Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages

Aller en bas

Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages Empty Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages

Message  kunthy le Jeu 7 Fév 2008 - 20:20

Tout d'abord, souvenez vous que chaque femme est différente et chaque grossesse également. Ca n'est pas parce que X vous a dit qu'elle avait eu des nausées que vous en aurez, et inversement.

Les nausées en début de grossesse sont physiologiques et peuvent s'estomper grâce à quelques petits trucs propres à chacune: gingembre, homeopathie, menthe, citron, coca etc. Le fait de manger un biscuit juste avant de se lever le matin aide bien à prevenir les nausées matinales. En règle général, ces désagrements ne durent que les premiers semaines. Beaucoup de femmes n'ont aucune nausée et seulement une minorité vomit durant les premières semaines de grossesse.

En règle général, les emetos présentes sur ce forum ont très bien géré les nausées. Le bonheur et la motivation de porter la vie étant souvent bien plus forts que cette satanée phobie. Si toutefois, vous avez du mal à faire face à ces nausées, ne prenez pas d'anti-emetiques sans avis médical (idem pour les anxiolytiques et antidépresseurs), car cela peut être dangereux pour la vie du bébé.

Une fois que le bébé est là, les emetos ont prouvé qu'elles se surpassaient, même si parfois, avec la fatigue et le stress, il y a quelques rechutes ponctuelles. Oui, un bébé régurgite et il y a des chances pour qu'il vomisse tôt ou tard. Mais quand il s'agit de SON propre enfant, une maman déplacerait des montagnes. Donc dans un cas de vomi, si la maman n'a pas le choix elle assure TOUJOURS!! On n'a jamais vu une emeto ici laisser son enfant dans son vomi!! Ca engendre parfois un peu de stress, mais voilà, quand il faut le faire...

En tout cas, le principal est de savoir que la vie est des milliards de fois plus importante que la phobie. Il ne faut pas mettre son envie d'avoir des enfants de côté à cause de cette cochonnerie, elle n'en vaut pas la peine. Aucune maman ici ne vous dira qu'elle regrette sa grossesse à cause des nausées. Alors foncez!!!

La vie est trop courte pour regretter quoi que ce soit plus tard ...


Dernière édition par kunthy le Mer 2 Sep 2009 - 21:58, édité 1 fois
kunthy
kunthy
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 983
Age : 40
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages Empty Re: Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages

Message  kunthy le Mer 2 Sep 2009 - 21:56

TEMOIGNAGE DE FOFOLLE

Je suis tombée enceinte fin janvier. je m'en suis rendu compte à quasi 2 mois de grossesse car j'avais 2 bébés et j'en ai perdu 1 et j'avais pensé que j'avais mes règles!

bref, 1 peu après j'ai commencé à avoir de très grosses nausées! le matin ET le soir! j'ai vomi quasi tous les matins et plus rarement le soir. inutile d'essayer de manger allongée, ca ne passait pas du tout et je vomissais tout.
mon seul remède a été de me lever dès que je me réveillais et d'aller très vite boire un verre de jus d'orange (mais fallait pas trainer! même pas pipi car sinon je vomissais aussi le jus d'orange!). ensuite je pouvais commencer à respirer et prendre mon petit déjeuner tranquillement.
sinon je mangeais avant d'avoir faim! dc au gouter et à l'apéro. les nausées arrivent car on a le ventre vide, dc je mangeais un peu tt le tps! même un bout de pain suffit à calmer les nausées et ne fait pas prendre 20kgs!

mes nausées sont passées vers le 5ème mois de grossesse pr réapparaitre vers la fin du 7ème car bébé comprime mon estomac. une autre solution, fragmenter mes repas. en les prenant doucement et en plusieurs fois, ca va. sinon j'ai tout qui remonte....

bon, j'ai eu un lot pas possible de pbs! hospitalisée 2 fois, 2 décollement placentaire, 3 hématomes, des contractions dès le 5ème mois de grossesse... enfin la totale quoi! j'ai fini avec un placenta preavia mais il est remonté maintenant!

bon je n'ai pas encore accouché, dc j'ai verrai encore d'autres mais ce qui compte c'est que bébé va bien, il se développe bien et pr moi rien d'autres n'a d'importance!

--------

j'ai tt géré sans pb! et en plus ca m'a vachement rassuré car je me suis rendu compte que c'était facile de faire la différence entre les nausées "psy" et les "vraies" nausées! on sent qd ca va sortir en fait! après mon opération je m'en étais déjà rendu compte car qd j'ai vomi à l'hosto, je l'ai vraiment senti venir!

enfin bref, ca m'a rendu encore plus zen! je n'avais encore jamais vomi depuis que je me sentais guéri et au final, c'est vraiment pas la mer à boire et en plus, on se sent vachement mieux après!

enfin voilà, pr mon petit garçon, j'ai tt encaissé! ca doit être ca de devenir maman, on peut soulever des montagnes pr ses enfants! enfin moi, je le vis comme ca en tout cas!
kunthy
kunthy
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 983
Age : 40
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages Empty Re: Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages

Message  kunthy le Jeu 3 Sep 2009 - 13:11

Témoignage de Youppidelidou

En ce qui me concerne j'ai eu des nausées de la 6e semaine au jour de mon accouchement. Au Québec, il existe un médicament contre les nausées de grossesse très efficace et prescrit par les gynécologue. Il se nomme le diclectin. J'ai donc pris ce médicament après 1 semaine de nausée vraiment très désagréable. 6 heures après la prise de ce médoc les nausées étaient beaucoup mieux voir même quasi disparu. Normalement après le premier trimestre, les nausées disparaissent...donc gygy m'avait demandé de tenter d'arrêter de prendre les médocs. Mais pour moi...les nausées étaient toujours présentes et je vous assure qu'elles n'étaient pas psy. J'ai donc continué de prendre ce médicament jusqu'à la 20e semaine ou j'ai pu finalement diminuer la dose en passant de 4 cachets à 2 par jour. À la 30e semaine, j'ai tenté d'arrêter complètement mais les nausées étant encore présente j'ai dû recommencer à les prendre à raison de 2 par jour jusqu'à la fin. J'ai aussi eu des brûlement d'estomac et des lourdeurs dans l'estomac après chaque repas du début de ma grossesse à la fin. Côté digestion...je n'ai pas été gâté !

Avec le recul, je crois avoir relativement bien géré mes nausées de grossesse. Bien entendu, j'ai fait quelques crises de paniques mais je m'attendaient à en faire beaûcoup plus que ça. Ce qui était lourd dans mon cas c'est que j'avais peur de devenir dépendante du médoc (alors que c'est impossible mais quand même j'avais des souvenirs d'éméto) donc j'ai fait trop de tentative pour l'arrêter. Prochaine grossesse...je fais un essais à 20 semaines et si j'en ai encore...tant pis...je le prends jusqu'à la fin.

Personnelement, le fait d'être enceinte à nouveau n'est pas quelque chose qui m'intéresse pour le moment et je sais que c'est sûrement dû à tous mes malaises gastriques. Un jour, je referai probablement l'expérience mais pour le moment j'avoue être trop inquiète que la situation se répète car même si j'ai géré...je ne peux pas vous dire que tout ça me passait 10 pieds par dessus la tête.

Évidemment, quand je regarde ma princesse...je suis très heureuse d'avoir fait tout ça pour elle !
kunthy
kunthy
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 983
Age : 40
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages Empty Re: Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages

Message  kunthy le Jeu 17 Sep 2009 - 17:51

Témoignage d'Astrid

Alors, ma grossesse …

Depuis de nombreuses années, je désirais un enfant. Malheureusement, la phobie plus qu’obsessionnelle à ce moment-là m’empêchait de passer le pas : bien trop peur des nausées, bien trop peur des possibles vomissements, bien trop peur de l’accouchement, bien trop peur de devoir gérer mon enfant malade.

Lors d’un contrôle gynéco, je me suis effondrée devant lui, lui disant que je rêvais d’avoir un enfant mais que cette satanée phobie m’en empêchait. Il m’a alors dirigée vers une neuropsychiatre et un hypnothérapeute pour pouvoir me sentir mieux face à la phobie. En même temps que ces thérapies, j’ai également commencé un traitement par AD : ça faisait des mois que je galérais et je voyais bien que je ne m’en sortirais pas toute seule.

Les 2 thérapies + le traitement par AD ont eu l’effet tant désiré.
Au mois de janvier 2008, je me sentais prête à assumer tout ce qu’une grossesse et un enfant pouvaient m’apporter, le bon comme le mauvais. J’ai donc arrêté la contraception, mais on a fait attention pendant 2 mois, comme l’avait préconisé le gynéco.
Et puis, à la fin du mois de mars, quelques doutes et quelques symptômes m’ont fait faire un test qui s’est révélé positif.
Ma toute première pensée face au résultat : « Mon Dieu, je suis terrifiée ». Ensuite, que de la joie !!

Les nausées ont été bel et bien présentes de ma 8ième à ma 17ième semaine. Le gynéco m’avait dit que je pouvais prendre des anti-émétiques, mais j’essayais de ne quand même pas en abuser.
Grâce à mes émétopotes, je me suis rendue compte que le but était de ne jamais avoir l’estomac vide. Mais en tant qu’éméto, c’est dûr de se forcer à manger quand on a le cœur au bord des lèvres. Mais petit-à-petit, j’ai testé et effectivement, elles avaient raison.
J’ai eu un seul et unique petit vomissement, à cause d’une odeur trop forte pour la femme enceinte que j’étais. Et en plus, j’étais au boulot. J’ai géré, j’ai été aux toilettes et comme je n’avais presque rien dans le bide, ça m’a fait un mal de dingue.
La seule chose qui m’est passée par l’esprit à ce moment-là, c’est : « Faites que je ne retombe pas dans l’obsessionnel … faites que j’arrive à remanger normalement et à faire grandir ce petit bout. Je n’étais peut-être pas prête pour avoir un enfant. Astrid, mais dans quoi tu t’es lancée, ma fille ?! »
Et puis, non sans mal, j’ai remangé le soir même, grâce à mon homme, qui a trouvé que j’avais super bien géré la situation.

A partir de la 17ième semaine, tout s’est bien passé. Je me sentais bien, belle et épanouie. Je profitais de ma grossesse.
Jusqu’à ce que je sois hospitalisée en octobre pour « menace d’accouchement prématuré ».
Là, quand l’infirmière m’a dit qu’il fallait prendre tous ces médicaments pour arrêter les contractions qui agissaient sur la dilatation de mon col, je me suis posée la question fatidique pour une éméto « Est-ce qu’ils vont me faire vomir ? » mais je n’ai pas hésité une seconde à les avaler. C’était ça ou avoir un bébé préma de 31 semaines. Dans ces cas-là, on va à l’essentiel et la vie et la santé de mon fils valaient bien quelques vomissements si ça devait se produire.
Rentrée à la maison, j’ai été au repos strict et couchée pendant 6 semaines, à ne pouvoir me lever que pour la toilette et la douche (et parfois aussi un peu pour le pc !).
J’ai tenu le coup jusqu’à terme on peut dire (38 SA + 6j).

Le jour de l’accouchement, en salle de travail, j’ai été prise de nausées pendant que je prenais un bain. Après coup, je pense que c’est la chaleur du bain qui m’a un peu dérangée. Mais il a suffit que je le dise à la sage-femme et elle m’a injecté un anti-émétique.
Ensuite, la pose de la péridural, sans souci particulier, juste des légers tremblements après injection mais il parait que c’est normal.
A la fin, je me souviens même qu’en pleine poussée, j’ai dit à ceux qui étaient présents (mon mari, le gynéco, la kiné et la sage-femme) : « Mais qu’est-ce que j’ai faim !! »
Ils ont tous bien rigolé.
Noam est né le 28/11/2008 à 22h48 et ça en valait vraiment la peine.

Le seul souci, c’est que je remarque qu’avec sa naissance, la phobie s’est déplacée.
J’appréhende bien entendu son premier vrai vomi, mais je sais que je gèrerai. Le truc, c’est de pouvoir remonter la pente après-coup et ne pas retomber dans l’engrenage de l’obsessionnel.
Mais ce que je redoute le plus, actuellement, c’est de MOI, tomber malade (et être dans tous mes états parce que j’aurais vomi) et ne pas pouvoir m’occuper de lui. Ca, ça me fait flipper grave. Mais on n’en est pas encore là … le temps me le dira !
kunthy
kunthy
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 983
Age : 40
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages Empty Re: Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages

Message  kunthy le Jeu 17 Sep 2009 - 17:57

Témoignage de Delphine

eh bien moi c'est que du bonheur
J'avais enfin rencontré un papa avec qui le faire (c'est encore çà le plus dur lol)
et puis nous avons décidé de passer ce pas et j'ai stoppé la pillule, je pensais que çà prendrait un peu de temps, car mon cycle est très bizarre sans pillule, je met énormément de temps pour ovuler, et plusieurs semaines plus tard j'ai commencé à sentir des douleurs dans les seins
Ma belle soeur m'a apporté un test et obligée à le faire de suite... c'était positif, du premier coup !!
J'en ai pleuré de joie, j'avais tant de mal à imaginer que j'étais enceinte, moi qui avait si longtemps refusé cette idée à cause de la phobie, et qui n'y croyait plus, je pensais que je finirais ma vie seule...
J'ai un peu paniqué au départ mais ne voyant aucune nausée arriver au fil des semaines, jai profité de ce moment si magique
La grossesse a été un pur bonheur, aucune nausée, de l'appétit au contraire, presque pas de désagréments : un peu de boutons, de cheveux gras, des acidités vite passées par un traitement,... et voilà...
Je me suis sentie complétement épanouie, et confiante, moi qui avait eu si peur de la grossesse avant d'y etre vraiment, j'ai adoré mon gros bidon, j'était si fière de le montrer a la terre entière
Le jour de l'accouchement, quand j'ai perdu les eaux, ça a été la panique totale de l'inconnu, arrivés à la maternité ils ont su me rassurer
çà a été un peu long car je n'avais pas de contractions, elles ont été provoquées par un gel, on s'ennuyait un peu qd même avant que çà arrive
mais après tout s'est acceléré d'un coup, j'ai angoissé après la pose de la péridurale car la tete m'a un peu tourné, mais une sage femme est venue me faire un peu d'acupuncture
j'ai accouché juste après très vite, sans aucune douleur, un moment exceptionnel que je ne pourrais jamais oublier !!!

Je suis donc à nouveau enceinte, 11 mois après la naissance de Lucas
Pour cette grossesse, beaucoup d'angoisses, pourquoi ? Je l'ignore...
J'ai eu un peu de nausées, rien de dramatique, mais çà me faisait peur,
j'ai remarqué qu'elles arrivaient plutot le soir lorsque j'étais fatiguée, donc je m'allongeais et çà passait
le matin, je grignottais avant de me lever, je buvais de l'eau fraiche
j'ai consulté un acupuncteur qui m'a aidé à me détendre (ils savent aussi soulager les nausées mais pour moi il n'a pas eu besoin de le faire)
et pour l'instant tout se passe très bien
j'ai repris mon travail pour peu de temps, je suis toujours aussi fière de montrer mon gros ventre qui a déjà poussé très vite

Et je dirai pour terminer : Il n'y a rien de plus magique que de porter et donner la vie, je n'avais jamais rien vécu d'aussi fort, "mes" enfant"s" sont toute ma vie !!
kunthy
kunthy
Admin
Admin

Féminin
Nombre de messages : 983
Age : 40
Localisation : Rennes
Date d'inscription : 02/12/2007

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages Empty Ca remonte le morale!

Message  eva83 le Dim 4 Avr 2010 - 18:47

Bonsoir,

Ces quelques témoignages donne du courage, c'est vrai qu'il faut peut être passer par quelques mauvais moments mais le jeu en vaut la chandelle.Quand on est vraiment prête. Il est aussi très important d'avoir un couple solide, un conjoint qui connaisse la maladie et qui essaie de la comprendre. Faut pas oublier qu'on est deux à être parent, et c'est cette complicité ce sentiment de sécurité que l'on recherche puisque c'est cet élément qui fait que l'on ne se sens pas seule devant la maladie et la grossesse.

Lillia.
eva83
eva83
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Féminin
Nombre de messages : 14
Age : 29
Date d'inscription : 03/04/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages Empty Re: Grossesse, enfants et emetophobie // Vos témoignages

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum