rapha45 le Mar 12 Avr 2016 - 11:01, édité 1 fois
avatar
rapha45
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  Sorrow le Lun 11 Avr 2016 - 21:54

Bonjour à toi!
Tu ne sembles pas vouloir consulter des psychiatres, mais peut-être qu'un psychologue te ferait du bien. Tu sembles avoir personne à qui tu désires en parler, et je te comprends tout à fait. Je traîne pour ma part ce problème depuis environ 7 ans, et j'ai commencé à consulter il y a de cela plus de deux mois. C'est un très long processus, mais je me suis rendue compte que j'avais atteint le fond avec la dépression qui a embarqué. À force dd vivre avec toute cette peur et anxiété, notre petit rituel incessant, parfois même se changeant en troubles obcessionnels compulsifs, on finit par aller de mal en pis. Le temps n'arrangent pas les choses quand ça concerne les phobies, elles ne font qu'empirer et entraîne d'autres troubles anxieux au fil du temps. Tu devrais vraiment essayer une thérapie. Ce sera long et difficil, mais il faut y mettre du sien. On ne peut pas passer notre vie comme ça. On ne s'en rend pas compte mais on ne vient plus. On est constamment entrain de tout analyser et surveiller, cela contrôle notre vie. Il faut savoir quand ça devient un poison et réagir. Il faut empêcher que ça ne s'aggrave. Aussi, j'ai commencé une médication, des anti-dépresseurs (mais qui sont aussi prescrit pour l'anxiété). Si jamais tu souhaites en prendre, moi je prends des citalopram et je n'ai pas eu d'effets secondaires hormis la somnolence, ce qui fait que je dors enfin bien! Donc je n'ai que du positif à dire pour l'instant. Je te souhaite du courage, et on est là pour te soutenir. J'espère que tu écouteras nos conseils. Je sais qu'on a tendance à croire qu'on ne s'en sortira jamais mais la phobie se traite très bien, c'est pourquoi je te conseille d'agir. Bonne chance!

Sorrow
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  Sorrow le Lun 11 Avr 2016 - 21:58

Oups, je voulais dire * on ne vit plus

Sorrow
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  rapha45 le Mar 12 Avr 2016 - 10:57

Bon, je me suis renseigné sur la psychologie et la psychiatrie (je ne connaissais même pas la différence). Je ne sais pas vers qui me tourner. Le remboursement par la sécurité sociale a l'air plus simple avec un psychiatre. D'après ce que j'ai compris, un psychologue est remboursé s'il travaille dans une structure publique. Les psychiatres sont remboursés, qu'ils soit dans le public ou dans un cabinet privé. Étant donné que j'ai moins de 26 ans, je ne suis pas obligé d'aller voir mon médecin traitant avant. Le problème avec les psychiatres, c'est qu'ils ont tendance à traiter avec des médicaments, ce qui me dérange.

Étant donné que je vis encore chez mes parents (études), qu'ils ont procuration sur mes comptes et que je suis sur leur mutuelle, ça va être extrêmement compliqué de consulter en toute discrétion. Donc je crois que ça va être compliqué pour le moment, sauf si vous avez une idée Smile
avatar
rapha45
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  Sorrow le Mar 12 Avr 2016 - 23:39

Eum, bon. Je ne sais pas si tu vas à l'école, mais parfois il y a des services de psychologie disponibles, cette personne pourrait te conseiller vers qui te tourner, voire comment l'annoncer à tes parents, ou juste tu peux ne rien dire si tu penses vraiment que c'est mieux ainsi. Sinon, je suis québécoise (toi je ne sais pas), et j'ai appelé dans un CLSC pour être mis sur une liste d'attente pour avoir un psychologue gratuitement. J'ai été jugée prioritaire donc j'ai des rendez-vous avec elle, ça ne coûte rien. Tu pourrais essayer une de ses options,ou tenter le tout pour le tout et en parler avec tes parents ou un membre de ta famille en qui tu as confiance. Ce n'est pas une faiblesse consulter, au contraire c'est extrêmement courageux. Il doit bien avoir une façon de faire comprendre à tes parents ton besoin d'être aidé, sans nécessairement tout leur révéler.

Sorrow
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  nelfedu971 le Mer 13 Avr 2016 - 7:19

Bienvenue à toi,
tu as bien fait de venir en parler ici,on se retrouver un peu tous dans ce que tu dis,les rituels...Même moi j'en fait et c'est devenu tout à fait normal pour moi..une TCC serait peut etre pas mal pour toi,ou même en parler ac un psy
Courage à toi ,courage à nous,
on finira par s'en sortir un jour!
avatar
nelfedu971
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 192
Age : 22
Localisation : Paris
Date d'inscription : 20/12/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  ArGad le Mer 13 Avr 2016 - 14:36

Yo !
Bah, apres avoir vomi j'ai eu un mois et des poussieres trnkil, sans phobie, ou beaucoup moins, et ça a repris, parce que la phobie n'est pas rationnelle, il faut lui montrer plusieurs fois et regulierement qu'elle n'a pas lieu d'être. Ca ne veut pas dire qu'il faut vomir tous les jours, nan, maiss'exposer, se confronter a la peur souvent, c'est de la gymnastique psychologique/cognitive, pour que not' cerveau comprenne ENFIN que vomir, c'est repartir (vieux dicton de soirée, toussa toussa x) )
donc vomir c'est cool (fin voila), mais notre tite tete est un peu tétue quoi x)
avatar
ArGad
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 616
Age : 18
Localisation : Finistrère
Date d'inscription : 25/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  rapha45 le Jeu 14 Avr 2016 - 20:42

nelfedu971 a écrit:Bienvenue à toi,
tu as bien fait de venir en parler ici,on se retrouver un peu tous dans ce que tu dis,les rituels...Même moi j'en fait et c'est devenu tout à fait normal pour moi..une TCC serait peut etre pas mal pour toi,ou même en parler ac un psy
Courage à toi ,courage à nous,
on finira par s'en sortir un jour!

Je crois que c'est la seule solution pour moi. Ça fait 10 ans que je me dis "je finirai par m'y habituer à force de faire des crises tout le temps", mais non, ça ne marche pas comme ça Neutral
Je vais attendre la fin de mes études pour consulter, j'en ai plus pour longtemps, normalement Laughing
avatar
rapha45
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Masculin
Nombre de messages : 8
Age : 22
Date d'inscription : 09/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  Sorrow le Ven 15 Avr 2016 - 0:11

Effectivement. On a beau attendre, ça change rien. Parfois on l'impression de s'habituer, mais au final, on réalise que c'est pas une vie vivre de la sorte. Cependant je t'avertis : ne t'attends pas à des miracles. C'est long, c'est très long. On a envie d'abandonner parce que ça va pas assez vite à notre goût, mais il faut tenir bon. Ça nous coûte rien d'essayer, chaque conseil peut aider. Smile

Sorrow
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 26
Date d'inscription : 29/03/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  ArGad le Ven 15 Avr 2016 - 9:40

Je confirme ! et si tu t'apprette à abandonner parce que ça prends du temps, dis toi que le temps passe de toute façon, alors autant qu'il soit utile ^^
avatar
ArGad
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 616
Age : 18
Localisation : Finistrère
Date d'inscription : 25/06/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'émétophobie chez un homme

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum