Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  pimprenelle715 le Mer 4 Avr 2012 - 20:36

Saphir, ce que tu décris c'est un traumatisme mais sans doute pas l'origine de ta phobie.
la phobie est par essence quelque chose qui met une distance entre nous et une situation trop angoissante pour nous, mais sans rappprt avec l'objet. la phobie de vomir n'a pas de rapport avec le vomi, uniquement avec le fait de laisser quelque chose sortir. c'est ça la spécificité de cette phobie : le besoin de contrôle. je n'invente rien : c'est dans tous les manuels de première année de psycho et dans n'importe quel essai sur la psycho. posez la question à votre psy

pimprenelle715
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  ptites fleurs le Mer 4 Avr 2012 - 20:38

pimprenelle715 a écrit:petites fleurs : ton expérience est quasi identique à la mienne, et j'ai longtemps pensé la même chose que toi. puis avec le temps j'en suis arrivée à une conclusion simple : manque de confiance en soi = obsession du contrôle = peur d'être rejetée ou abandonnée = peur de ne pas être aimée. le plus difficile est de travailler en thérapie sur le "quand" on a eu le sentiment de ne pas être aimée, et c'est difficile parce que ça ne remonte pas à l'enfance, ça remonte à la toute petite enfance, aux premiers mois de la vie, voire peut-être aux premiers jours. donc le but de la thérapie est d'essayer de revivre des choses en allant fouiller, et un jour, tu sais pas pourquoi, ton psy dit un truc qui te rappelle ta mère quand tu avais tel âge et la douleur ou la terreur que tu avais ressenti à ce moment là, tout d'un coup tu mets le doigt dessus... et le psy t'aide à revivre ça en se conduisant lui différemment de ta mère (ou autre), ce qui te fait toi ressentir la chose différemment aussi, et tu guéris...
et moi j'ai toujours arrêté avant d'y arriver, parce que c'est trop long et que j'ai la flemme, et je trouve que c'est une erreur.
et ce n'est que mon avis...

Mais moi je ne vois pas de psy, je n'en verrai jamais je pense. Ne jamais dire jamais mais bon je suis sur que je peux m'en sortir toute seule.
Ce n'est qu'une question de force et de mentale. Moi là je vis bien et c'est que grace à moi. Je suis sur qu'on peut pas guérir totalement, juste qu'on peut vivre tout à fait normalement. Personne ici n'est guérit à 100%, ou alors qu'il vienne le dire! Les filles guérit ici, ont quand même des angoisses.

Je crois pas du tout à ce genre de traumatisme....Sérieu qu'est ce qu'une mère aurait pu faire face à son bébé qui l'aurait traumatiser?
Je vois pas du tout!

_________________
Je ne sais pas ou je vais, sa je ne l'es jamais bien su et si jamais je le savais je crois bien que je n'irai plus
ptites fleurs
ptites fleurs
Modo
Modo

Féminin
Nombre de messages : 5963
Age : 29
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Leigh le Mer 4 Avr 2012 - 20:39

pimprenelle715 a écrit:exactement Leigh, entièrement d'accord avec toi, et il y a des réponses à la demande de ce type qui étaient très bien, et d'autres un peu moins... c'est tout, quoi. il ne faut juste pas oublier que vous, vous connaissez toutes depuis longtemps, et lui il est tout seul dans son coin probablement. donc quand tout le monde lui dit qu'il a tort, ça doit faire beaucoup pour lui. même si c'est vrai.

Mais je pense qu'on ne peut pas nous reprocher de répondre à son message par une réponse qui en découle, car si il avait vraiment voulu chercher du réconfort, du soutien, de l'entraide, bref une communauté il serait peut-être passé par la case présentation et récit de son histoire, dans ce cas il aurait créé un véritable dialogue. Dans le post présent il est juste venu demander un service, pas de l'aide ni du soutien....
Leigh
Leigh
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 31
Localisation : Suisse, Lausanne
Date d'inscription : 28/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  pimprenelle715 le Mer 4 Avr 2012 - 20:44

parce que leigh, ce n'est pas le psy qui doit faire le travail, c'est toi, tu le sais je pense.
le psy est juste là pour t'aiguiller si tu pars dans une mauvaise direction, et encore, la plupart du temps il laissera faire parce que tout est intéressant. le but d'une thérapie autre que comportementale, c'est d'arriver au transfert, et le transfert c'est quoi : c'est revivre un évènement où l'acteur principal est cette fois quelqu'un qui ne va pas te faire de mal (et qui sait ce qui se passe parce que c'est son métier), de sorte que tu puisses revivre l'évènement différemment, et l'accepter, et donc le dépasser.
saphir : savoir une chose ne sert à rien, il faut la ressentir. ce qu'on découvre intellectuellement ne sert à rien, ce qui fait avancer c'est de le vivre. et c'est pour ça que les thérapies ne durent pas un mois, parce que ça prend beaucoup de temps pour aller fouiller. s'asseoir devant le psy en disant voilà mon problème c'est ça, qu'est-ce qu'il veut dire et qu'est-ce que je peux faire, ça ne mène à rien. ce qui fait avancer, c'est d'aller fouiller, et le fait d'être en thérapie fait qu'on se met à penser différemment, à réfléchir différemment, on ouvre une porte sans le savoir, si bien qu'en dehors des séances on a des souvenirs qui remontent, et une fois chez le psy on en parle, et ainsi de suite, et un jour, un souvenir frappe, on ne savait pas qu'il avait de l'importance, et brusquement on se rend compte que tout est parti de là... c'est un travail passionnant si on a la patience. et je l'ai pas, c'est ça mon problème. ce qui doit vouloir dire que je n'ai pas envie de guérir tant que ça, sinon j'irais jusqu'au bout !

pimprenelle715
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Invité le Mer 4 Avr 2012 - 20:46

Saphir a écrit:J'ai aussi beaucoup de choses qui pourraient expliquer cette phobie, comme quand ma mère m'a mise devant mon assiette pendant des heures pour que je finisse de manger, mais en fait je ne mangeais pas parce que j'étais malade, et j'ai fini par vomir. Y'a aussi d'autres choses comme celle-là.

Mais de savoir tout ça, ça n'a rien changé.


Moi c'était le coup des "Africains" avec mon père, que je devais avoir honte de ne pas finir mon assiette par rapport a la misère en Afrique, et quand je vomissais car je m'étais forcée a manger la dite assiette, je me faisais encore plus remonter les bretelles.

Sinon j'étais seule sur un banc dans un parc car je ne voulais pas jouer car j'avais mal au ventre. J'avais trop mangé déjà et ma copine m'avait donné son jus d'orange car elle non plus n'avait plus faim, je lui avais promis de le finir car d'habitude, c'est moi qui lui faisait toujours des cadeaux. Le temps que je le finisse, heureusement ma copine etait déja retournée pour s'amuser dans le toboggan, et ce qui devait arriver arriva.

J'étais très sale, je pleurais mais j'étais trop loin pour que quelqu'un me voit ou m'entende crier a l'aide; et de toutes façons, c'était la honte. Je me suis nettoyée sur les moyens du bord; y'avait un couple de vieux qui m'avaient vue pleurer sur le banc d'à côté, ils n'ont fait que me dévisager et n'ont pas été m'aider, c'était horrible, alors que maman m'avait appris a tenir la porte aux personnes agées.

Bref, ininteressant au possible, mais je pense que ces deux petites expériences en ont fait partie. je sais qu'il y en a d'autres, mais je pense que la phobie commence par l'éducation d'un certain manicheisme des parents qui finallement aboutit a une situation d'injustice, marquée par le jugement ou regard des autres.
C'est de cette injustice que coule nos craintes de "ce qui ne devrait pas être", ce qui est donc irrationnel. Et comme l'irationnel n'a de limites, nous nous fesons un plaisir de le nourir avec des craintes limite "masochistes".

Cela n'a rien changé pour moi non plus de savoir tout cela.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  pimprenelle715 le Mer 4 Avr 2012 - 20:54

pardon pour les réponses en décalé...
c'est vrai Leigh, il n'était pas dans l'échange... on ne l'est peut-être pas toujours au tout début... je sais pas.
petites fleurs : il n'y a pas de mal à penser comme tu penses. personnellement je trouve que c'est hyper dommage parce que tu mets un couvercle sur le vrai problème, mais tu as entièrement le droit de laisser ça de côté, ça ne regarde que toi.
chacun fait exactement comme il sent et c'est bien normal. ce que j'ai écrit en début de soirée voulait juste dire que personnellement j'ai besoin de discuter avec des gens qui ne sont plus juste dans la satisfaction d'être arrivé à vivre avec mais qui travaillent aussi sur eux mêmes pour essayer de comprendre cette saloperie dont ils sont otages. on parlerait de bi polarité ou de schizophrénie, je comprendrais que ce soit trop difficile, mais là on parle de phobie, de bouclier contre l'angoisse, donc je cherche la cause de l'angoisse au lieu de juste m'intéresser au bouclier.
je ne voulais heurter personne en disant que je n'ai pas trouvé ici le début de conversation que je cherchais...

pimprenelle715
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  pimprenelle715 le Mer 4 Avr 2012 - 21:01

Iris, encore une fois, savoir ne suffit pas, il faut revivre, ressentir de nouveau le traumatisme.
moi aussi j'ai eu ce genre d'expérience, je me souviens de chaque moment où j'ai vomi enfant, mais ça n'a pas de rapport.
et donc ce que tu racontes n'est pas inintéressant.
je me suis aussi demandée si j'avais emmagasiné l'angoisse de ma mère dans x situations (comme quelqu'un d'autre ici sur l'autre post l'autre jour), et ça n'a pas non plus de rapport.
je me répète : une phobie est quelque chose qui vient se mettre entre nous et une situation qui réactive un traumatisme passé trop difficile à accepter consciemment (et dont on n'a 100% du temps aucun souvenir, aucune conscience). la phobie existe pour le garder invisible. si on ne va pas chercher de quoi il s'agit, on ne saura jamais ! et tant qu'on ne saura pas, l'angoisse restera tapie dans un coin, même si elle recule, même si on arrive à vivre avec.
donnez-moi tort si vous voulez mais ne donnez pas tort à une recherche qui existe depuis 1896...!

pimprenelle715
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  pimprenelle715 le Mer 4 Avr 2012 - 21:07

je vais arrêter là, parce que vous respecter, c'est avant tout ne pas vous répéter dix fois un truc qui ne vous parle pas.
si ça touche certaines et que ça les fait réfléchir, c'est chouette. si pas le cas, c'est pas grave, j'ai essayé, pas forcément de la meilleure manière mais j'ai fait comme j'ai pu...
en tout cas je vous remercie d'avoir pris le temps de discuter avec moi.
je regrette que ça n'ait pas débouché sur quelque chose de plus intéressant, mais je suis avant tout triste qu'on soit nombreux à souffrir de phobies, quelles qu'elles soient.
je vous souhaite tous/toutes d'aller mieux et vous embrasse.

pimprenelle715
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Leigh le Mer 4 Avr 2012 - 21:10

pimprenelle715 a écrit:parce que leigh, ce n'est pas le psy qui doit faire le travail, c'est toi, tu le sais je pense.
le psy est juste là pour t'aiguiller si tu pars dans une mauvaise direction, et encore, la plupart du temps il laissera faire parce que tout est intéressant. le but d'une thérapie autre que comportementale, c'est d'arriver au transfert, et le transfert c'est quoi : c'est revivre un évènement où l'acteur principal est cette fois quelqu'un qui ne va pas te faire de mal (et qui sait ce qui se passe parce que c'est son métier), de sorte que tu puisses revivre l'évènement différemment, et l'accepter, et donc le dépasser.

Oh oui je sais que c'est mon boulot, mais justement le problème c'est que plus rien ne me bouleverse vraiment, je n'arrive pas à savoir ce qui m'a réellement traumatisée parce que je parle de ma "mésaventure en camp de ski", de mes "années de phobique", de mon "père irresponsable et puéril" et de ma "mère bordélique que j'aime plus que tout que depuis 6 ans" sur le même ton que lorsque je parle de mes séminaire d'histoire de l'art et de mon écureuil au point de croix. La seule chose qui me fait pleurer c'est de parler de la perte de mon cheval, mais ça les psy ça les intéresse moins parce que j'avais déjà 13-14 ans....Pas facile facile...
Leigh
Leigh
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 31
Localisation : Suisse, Lausanne
Date d'inscription : 28/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Invité le Mer 4 Avr 2012 - 21:16

Justement Pimprenelle, même si j'ai écris que je pensais savoir (en me relisant, je me suis dis, zut pourquoi avoir mis ce mot là, je vais plus loin que ça), en fait je le ressens souvent d'ou mon dernier paragraphe qui tend à être une réflexion basée sur ce que je "sais".

Je comprends complètement ce que tu exiges et comme toi je ne me satisferais pas de vivre avec, car je sais pertinemment qu'au moindre coup de mou, la phobie va revenir.
Je me suis déjà "guerrie" comme on dit, deux fois de la phobie, et ces deux fois ne se comptent pas par jours, ni par semaines, ni par mois, mais par années.
Je pense savoir ce qu'il faut faire pour que la phobie me laisse de côté mais je voudrais bien comprendre ce mécanisme complexe, pas de la phobie, mais de sa survenue (beaucoup me diront coups de stress, mais pas que car j'ai toujours été stressée) aussi de comment avorter son insertion quotidienne, tout cela...

Et a ce moment là, je comprends, je conçois et je te rejoinds sur se "casser plus la tête" pour résoudre le problême à sa source. Je sais qu'une phobie ne se guérit pas en soi, mais je sais qu'on a le pouvoir de peut la mettre en quarantaine, pas la mettre de côté j'ai dis, de la mettre en quarantaine.
Et même si je répète souvent le contraire, j'ai bon espoir, que, puisqu'elle est irrationnelle, on peut se détourner à jamais de la croyance qu'est la phobie. Les Hommes n'aiment pas l'irrationnel. Comme sentir se détourner d'une mauvaise secte Smile

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Lulla le Mer 4 Avr 2012 - 21:21

Moi j'écoute avec attention, du moins je lis, ce qui se dit d'un côté comme d'un autre, et bien entendu les avis divergent mais je trouve cette conversatio intéressante.

En tout cas je n'en serais pas là où j'en suis si je n'avais pas consulté un psychiatre.
J'ai reçu de très bon conseils ici ça m'a fait vraiment beaucoup avancer, puis la volonté également, mais je sais pas, pour moi je sens que j'ai besoin de cette thérapie, j'ai une histoire assez compliquée et je crois que j'ai vraiment des choses à régler, ma seule volonté ne serait pas suffisante.

A chaque séance j'apprends des choses. Par exemple la dernière fois j'ai évoqué un souvenir, quelque chose de vraiment banal, un détail, et là j'ai explosé en sanglots. Je me suis rendue compte qu'en fait ce détail n'en était pas un et que depuis des années ça me faisait inconsciemment du mal. Depuis j'y réfléchi beaucoup, j'ai envie d'en parler avec une des personnes concernées, peut être avoir leur version des faits pour pouvoir voir les choses sous un autre angle.

C'est vrai que parfois on ne se rend pas compte qu'on a pu être blessé, notre inconscient bloque beaucoup de choses.

Lulla
Lulla
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1270
Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Saphir le Mer 4 Avr 2012 - 21:25

Justement, il y a tant et tant de moments dans mon enfance qui m'ont blessés, dans lesquels je me suis sentie abandonnée, etc. Lequel est le bon? Pourtant je revis chaque fois ces choses. Cela doit être que ce n'est toujours pas le "bon" souvenir, si je suis toujours la logique de pimprenelle?
Saphir
Saphir
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 32
Localisation : Bruxelles, Belgique
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Invité le Mer 4 Avr 2012 - 21:25

Leigh,

Figure-toi que j'avais aussi ce défaut d'être insensible, jusqu'à ce que je me retrouve moi-même devant la mort (aucun sens figuré). On retrouve ses instincts, on perd sa dignité, ce qui compte est de survivre. Pourquoi ? Je n'en sais toujours rien.

J'ai intégré et je me suis dis que ne rien pouvoir exprimer, c'était de décider inconsciemment de tout vouloir dompter (mais en vrai, ne rien pouvoir). Je me suis dis qu'il fallait que je me libère d'un poids. Il n'y a pas long, j'ai avoué une expérience monstrueuse à quelqu'un sous un air détaché qui m'allait si bien.

J'ai vu le visage de la personne se transformer et pleurer, puis mon coeur a accepté dès lors de ressentir. La personne était choquée de mon ton monocorde.
Par ailleurs, toi qui parle d'Art, je ne sais pas si tu essaies d'en faire un. Pour ma part, j'essaie de "peindre" c'est encore mieux quand c'est fait avec ce qu'on a dans les tripes, et bizzarement, ainsi, y'a un sentiment d'inachevé qui en dit plus long et qui m'émeut (lool) plus.

Le lacher prise, et après, il reste suffisament de place pour s'étudier.
Enfin, c'est ce que j'en pense.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Leigh le Mer 4 Avr 2012 - 21:55

Iris88 a écrit:Leigh,

Figure-toi que j'avais aussi ce défaut d'être insensible, jusqu'à ce que je me retrouve moi-même devant la mort (aucun sens figuré). On retrouve ses instincts, on perd sa dignité, ce qui compte est de survivre. Pourquoi ? Je n'en sais toujours rien.

J'ai intégré et je me suis dis que ne rien pouvoir exprimer, c'était de décider inconsciemment de tout vouloir dompter (mais en vrai, ne rien pouvoir). Je me suis dis qu'il fallait que je me libère d'un poids. Il n'y a pas long, j'ai avoué une expérience monstrueuse à quelqu'un sous un air détaché qui m'allait si bien.

J'ai vu le visage de la personne se transformer et pleurer, puis mon coeur a accepté dès lors de ressentir. La personne était choquée de mon ton monocorde.
Par ailleurs, toi qui parle d'Art, je ne sais pas si tu essaies d'en faire un. Pour ma part, j'essaie de "peindre" c'est encore mieux quand c'est fait avec ce qu'on a dans les tripes, et bizzarement, ainsi, y'a un sentiment d'inachevé qui en dit plus long et qui m'émeut (lool) plus.

Le lacher prise, et après, il reste suffisament de place pour s'étudier.
Enfin, c'est ce que j'en pense.


C'est fou, ça me parle tout ce que tu racontes là.

Pour ce qui est de la mort, mon expérience personnelle m'a révélé que même après un accident de voiture, en état de choc j'ai refusé de lâcher prise et d'appeler à l'aide, en y repensant c'est vraiment bizarre comme réaction. Un gendarme a dû m'arracher mon téléphone des mains pour appeler un membre de ma famille car moi je soutenais que ça ne regardait personne et que je devais me débrouiller seule (déformation "professionnelle" de l'enfant parentisé)

Pour ce qui est de ce ton détaché dont tu parles, même problème de ce côté. J'ai même une anecdote assez marrante, un ex avait été choqué par ça et a ensuite entrepris d'analyser chacune de mes paroles pour voir ce qui clochait chez moi et je dois dire qu'il m'a percée à jour bien mieux que les 7 psy que j'ai vu jusqu'à présent. Je pense que ce ton est un réflexe de protection presque primitif car ma mère m'a avoué que la seule et unique fois où elle m'a giflée, j'avais 4 ans, je l'ai regardé droit dans les yeux et lui ai dit "mais maman pourquoi tu as fait ça, ce n'est pas très sympa" et ma mère a fondu en larmes, moi je n'ai pas pleuré une seule seconde (et pourtant je la méritais largement cette baffe). C'est un bouclier que très peu de monde peut abattre. (est-ce que tu suis Desperate Housewives? dans l'épisode de la 8ème saison qui est passé il y a 3 semaines je crois, Bree explique justement que sa mère lui a appris, lorsqu'elle était petite, qu'à chaque fois qu'elle se sentirait blessée par un homme elle devrait sourire pour éviter de laisser transparaitre ses émotions. Cette épisode m'a beaucoup parlé.)

Et finalement l'art.
Ma psy m'a dit que justement ce n'était pas anodin que l'on choisisse l'art car lorsqu'on ne sait plus mettre des mots (j'ai beaucoup de problème de mémoire et surtout lorsque j'étudie) on va d'instinct vers des matières qui font appel aux émotions.
Je l'étudie, j'ai peints et pris des photos, il y a des périodes où ça marche et d'autre où c'est le néant, là j'essaie de me remettre petit à petit à la peinture. Vendredi dernier, en séminaire, j'ai cassé mon stylo, il a coulé et j'ai commencer à étaler l'encre et a faire plein de gribouillis. A mon grand étonnement mes amies étudiantes ont trouvé ça très beau alors je leur en ai donné un dessin à chacune en leur demandant de me faire une critique ou une interprétation comme si elles ne connaissaient pas l'auteur. Je me demande bien ce qu'elles vont bien pouvoir me raconter (car les historiens d'art, c'est comme les profs de français, à force de chercher, ils voient des choses que même l'artistes ne voit pas) peut-être me donneront-elles des réponses à toutes ses questions.
Et toi que peints-tu?
Leigh
Leigh
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 31
Localisation : Suisse, Lausanne
Date d'inscription : 28/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Saphir le Mer 4 Avr 2012 - 22:11

Je trouve cette conversation très intéressante et vos histoires sont passionnantes, de même que les interprétations que vous en donnez.
En littérature, c'est pareil. Une analyse poussée d'une oeuvre fera la lumière sur des éléments que l'auteur n'a même pas eu conscience lui-même, mais qui pourtant s'avèrent fort justes... inconscient de l'auteur? Fabulation des analystes? Qui sait. Nombreux sont ceux qui reprochent à Freud de faire des analogies complètement sorties de nulle part. Mais je suis d'accord pour dire que tout cela est fascinant.

Vos messages me font aussi penser à ma psy, qui était éberluée de me voir raconter des choses pas très gaies que ma mère m'a faites sur un ton tout à fait banal. Pourtant, j'avais la boule dans la gorge lorsque je racontais ces choses. Pourtant, je ne laissait strictement rien paraître.
Saphir
Saphir
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1700
Age : 32
Localisation : Bruxelles, Belgique
Date d'inscription : 09/04/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  zaboubibou le Dim 8 Avr 2012 - 14:56

Leigh a écrit:L'évitement est la meilleure méthode pour ne jamais s'en sortir.
Il faut se confronter si on veut progresser....

Et comme l'a dit Val dans les films c'est complètement bidon.....

t'as raison, quand même, dans mon film préféré y a quelqu'un qui dégueule! je ne m'en prive pas pour autant! au fond je me dis, quand je vois ça; ce n'est que du jus d'orange mixé avec du poulet puis des raisins...
okay un peu dégoutant quand meme le mélange mais ca passe!
zaboubibou
zaboubibou
Eméto d'Argent
Eméto d'Argent

Féminin
Nombre de messages : 131
Age : 21
Localisation : Montreal
Date d'inscription : 09/01/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://www.littlemisszaby.tumblr.com

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  pimprenelle715 le Mar 10 Avr 2012 - 16:11

et les bêtisiers où on voit des gamins vomir pendant qu'ils jouent, ou des présentateurs/présentatrices TV vomir pour de bon sans le faire exprès pendant qu'ils présentent un JT ou une émission, ou des films comme jackass où ils vomissent pour de bon, est-ce que vous supportez de regarder ?

pimprenelle715
Eméto de Coton
Eméto de Coton

Nombre de messages : 45
Date d'inscription : 30/03/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Val le Mar 10 Avr 2012 - 18:34

pimprenelle715 a écrit:et les bêtisiers où on voit des gamins vomir pendant qu'ils jouent, ou des présentateurs/présentatrices TV vomir pour de bon sans le faire exprès pendant qu'ils présentent un JT ou une émission, ou des films comme jackass où ils vomissent pour de bon, est-ce que vous supportez de regarder ?

Moi ça me dérange pas dans la mesure où de toute façon, c'est à la télé, c'est pas moi qui vomit que je sache lol.
Val
Val
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Masculin
Nombre de messages : 925
Age : 22
Localisation : Rhônes-Alpes
Date d'inscription : 12/09/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  ptites fleurs le Mar 10 Avr 2012 - 19:01

Ah sa non moi je ne peux pas.

Dans les films je peux sans problème, je sais que c'est faux. Mais jackass par exemple.....Quel horeur!
Une fois, ignorante que je suis, j'ai regarder avec mon homme et évidemment le type vomit face à la caméra en gros plan.
Sérieusement sa m'as choquée, c'étais dégueulasse....

A partir du moment où c'est réel moi sa me perturbe....

_________________
Je ne sais pas ou je vais, sa je ne l'es jamais bien su et si jamais je le savais je crois bien que je n'irai plus
ptites fleurs
ptites fleurs
Modo
Modo

Féminin
Nombre de messages : 5963
Age : 29
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 02/11/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Leigh le Mar 10 Avr 2012 - 19:47

pimprenelle715 a écrit:et les bêtisiers où on voit des gamins vomir pendant qu'ils jouent, ou des présentateurs/présentatrices TV vomir pour de bon sans le faire exprès pendant qu'ils présentent un JT ou une émission, ou des films comme jackass où ils vomissent pour de bon, est-ce que vous supportez de regarder ?

Ah Jackass et l'omelette! Un super défi à l'époque. J'étais dans un bar, il y avait un écran géant, et des vidéo de Jackass, je me suis forcée à regarder plusieurs fois l'omelette en présence de tout plein de gens (j'était encore bien angoissée) et bien maintenant cette vidéo me fait rire et toutes les autres d'ailleurs (Cauet et les copains....) en fait ma phobie se mue en curiosité, je commence à vraiment trouver ça drôle et "intéressant", et ça c'est une victoire.
Leigh
Leigh
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 31
Localisation : Suisse, Lausanne
Date d'inscription : 28/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Invité le Sam 14 Avr 2012 - 16:32

Bonjour, je suis de l'avis de Ptites Fleurs,

Du vomi, je peux en voir partout dans les films, sauf si c'est reel. Ma phobie ne s'arrete pas qu'a mon vomi, mais aussi a celui des autres et meme a la tele.

Ce qui me derange est surtout le froid que ca jette et la pauvre reaction de la personne qui a vomit me met dans un tel inconfort, je ne sais pas, ca me me rend ...

Je ne sais pas ... je ne supporte pas cela. Autant dans les films peu n'importe le gore, ca ne me derange pas du tout.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Lulla le Dim 15 Avr 2012 - 11:19

Moi ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils se sentent obligés de mettre du vomi dans leurs films à chaque fois.

OK parfois ça "apporte quelque chose" > personnage enceinte, malade...

Mais la plupart du temps, ça sert à rien, mon copain l'a même dit l'autre fois, pourtant il s'en fiche lui du vomi dans les films, mais il a avoué que souvent c'était vraiment inutile.
Lulla
Lulla
Eméto de Diamant
Eméto de Diamant

Féminin
Nombre de messages : 1270
Age : 28
Date d'inscription : 30/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Bellalea le Dim 15 Avr 2012 - 11:28



Salut,

ca fait quelques temps que j'ai pas posté ici, mais je voulais juste dire à la personne qui a écris le poste que je suis exactement pareil, d'ailleurs j'en avais déjà parler ici.. je ne vais plus au cinéma a cause de ça car j'ai peur qu'il y'ait une scène sans que je sois au courant.

Avant de me décider à regarder un film j'ai déjà taper sur google " titre du film - scène de vomi ? "

Et pendant un moment je mangeais la télé eteinte au cas ou...

J'ai vu que certains disent que c'est s'enfoncer dans la phobie, mais c'est vraiment dur...
Bellalea
Bellalea
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 628
Age : 27
Localisation : Metz
Date d'inscription : 06/07/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Invité le Dim 15 Avr 2012 - 19:41

Lulla a écrit:Moi ce que je ne comprends pas, c'est pourquoi ils se sentent obligés de mettre du vomi dans leurs films à chaque fois.

OK parfois ça "apporte quelque chose" > personnage enceinte, malade...

Mais la plupart du temps, ça sert à rien, mon copain l'a même dit l'autre fois, pourtant il s'en fiche lui du vomi dans les films, mais il a avoué que souvent c'était vraiment inutile.

La je suis assez d'accord et mon copain avait dit la meme chose (pas emetophobe) !
Je trouve que ca n'apporte strictement rien voire c'est bidon, et que c'est parfois une "bonne raison de faire passer les secondes." pour certains navets.

Justement, je trouve que parfois, dans certains films, on devrait plus insister sur les ressentis des gens, il n'y a pas que l'etat physique qui peut etre larvaire ...

Evidemment, il y a des spectateurs qui recherchent parfois (que) du gore et du sensationnel, et le vomi dont il est question, parfois, accentue inevitablement la violence, le malaise ... des scenes/d'un protagoniste.
Je suis loin de penser cela de tous les realisateurs, mais certains basent beaucoup leur scenario sur la violence, alors qu'il y a d'autres manieres de faire sentir le malaise, je trouve. Parfois, le suggere communique explicitement moins mais mieux.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Hors sujet ?

Message  Invité le Mer 25 Avr 2012 - 19:47

L'émétophobie ne se résume pas seulement à la peur de vomir. Je pense que beaucoup d'entre vous n'ont pas compris le message de l'article que j'ai publié. Je n'ai pas peur de vomir, mais j'ai la peur des personnes qui vomissent. J'ai peur de l'action, de le voir ! Et ça inclut, ridiculement je vous l'admets, les scènes au cinéma et à la télévision.

Vous pouvez me dire dans toutes les langues que c'est pour de faux, j'en suis convaincu, je vous remercie ! Mais hélas, ça ne change en rien la peur atroce que je ressens à chaque fois que quelqu'un est malade devant moi, même derrière un écran. Comme toutes les phobies, l'émétophobie est injustifiée et est certainement injuste. Il y a pire dans la vie. Je plains les personnes qui ont le vertige ou qui sont clostro par exemple.

Les commentaires à mon poste d'une puérilité insolente (regarde quand même et vois ça comme un défi) ou d'une ignorance affolante (cache ta tête sous un oreiller) n'ont rien à faire sur un forum réservé aux personnes atteintes de l'émétophobie et à ceux qui peuvent apporter une aide ou un soutien. J'ai été choqué par l'intolérance de nombreuses réponses postées.

Au moins, j'aurais appris quelque chose : les films, c'est pour de faux ! Ouah, merci beaucoup ! Non, plus sérieusement. J'ai 28 ans et je suis conscient que mon émétophobie est vivable. J'ai des amis formidables qui me préviennent systématiquement si quelqu'un est malade ou si une scène d'un film présente du vomi. Je m'en tiendrai là.

Soyons plus tolérants les uns envers les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Leigh le Mer 25 Avr 2012 - 20:18

C'est malheureux que tu l'aies mal pris, mais je pense qu'il faut se rendre compte que ce forum est, comme tu le dis, fait pour l'entraide et entretenir la phobie des autres n'ai pas vraiment de l'entraide. Le but est de te faire réagir, de te faire réaliser qu'en fuyant tu ne pourras jamais te débarrasser de cette satané phobie. Si on te dit ça c'est pas par méchanceté, c'est parce qu'on est tous passés par là et qu'on préfère te donner des conseils plutôt que de te donner une liste de films histoire que tu t'enfermes encore plus dans ce cercle vicieux...

J'espère que tu t'en sortiras, courage.
Leigh
Leigh
Eméto d'Or
Eméto d'Or

Féminin
Nombre de messages : 561
Age : 31
Localisation : Suisse, Lausanne
Date d'inscription : 28/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Invité le Mer 25 Avr 2012 - 20:23

Gilleán Ó Cléirigh a écrit:L'émétophobie ne se résume pas seulement à la peur de vomir. Je pense que beaucoup d'entre vous n'ont pas compris le message de l'article que j'ai publié. Je n'ai pas peur de vomir, mais j'ai la peur des personnes qui vomissent. J'ai peur de l'action, de le voir ! Et ça inclut, ridiculement je vous l'admets, les scènes au cinéma et à la télévision.

Vous pouvez me dire dans toutes les langues que c'est pour de faux, j'en suis convaincu, je vous remercie ! Mais hélas, ça ne change en rien la peur atroce que je ressens à chaque fois que quelqu'un est malade devant moi, même derrière un écran. Comme toutes les phobies, l'émétophobie est injustifiée et est certainement injuste. Il y a pire dans la vie. Je plains les personnes qui ont le vertige ou qui sont clostro par exemple.

Les commentaires à mon poste d'une puérilité insolente (regarde quand même et vois ça comme un défi) ou d'une ignorance affolante (cache ta tête sous un oreiller) n'ont rien à faire sur un forum réservé aux personnes atteintes de l'émétophobie et à ceux qui peuvent apporter une aide ou un soutien. J'ai été choqué par l'intolérance de nombreuses réponses postées.

Au moins, j'aurais appris quelque chose : les films, c'est pour de faux ! Ouah, merci beaucoup ! Non, plus sérieusement. J'ai 28 ans et je suis conscient que mon émétophobie est vivable. J'ai des amis formidables qui me préviennent systématiquement si quelqu'un est malade ou si une scène d'un film présente du vomi. Je m'en tiendrai là.

Soyons plus tolérants les uns envers les autres.

En publiant tu t'es soumis aux règles du forum... Mais aussi et surtout, il te faut accepter que tout le monde aura un avis... Certains l'exprime, d'autres non (comme moi je n'ai rien dit) Certes il ne t'ai pas d'une grand aide, mais débattre n'amène pas toujours a des résultats (à voir bientot avec les présidentielles mdrrrr) Mais ce que je trouve déplorable de ta part, c'est la réponse que tu amènes des semaines après!!!

On est pas dans tes pompes et on ne sais pas grand chose de toi... Comment peut tu dire du mal des conseils qui t'ont été donné?? Ils ont essayé, gardes ca en tête... Il est vrai que ce n'est pas une conversation des plus constructives, et il y a des réponses qui font bondir, mais pas de quoi fouetter un chat... Rolling Eyes

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Toutes mes excuses

Message  Invité le Mer 25 Avr 2012 - 20:28

Vous avez raison, en relisant mon commentaire, je m'aperçois que j'ai été égoïste. Et je vois où ceux qui me poussent à affronter la phobie veulent en venir... Ah si seulement on pouvait trouver une baguette magique. Mais la vie ne serait que trop simple et on finirait par s'ennuyer, n'est-ce pas ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Invité le Mer 25 Avr 2012 - 20:34

Gilleán Ó Cléirigh a écrit:Vous avez raison, en relisant mon commentaire, je m'aperçois que j'ai été égoïste. Et je vois où ceux qui me poussent à affronter la phobie veulent en venir... Ah si seulement on pouvait trouver une baguette magique. Mais la vie ne serait que trop simple et on finirait par s'ennuyer, n'est-ce pas ?

Qu'il est bon de voir que son interlocuteur a vite compris où on voulait en venir sans passer par des discours de sourds.... Et permet moi de te dire, que si tu trouves une baguette, fais tourner sinon ca va chier Rolling Eyes

Non plus sérieusement, il n'y a pas de solution miracle... clown

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les films ? C'est la roulette russe, hélas... - Page 2 Empty Re: Les films ? C'est la roulette russe, hélas...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum