Les montagnes russes de ma phobie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les montagnes russes de ma phobie

Message  Mystik34 le Dim 13 Déc 2015 - 1:28

Bonsoir à tous,

Et peut être même bonne nuit, il est effectivement tard..
Vous devez certainement vous doutez que si je vous écris ce soir, c'est parce qu'une crise d'angoisse/panique/spasmophilie (je ne saurais dire laquelle c'est) s'acharne sur moi depuis plus de 2H..

Je fais des crises d'angoisse liée aux peurs de vomir depuis 12 ans maintenant et, depuis quelques semaines, j'ai découvert votre site où j'ai consulté vos témoignages qui m'ont rassuré, où je ne me suis pas sentie seule et donc "normale".. J'avais ce soir envie de contribuer à ce forum afin de vous faire part de mon expérience vis à vis de cette "foutue" phobie.
Dès petite je n'ai jamais aimé voir les gens vomir et je changeai de pièce dès que je le pouvais (tout en me bouchant les oreilles..). A l'age de 18 ans, j'ai fait ma première crise d'angoisse suite à une peur de vomir (car j'avais pris du café fort suite à une soirée bien alcooolisée..).
A partir de ce jour, la phobie était installée.
J'ai réussi à gérer mes crises grâce à des anxiolytiques et après 11 ans de crises sans vomissement, j'ai réussi à me dire : tu peux te faire confiance, tu ne sera pas malade? tu paniques, juste.. J'ai commencé à pouvoir gérer les crises toute seule sans médicament. J’étais quand même épaulé par un énergéticien (un homme fabuleux).

Le 27 décembre 2014 (oui y a des dates comme ça que l'on oubliera pas...), j'ai été frappé par la hantise première de tout émétophohe : la gastro.
Tout s'est effondré autour de moi. J'ai perdu toute confiance en moi, dans mon analyse et le travail réalisé pour éviter les crises...
A partir de ce moment j'ai re-intensifier l'utilisation du gel pour les mais, mes interrogatoires auprès des gens que je cottoie pour savoir si ils ne sont pas malades, la double vérification des dates de péremption des aliments, les notes des restaurant sur Tripadvisor.. Bref, vous connaissez surement tout ça  silent

Après ce jour, je ne mangeais quasiment plus et je n’étais vraiment pas bien avec moi même, complètement paumée.. Aujourd’hui, je ne sais pas faire la distinction entre une crise d'angoisse et une gastro.. LE 27 décembre j’étais convaincue d’être en crise d'angoisse et non... c’était la Gastro.. Tout s'effondre !!
J'ai donc décidé de retravailler avec mon énergeticien sur cette phobie, mais il est décédé quelques jours après la consultation où je lui demandais de m'aider.. Coup dur de plus..
Je suis également diabétique et tout ce stress, cet événement qui m'a flingé le début d'année 2016, a eu un impact mauvais sur l'équilibre de mon diabète. Les médecins m'ont donc passé sous anti-dépresseurs et anxiolytique (Exomil..).. Je ne voulais pas mais là j’étais au pied du mur. Ca m'a aidé à passer les quelques mois restants de l'hiver et même l'été..
A la rentrée de Septembre, je sentais mon cerveau endormie (du mal à me concentrer, à retenir les choses,..). Par ailleurs, j'ai eu peur de complications graves liées à mon diabète et mon frère (ado) a des gros problèmes de scolarisation. Là je me suis dit : vomir ce n'est rien à coté de ça.
J'ai donc arrêter les médicaments (au fur et à mesure bien entendu). D'ailleurs, les AD ne sont pas toujours on mais il arrive que dans certains passages de la vie, ils peuvent etre une aide et on peut s'en débarrasser quand on le (res)sent..

Aujourd'hui je ne prend plus d'AD et que de l'exomil en cas de crise. Mais ça allait mieux, je faisais bp moins de crise...

Jusqu'à cette semaine et à ce soir, où elles reviennent fortes, de plus en plus fortes.. J'ai l’estomac noué, lourd et la gorge nouée comme si j'allais vomir et ça me renvoi à cette journée du 27 décembre, à ses ressentis/ émotions, qui sont les mêmes pour moi que la crise d'angoisse..
J'ai vu un psy quelque temps, je n'ai trouvé aucun bénéfice à cela.. Je serais tenté par l'hypnose. Je vais voir si je peux faire les démarches.

J'espère ne pas vous avoir perdu au fil du message, en tout cas ça m'a fait du bien de vous écrire, de vous parler tout simplement Smile
Je vais voir si je peux dormir malgré cette boule sur l'estomac.

Si des personnes se retrouvent dans mon récit, je vous remercie par avance pour votre retour, vos conseils.
Pour les autres, merci de m'avoir lu et à bientôt surement sur ce forum.

Bonne nuit..

Mystik34
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 1
Date d'inscription : 13/12/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les montagnes russes de ma phobie

Message  Roro Lunéa le Mer 16 Déc 2015 - 13:34

Bonjour,
Ton histoire avec le 27 décembre 2014, me fait penser au 26 Décembre 2011, j'avais vécu la même chose, ce qui est à l'origine de ma phobie (j'avais déjà peur, et faisait quelques crises d'angoisse, mais pas au encore au stade phobique), 2 ans apres je m'en suis un peu sortie, mais malheureusement j'ai rechuté en tous cas bienvenue à toi Smile
avatar
Roro Lunéa
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 16
Localisation : Sud-Ouest (France)
Date d'inscription : 14/10/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum